Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ou se cacher ? Aux Wc évidemment ? - Pv Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dylan Stevenson
avatar
BLOODY ADMIN
Descends en enfer.


Messages : 1131
Date d'inscription : 25/02/2009
Age : 25


MessageSujet: Ou se cacher ? Aux Wc évidemment ? - Pv Hope Lun 6 Juin - 19:16


Le cours de mathématiques commence, Dylan s'était installé comme à son habitude dans un coin de la classe. Tout le monde se battait pour avoir les places du fond, elle elle se contentait des places de devant pour ne pas avoir à se disputer avec quelqu'un. Elle se mettait la plupart du temps à la première rangée près de la fenêtre, au moins, elle pouvait regarder dehors. Combien de fois avait-elle rêvé de sortir de cette classe pour faire une petite sieste sous un arbre ? Mais étant trop peureuse pour le faire, elle se contentait de rester assise à sa place pour écouter ce cours de maths incompréhensible. Elle faisait ce qu'elle pouvait, elle ne comprenait pas, étant plus littéraire, elle se retrouvait toujours perdu dans les matières scientifiques. Entre les calculs et les atomes, elle n'arrivait pas à savoir ce qui était le plus ennuyeux. Le cours passa aussi lentement que pouvait passer un cours barbant son ami à qui parler de tout et de rien. Elle commença à utiliser la marge de sa feuille de cours comme d'un brouillon, elle gribouilla des dessins qui avaient plus l'air de dessins de gamin de 5 ans que d'une fille qui en avait 17. La seule chose qu'elle arrivait à bien faire, c'était les coeurs... Au moins, elle avait une base.

    « Mademoiselle Stevenson... Je n'ai pas l'impression que ce que vous faites, ait un quelconque rapport avec le cours. »


Elle releva la tête, un prof a lunette se dressait devant elle, le prof de maths bien sûr. Elle se dépêcha de mettre sa main sur ses gribouillages. Mais on ne trompe pas un prof et encore moins un prof monstre. Il prit le cahier et se prépara à humilier la blonde.

    « Eh bien, je vois que vous avez autant de talent en maths qu'en dessin. A part vos coeurs, qui sont parfaits... Laissez-moi montrer votre oeuvre d'art à la classe. »


Alors que le prof montrait son cahier à toute la classe avec un sourire moqueur sur les lèvres, Dylan devenait rouge. La classe ce mit à rire et à commenter ses « merveilles ».

    « J'espère que vous serez plus attentive dorénavant. »


Niah niah niah, après l'avoir humilié, il fallait qu'il lui face encore une remarque. Elle lui tira la langue virtuellement, c'est-à-dire, dans son esprit. Elle recommença à rêvasser. Elle ne devait pas se sentir toucher, c'était un prof de maths avec un humour débile que tout le monde détesté. Elle au moins, elle avait des personnes qui l'aimaient.

L'heure se termina sur un exercice de fonction totalement incompréhensible. Dylan rangea ses affaires, mais un gars passa à côté de sa table et jeta tout par terre en rigolant. Elle se contenta de l'ignorer, elle se leva pour ramasser quand on lui fit un croche-pied, elle tomba en avant contre la table. Je vous assure que même pour une vampire, les tables ça fait mal. Elle se toucha le front et vie qu'elle saignait, elle dépêcha de tout ramasser et s'en aller. Elle avait mal, mais elle savait que ça passerait rapidement, sa capacité de régénération la soigné en même pas une heure. Mais elle en avait encore pris pour son amour propre. Pourquoi lui faisait-on tout ça ? Elle faisait ce qu'elle pouvait pour ne pas se faire remarquer, alors pourquoi continuait il ? Elle se cogna contre plusieurs personnes avant d'arriver dans les toilettes des filles. Là au moins, personne ne la dérangerait. Elle s'enferma, ferma la cuvette et s'assit dessus. Elle ramena ses jambes vers son torse et resta comme ça, en fermant les yeux. C'était l'heure du déjeuner, elle devait retrouver Hope, mais elle n'avait aucune avis de se retrouver à nouveau au milieu des autres...

Une heure plus tard, elle était toujours là à ce morfondre, son portable vibrait, mais elle ne décrochait pas. Elle entendit ensuite quelqu'un frapper à sa porte des toilettes.

_________________
dancing
<


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope J. Rose
avatar
Attractive
Girl


Messages : 52
Date d'inscription : 03/06/2011
Localisation : A la Monster Academy.


