Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akira Katsuya
avatar
Attention !
Little wings surexcité !

Attention !Little wings surexcité !

Messages : 41
Date d'inscription : 26/04/2011


MessageSujet: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥ Jeu 28 Avr - 20:30


Une nouvelle journée allait être entamée sur cette île, plus les jours passaient plus je me lassais d'être ici. Je veux dire sur terre...Il n'y avait rien d'attrayant, d'attachant...J'étais persuadé que si je restais ici encore une semaine, j'allais devenir mauvais, méchant avec les gens qui m'entouraient voir pire, égoïste, menteur et lunatique. Hors, cela ne me ressemblait pas le moins du monde. Me levant doucement, je me dirigeais calmement vers ma valise ne prenant pas la peine de me doucher ni même de vraiment me coiffer. Saisissant des habits simples tels qu'un tee-shirt et un short. Ma joie habituelle n'étais pas avec moi, il faut dire que je n'avais toujours aucune trace de mon frère, peut-être s'amusait-il à m'éviter. Si c'était le cas, ce n'était pas drôle, j'avais besoin de lui, j'étais perdus dans ce monde et même si je ne le montrais pas, tout m'effrayais, là-haut je n'avais pas à craindre la mort, alors que maintenant, rien quand tombant des les escaliers je pouvais y rester. Bon j'exagère, mais c'est pour vous dire ! Mon petit déjeuné ne fut pas fructueux, pour faute de mettre lever tard, très tard...En effet il était déjà 14h ! Bah...Et puis après tout je n'avais pas faim ! Le visage morose et la bouche pâteuse je me dirigeais vers la sortie de l'hôtel, c'est alors qu'une personne me bouscula involontairement, il s'excusa profondément, pourtant je lui lançai un simple : « Ouais, c'est ça pauvre type ! » avant de sortir de l'hôtel. Le choc, qu'avais-je dit à l'instant ?! Non non, j'étais peut-être chiant sur les bords et gamin, je n'étais pas méchant ni agressif ! C’était trop, je voulais partir d’ici ! Changeant complètement de direction pour me rendre dans ma chambre je lançais toutes mes affaires dans ma valise en vrac, voulant partir, loin très loin, les anges n’avaient pas pitié de moi ? Certes j’avais désobéis, mais je n’avais rien fait de mal ! Mon travail était des plus parfait au paradis, alors pourquoi me laisser ici ?! Alors que je fermais ma valise, une mélodie parvint jusque dans ma chambre. Le son était plutôt fort, c’était du piano je connaissais ce morceaux…Comment s’appelait-il déjà ?...Expression de Helen Jane Long. Je restais planté au milieu de la pièce à écouter. Reposant la valise sur mon lit pour finalement m’assoir à côté de celle-ci. Réfléchissant, j’avais toujours aimé cet instrument que les humains appelaient piano. Plaquant mon visage dans les deux paumes, je poussais un long soupire. Même si je voulais partir, il fallait se rendre à l’évidence, je ne pourrais pas, j’allais me retrouver dehors avec une valise comme un clochard et ça jusqu’à la fin de mes jours.

Je me relevais doucement, m'engouffrant dans le couloir, le son s'intensifiait jusqu'à n'être qu'à quelques pas, c'était une fille qui jouait, elle était de dos et sa tristesse était déconcertante. Cela se voyait, s'entendait et se sentait, pourquoi son ange gardien n'intervenait-il pas pour soulager cette tristesse ? Après tout, c'était notre rôle ! J'observais prudemment autour de moi, il n'y avait personne, d'un geste fébrile de la main, la jeune fille s'arrêta de jouer. Relevant peu à peu la tête pour finalement regarder dans ma direction, seul problème ? J'étais déjà parti, me dirigeant léger vers la plage, entendant cette fois-ci une mélodie plus entraînante, plus joyeuse, Divenire de Ludovico Einaudi. Que je sois au paradis ou sur Terre, cela ne changeait rien, j'avais toujours envie de rendre les gens heureux, même si à Monster nous n'avions pas le droit d'utiliser nos pouvoirs. Bah...Après tout nous étions sur une île ! Une fois au bord de la plage, je retirai mes chaussures ainsi que mes chaussettes pour sentir le sable chaud frotter mes pieds, ce sable s'infiltrant entre chaque orteil, mon allure s'accéléra petit à petit, pour finalement me mettre à courir rejoignant l'extrémité de la plage, et pour être plus précis la partie de la plage à côté de la falaise. Remettant adroitement mes chaussures, je sautais de rocher en rocher pour finalement stopper ma course, m'enlaçant avec mes deux bras et observant en silence le paysage. Je ne devais pas avoir l'air très malin debout comme ça sur mon rochet...


Dernière édition par Akira Katsuya le Sam 2 Juil - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥ Jeu 28 Avr - 23:54

    Cher Hiroki, ton frère est sur Terre pour un moment. Nous te demandons de bien prendre soin de lui pendant le temps qu’il passera ici. Il ne pourra rentrer au paradis que si tu rentres avec lui. Veille bien sur lui et ne faites pas trop de bétises. D’ailleurs, pour être sur qu’il ne lui arrive rien, nous l’avons envoyé à MA avec toi.
    Tes Parents.


    Je n’ai aucune idée du temps que j’avais passé, les yeux fixés sur le morceau de papier. Allongé sur mon lit dans la chambre d’hotel, je fixais depuis un bon moment déjà le petit morceau de papier. Enfin, la « lettre » en réalité. Oui, car ces quatre malheureuses lignes formaient bien une lettre. Une lettre venue directement du paradis, de mes parents. Akira, mon petit frère avait quitté le paradis pour on ne sait quelle raison, et était désormais bloqué ici. M’occuper de lui... Comme si j’avais que ça à faire de m’occuper d’un gamin pareil. Et puis, l’envoyer à MA pour qu’il ne lui arrive rien, tu parles d’une autre connerie. Pas sur qu’il soit bien vu avec la réputation que j’avais… Quoiqu’il en soit, ça faisait plusieurs jours que ce message me bloquait. Je ne savais pas quoi faire. Akira était aussi quelque part dans cet hotel, et par chance, il ne m’avait pas encore trouvé. Du moins, je l’avais volontairement évité. Que voulez vous que je fasse ? Sans moi, il ne pourrait pas retourner au paradis, mais moi… Je ne voulais pas y retourner. Comment pouvais-je lui expliquer qu’il allait être forcé à rester ici par mon simple égoïsme ? J’imagine déjà la crise, seulement, moi je n’ai ni l’envie, ni le courage de retourner là haut. Et pourquoi ça me tombait dessus ? J’y étais pour rien moi, si ce sale gosse avait décidé de jouer le rebelle ! Je me relevais de mon lit et partit m’habiller. Oui, 14h 30, je me décidais enfin à quitter ma chambre. D’une façon ou d’une autre, je finirais bien par tomber sur Akira. Désormais ça ne servait plus à grand-chose de retarder encore plus ce moment.

    Rapidement, j’enfilais une chemise blanche, un jean et des baskets blanches et quittai la chambre. Bon maintenant je n’avais plus qu’à faire un petit tout pour trouver Akira. Je passais à l’accueil pour savoir quel numéro portait sa chambre. Je m’y rendait ensuite dans l’espoir qu’il y serait, mais non. Je quittais ensuite l’hotel pour me diriger vers la plage. Comme si je sentais qu’il y serait. Je suivais les bancs de sables qui dessinaient le paysage, les chaussures à la main, trouvant ça plus pratique pour marcher. A force de marcher, je finis par atteindre l’extrémité de la plage, avec un peu plus loin la falaise. Et sur la falaise se trouvait Akira. Je me rapprochais et posa mes chaussures aux pieds des rochers. Ca va, il n’y avait pas beaucoup d’hauteur. Je montais discrètement les rochers pour enfin me retrouver derrière mon petit frère. Il était là, immobile, les bras croisés sur le torse, à regarder l’horizon. Tant mieux, il me facilitait les choses. Je me rapprochais doucement.

      « T’es vraiment irrécupérable comme gosse. »

    Avant même qu’il puisse se retourner, je posais mes mains sur son dos et le poussa. Et un gamin à l’eau. J’attendais un peu avant de plonger à mon tour dans l’eau. Non pas que j’avais envie d’une baignade, mais si je n’y allais pas, le petit allait se noyer. Il ne sait pas nager. Il avait beau m’attirer un tas d’emmerdes, il n’en restait pas moins mon petit frère. Et même si j’agissais parfois comme le premier des insensibles, je ne comptais tout de même pas assassiner mon propre frère. Je voulais simplement lui faire un peu peur et lui rafraichir le cerveau. Je l’attrapais par les hanches et le poussa vers le haut pour qu’il puisse maintenir la tête hors de l’eau, en même temps que je nageais pour rejoindre le rivage. Je trainais Akira hors de l’eau pour le ramener sur le sable. Une fois sorti à mon tour de l’eau, je retirais ma chemise pour l’essorer. N’empêche que ça faisait du bien une bonne baignade comme ça.

      « Qu’est tu foutais sur ces rochers ? C’est pourtant pas ton genre de déprimer comme ça. Franchement Akira… Qu’est ce qui t’as pris de quitter le paradis ?! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Katsuya
avatar
Attention !
Little wings surexcité !

Attention !Little wings surexcité !

Messages : 41
Date d'inscription : 26/04/2011


MessageSujet: Re: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥ Ven 29 Avr - 0:51


Les bras croisés, observant l'horizon, le regard quelque peu vitreux n'ayant plus aucune pointe de vie, aucune trace d'espoir. J'étais démoralisé, ce genre de choses ne m'arrivait jamais ! C'était tout nouveau et très désagréable pour moi, comme se sentir démunie, impuissant face à quelque chose de totalement incontrôlable. Vous savez, c'est le petit moment nostalgique, celui où on commence à renifler et sentir les larmes vous monter aux yeux. Alors que je m'apprêtais à essuyer ces fameuses larmes, une voix surgit dans mon dos. Bien sûr que je la connaissais, mais je ne l'avais plus entendu depuis bien longtemps, mon frère. Il était, dans mon dos, il était venu me trouver ? Une bouffé de vie me prit, mon visage resta une fraction de seconde sous le choc, tous mes mouvements étaient bloqués. Cela ne dura pas longtemps, d'un large sourire, je m'apprêtais à me retourner pour lui sauter dans les bras quand deux mains se posèrent sur mon dos et me poussèrent droit vers l'eau. D'un cri de terreur et de surprise à la fois je tombai dans cette masse d'eau, un territoire extrêmement dangereux pour moi qui ne savait pas nager. Finalement, il n'avait pas changé ! Il était exactement comme avant ! Ça valait bien la peine de l'envoyer sur terre tient ! Alors que je coulais un peu plus tout en essayant de remonter à la surface, une autre masse plongea dans l'eau plus robuste et plus importante que la mienne. Les joues gonflées à bloc, je me retenais de lâcher tout mon oxygène, je ne tenais pas à mourir, pas maintenant...Je venais de le retrouver...Deux mains sur mes hanches, une poussée, l'air libre. Mon frère venait de me sortir de là ! Merci merci merci ! Qu'est-ce que tu peux être un frère parfait ! Euh, mais attend voir...Enfoiré !!!! Alors qu'il me tirait vers la rive et que de mon côté je toussais de plus belle, je tentais de lui donner des coups de poings dans le visage, manque de chance ou encore manque de pratique, aucun ne le toucha. Le sol, ohhh comme je pouvais aimer avoir les pieds sur terre finalement... ! Rampant à quatre pattes pour m'écarter un peu plus de l'eau, je m'écrasai sur le dos pour finalement fermer les yeux, reprendre mon souffle. Tout ça aurait pu me tuer !

    Hiroki - « Qu'est tu foutais sur ces rochers ? C'est pourtant pas ton genre de déprimer comme ça. Franchement Akira... Qu'est ce qui t'as pris de quitter le paradis ?! »


J'ouvris un oeil puis l'autre, me redressant doucement évitant de croiser le regard de mon frère qui essorait sa chemise. Je ne pouvais pas lui répondre, j'ignorais pourquoi j'étais venus me mettre sur ces rochers entourés d'eau, c'est vrai, j'aurais pu glisser et finir noyé...Et pour ce qui est du Paradis, je n'allais pas lui répondre : « Je suis venus pour te voir ! Rentre avec moi au Paradis mon frère adoré ! ». Je me contentais d'attraper mes cheveux pour les essorés telle une serpillière. M'asseyant en tailleur, les deux mains sur mes cheville je posai enfin mon regard sur lui, il n'était pas spécialement joyeux ni même froid, jamais mon regard sera menaçant de toute manière. D'une voix douce et avec une petite pointe de tristesse je me contentais de poser mes propres questions. Après tout il n'avait pas le droit à la parole, il m'avait poussé à l'eau ! Et par derrière le traître !

    Akira - « Pourquoi tu ne m'as pas prévenus...? Pourquoi tu es parti comme ça...?....Enfin...Maintenant que je t'ai retrouvé on va pouvoir retourner au Paradis...Avec Papa et Maman ! »


La fin de ma phrase était plus joyeuse plus enfantine aussi, sur le coup, j'y croyais vraiment... Me relevant je m'approchais un peu plus de mon frère, les mains dans le dos, un sourire naturel sur le visage avec les légères joues gonflés. Tout allait mieux, ça valait le coup d'être descendu ! Étant donné que j'étais trempé de haut en bas, la petite brise qui passait par là fut des plus désagréables, mon corps fut parcouru d'une frissonnement inexplicable, mais j'étais avec mon frère ! C'était comme si une partie de mon vœu avait été exaucées !



Dernière édition par Akira Katsuya le Sam 2 Juil - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥ Ven 29 Avr - 22:33

    Continuant d’essorer ma chemise de toutes mes forces dans le but qu’elle sèche plus vite, je me mis ensuite à secouer la tête dans tout les sens pour faire sécher un peu mes cheveux. Je ne faisais aucun faux espoir sur la tête que je devais avoir. Mes cheveux ne tenaient jamais en place plus de 24 secondes. Je passais tout de même une main dans mes cheveux, afin de pousser en arrière les mèches qui me tombaient devant les yeux. Je me tournais enfin vers Akira qui était allongé au sol, le souffle légèrement saccadé. C’est bon, arrête ton cinéma, tu t’en remettras ! D’ailleurs, contrairement à ce qu’il devait penser, je n’avais pas essayé de le tuer, bien au contraire, je venais de lui sauver la vie. D’un parce que je l’avais sauvé d’une noyade presque certaine. Pour peut qu’il aurait glissé ou autre, il aurait probablement fini par se noyer, sans personne pour lui venir en aide. De deux, je lui avais surement remis le cerveau en place. Je suis sur que maintenant, il allait mieux. Bon, certes cette épreuve l’aura probablement marqué, mais au final, il oubliera vite. Ou alors, il se souviendra seulement que son frère l’avait héroïquement sauvé ! Ou poussé… A voir dans les années à venir ! Mais maintenant qu’il avait les pieds sur la terre ferme, il n’avait plus rien à craindre.

    Il s’assit en tailleur sur le sable et commença à me poser des questions. Je rêve ou il venait d’esquiver les miennes. Non mais c’est n’importe quoi ! Ce gosse n’a plus aucune notion de respect ! Quand ton grand frère te pose une question tu y réponds et puis c’est tout. En plus ses questions à lui n’était pas forcement plus simple. Enfin, si elle l’était puisque les réponses n’avaient rien à cacher. Je n’étais pas parti du paradis, on m’avait chassé. Là était toute la différence. C’était eux qui m’avaient envoyé ici, dans l’espoir que je « grandisse ». Enfin, ça c’était peut être pas la version qu’il lui avait donné. La suite fut un peu plus dure à avaler pour moi. D’autant plus que je ne pensais pas que le sujet tomberait aussi rapidement. Pour moi, il n’était pas question de rentrer. Je ne sais pas s’ils comptaient me laisser encore beaucoup de temps là haut avant de me bannir définitivement si je ne rentrais pas, mais tant pis, mon retour n’était pas prévu pour demain. Et là était tout le problème. Il ne pouvait pas rentrer sans moi. D’ailleurs, lui-même n’était pas au courant. Je ne sais pas comment faire pour le renvoyer là haut dans cette situation. Déjà, il était hors de question qu’il sache qu’il devait obligatoirement me ramener avec lui pour rentrer. C’était bien pour ça que j’avais laissé la lettre dans la chambre d’hôtel. Ensuite, je suis certain qu’il y avait moyen de négocier son retour avec ceux d’en haut. Je ne sais pas comment je ferais, mais je m’arrangerais pour négocier son retour, seul. Désolé petit frère, mais quoiqu’il arrive, ça sera sans moi. Je restais silencieux un long moment avant de répondre, les yeux fixant le ciel.

      « Tu sais, pour mon départ j’ai pas eut le choix. On m’avait pas demandé mon avis. Mais t’inquiète pas, je vais m’arranger pour que tu puisses rentrer bientôt. Sans moi… »

    J’avais marmonné tellement bas les deux derniers mots, que je n’étais même pas certain qu’il ait pu le entendre. Je ne voulais pas l’attrister ou anéantir ses espoirs de nos revoir tous réunis là haut, mais je ne pouvais pas rentrer. Je ne voulais pas rentrer. Peut être qu’à la fin de l’année on pourra réfléchir à ce que je rentre, mais pour l’instant ce n’était même pas envisageable. Je posais ma main sur sa tête et lui ébouriffai les cheveux, je préférais clairement que l’on change de sujet, quitte à raconter tout et n’importe quoi. Je sais pas si c’était le fait que je ne l’avais pas vu depuis plusieurs année ou quoi, j’avais l’impression qu’il avait bien grandi. Hooo ! Mais ce pourrait-il que mon cher petit frère soit en train de devenir un homme, un vrai ?! Un sourire apparu au coin de mes lèvres.

      « T’as grandi toi ! Tu dois faire craquer beaucoup de filles maintenant non ?! Allez, rassure moi, dis moi que t’es bien mon frère et que t’as couché avec une ou deux filles au moins depuis que t’es là ! 8D »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Katsuya
avatar
Attention !
Little wings surexcité !

Attention !Little wings surexcité !

Messages : 41
Date d'inscription : 26/04/2011


MessageSujet: Re: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥ Dim 1 Mai - 17:21



Toujours assis en tailleur, jouant doucement avec mes doigts et le sable. Le faisant couleur entre mes doigts, seulement celui-ci glissait de moins en moins bien, cela faisait des pâtés...A cause de l'eau qui coulait de mes cheveux bien sûr ! Relevant légèrement la tête, plongeant mon regard innocent dans ceux de mon frère. Il était difficile de croire que nous étions frère, c'est vrai, il avait une telle prestance, une assurance que je n'aurais sans doute jamais...Oui, je devais l'envier, mes parents c'était toujours concentré sur lui, il prenait beaucoup de place à la maison, il fat dire qu'il en fallait du monde pour le canaliser...De mon côté je m'effaçais, essayant parfois de me faire remarquer par mes parents, mais même une fois mon frère parti, cela ne changea rien. Les anges se devaient d'être responsable d'eux-même, et d'après mes parents ne n'avaient pas besoin d'être encadré...Chouette...Non décidément, j'avais hâte de rentrer au paradis avec mon frère ! Seulement sa réponse ne m'apporta pas la satisfaction que j'attendais, certes il me parlait du paradis, mais que pour moi. Qu'est-ce qu'il voulait dire par là ? De toute manière il avait parlé si rapidement que j'avais peut-être mal compris ! Me relevant petit à petit je pus constater à quel point mon frangin était grand, oh mon dieu ! Ou alors c'était moi le nain...A voir...Une main venue se placer dans mes cheveux pour me décoiffer violemment, enfin il serait mentir de dire que j'étais coiffé à l'origine. Seulement ça faisait mal ! Je posais mes deux mains sur l'avant bras de mon frère tout en poussant de petites plaintes, une fois le supplice arrêté il me posa une question...Étrange...Il faut dire, quand Hiro sourit comme ça, ce n'est franchement pas bon signe...

    Hiroki - « T’as grandi toi ! Tu dois faire craquer beaucoup de filles maintenant non ?! Allez, rassure moi, dis moi que t’es bien mon frère et que t’as couché avec une ou deux filles au moins depuis que t’es là ! 8D »


Je restais silencieux un certain temps, ne comprenant pas vraiment. Je ne pensais pas avoir vraiment changé, c'est vrai, mais après tout je me voyais tous les jours au moins deux fois dans un miroir donc...C'était peut-être le fait que nous ne nous étions pas vu depuis longtemps, après réflexion lui aussi avait changé ! Bon retournons à sa question...Faire craquer beaucoup de filles ? Je ne comprends pas, comment on peut faire ça ? Restant quelque instant perplexe, j'ouvris grand les yeux à la deuxième partie. Je fis un pas en arrière en remuant les mains devant moi, le teint légèrement rosâtre, la voix bégayant comme pas possible, il n'y avait que mon frère pour savoir me faire perdre le contrôle, je crois que ça l'amusait ! Mais moi pas du tout ! Ça me mettait toujours mal à l'aise !

    Akira - « Bah ! Mais...N...Non ! C'est d...