MessageSujet: Re: Ou se cacher ? Aux Wc évidemment ? - Pv Hope Lun 6 Juin - 21:00

Hmmm... Depuis que j'étais arrivée à la Monster Academy, la vie avait beaucoup changé. Si nous devions quand même nous cacher, et ne pas révéler notre "race" aux autres pensionnaires, nous pouvions néanmoins être plus "libres". D'autant que j'avais entendu parler de quelques combats ayant lieu entre étudiants. Et comparé aux baguarres de ces futiles humains, les nôtres finissaient toujours en bain de sang. Je ne m'étais jamais battue... Mais je suppose que j'arriverais à me débrouiller si le besoin se faisait sentir. Dans tous les cas, la matinée avait été éreintante. Et un peu saoulante, je dois dire. Les profs étaient tous... Des profs. De ce fait, pas vraiment besoin d'argumenter. Il est connu qu'ils sont barbants. De plus, à part leur matière, ces enquiquineurs ne pensaient à rien d'autre. Il n'était donc pas rare que les élèves aient une tonne monstrueuse de travail à faire, pour le lendemain. M'enfin... Ca ne changeait pas du tout du monde des Humains.

Les matières qui avaient peuplées ma matinée étaient : Anglais - j'étais, grâce à mes origines, dispensée de ce cours -, Physique, Sport et Littérature. J'avais pu commencer plus tard que les autres élèves, ce qui était en soit, très agréable. Pour ce qui était de la physique... Mieux vaut ne pas vraiment s'éterniser là dessus. Je n'avais jamais apprécié cette matière, et l'avais encore moins comprise. Je finissais toujours par tâcher ma blouse ou me faire exploser quelque chose à la figure. Ce matin... Ca n'avait pas été mieux. Nous avions torturés le cadavre d'une grenouille, et j'avais manqué de m'évanouir. Pas que je sois une petite chose toute fragile... M'enfin, c'était assez écoeurant ! Du sang avait giclé dans la salle, se répendant sur la blouse blanche qui était nécessaire aux expériences. Je ne sais quelle aurait été ma réaction si mon sublime top me venant directement des Etats-Unis avait été foutu. Mais heureusement, ça n'avait pas été le cas. J'aurais pu être capable de faire un procès ! Ma mère m'envoyait tout de même toujours quelques babioles et autres cadeaux, alors que je me trouvais au Japon.

Pour le Sport... Ce n'était guère mieux. Les tenues japonaises étant assez... Courtes pour cette matière, les garçons n'avaient cessé de me fixer d'un être lubrique qui ne laissait aucun doute quant à leurs pensées, envies et désirs. Mais, à cause de mes talents de Succube, j'y étais habituée. Mon corps n'était pas spécialement bien "formé", pourtant, mon sex appeal semblait fonctionner à merveille. J'entends par là que mes hanches ne sont pas spécialement développées et ma poitrine n'est pas ce que l'on peut définir de "grosse". Pas plate non plus ! Mais... Moyenne. Pourtant, et malheureusement pour moi ainsi que pour ces pauvres jeunes garçons, ça ne les empêchait pas de me trouver mignonne. Et croyez moi, j'essayais de contrer cela. Mais pas de là à m'enlaidir exprès, il ne fallait pas abuser. Je mettais juste beaucoup moins de décoletés qu'avant, et de pantalons taille-basse ainsi que des jupes. Quand je n'étais pas en uniforme, je veux dire. Mais mon uniforme me rendait assez jolie, je dois dire. Ce qui diffère des écoles américaines ou humaines. Je ne préfère pas vous conter les horreurs que j'ai déjà dû porter.

Et pour finir avec la Littérature... Ce n'était pas non plus ma tasse de thé. J'avais beau être studieuse, il y a tout de même des préférences. Et ça... Je trouvais ça ennuyant. Dylan et moi n'étions vraiment pas d'accord sur ce point là, elle qui adorait cette matière que je trouvais si barbante. D'autant que j'avais encore un peu de difficulté à comprendre le Japonais. Et que je n'avais pas pour habitude de lire leur "grande littérature" à eux. D'ailleurs... Je n'aimais pas lire. Cela résolvait le problème. Dans tous les cas, j'avais passé toute cette heure-ci à crayonner sur un bout de papier, lorsque je ne m'assoupissais pas. Le professeur râlait un peu, me repprochant d'être moins attentive et moins studieuse ces temps-ci. Je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire, pour sûr... J'avais toujours manqué d'attention dans son cours. Je préférais penser à mon repas avec Dylan, ce midi. Quand elle me raconterait sa matinée, quand nous ririons ensemble. J'étais vraiment très heureuse de l'avoir rencontrée, comme Andrew d'ailleurs. Elle était ma meilleure amie, la seule avec qui j'arrive à être moi-même. A être naturelle. Et elle me sociabilisait quelque peu.

Cependant, j'avais le pressentiment que quelque chose n'allait pas. Pour elle, j'entends. Mais je ne savais pas quoi. L'heure qui passait me semblait longue. Les secondes paraissaient être des minutes. Les minutes, des heures. Lorsque la cloche sonna enfin, je poussais un soupir de soulagement. J'avais failli devenir folle, à rester ainsi assise sur ma chaise sans bouger. Ce qui nous avait aussi rapproché était que nous étions toutes deux étrangères. Et Andrew aussi... Même s'il était Humain. Je me questionnais d'ailleurs assez souvent sur les raisons qui l'avaient mené ici. Il me les avait expliqué maintes fois, mais quelque chose clochait, à mon avis. En tout cas, j'avais hâte de les retrouver au Club Journalistique, après les cours. Avant, ou après, avoir posé comme modèle dans le club artistique, bien évidemment. Si je détestais les hommes, je ne refusais pourtant pas d'afficher ma beauté. Et si cette dernière pouvait aider des gens à se perfectionner dans une matière, ce n'était pas un mal. Au moins, l'on ne pouvait pas dire que je n'aidais pas mon prochain ! A ma manière... Mais c'était tout de même ça.

Mais pour en revenir à ma préoccupation première... Je me dirigeais vers la cantine. Dix minutes... Vingt minutes... Dylan n'arrivait pas. Je commençais à être inquiète pour elle. Je l'adorais, et je ne supporterais pas qu'elle fusse en danger. J'essayais de la joindre sur son téléphone mais tombis sur la messagerie. Pas une, ni deux, je me levais et partis en direction des couloirs. J'allais voir dans les classes, dehors, retournais à la cantine... Rien. Mais alors que je désespérais un peu, un groupe de Troisième années passa à côté de moi. « Pfff... Les dessins ridicules de Dylan m'ont bien fait rire ! » disait l'un. « Tu m'étonnes. On aurait dit des esquisses de gamine. Elle n'a aucun avenir en art, celle-là... » ajoutait l'autre. « Carrément. En tout cas, on s'est bien marrés ! » finissait le dernier. Une envie de meurtre m'assaillit alors que j'entendais tout cela. D'accord, Dylan n'était pas super douée en dessin, à part pour ses petits coeurs trop mignons. Mais ce n'était pas une raison ! J'apparus sous ma forme de Monstre, mes ailes dépassant de mon dos. « Ca vous amuse, de vous moquer ainsi des gens ? Vous n'êtes que des vermines. J'aurais au moins cinq raisons de me moquer de chacun de vous. Si vous ne le souhaitez pas, je vous propose de... Partir. Loin. Et de ne plus jamais critiquer Dylan Stevenson. D'autant que je suis très forte pour colporter des rumeurs... ♥ »

Les trois badots marmonnèrent quelque chose en s'en allant, à moltié en courant. Une succube ne faisait pas très peur... Mais ils n'avaient pas vu mes griffes. Je me remis sous forme humaine, espérant que personne (dans le cadre du personnel) ne m'ait vu. Ensuite, je m'assis contre un mur pour réfléchir. Où pouvait-elle bien aller ? Puis, d'un coup, je fus frappée par la révélation. Dylan allait toujours se réfugier aux toilettes lorsque ça n'allait pas. J'y courrus pour retrouver cette amie qui m'était si chère et que je détestais voir souffrir. J'ouvris toutes les portes des toilettes sauf une. Le verrou y était mit, c'est pourquoi je ne le pouvais pas. J'y toquais donc, avant d'ajouter : « Dylan ? Chérie ? C'est toi ? Allez, sors... Discutes-en avec moi... Qu'est-ce qui ne va pas ? Qu'est-ce qui s'est passé ? » Je toquais de nouveau à la porte alors que je me rongeais les sangs. Elle n'était pas du genre à faire une bêtise lorsque ça n'allait pas, mais ne sait-on jamais. J'espérais qu'elle allait bien, et surtout, qu'elle allait vitre sortir de ce bocale pour venir se réfugier dans mes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ou se cacher ? Aux Wc évidemment ? - Pv Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Close :: Close-
Sauter vers: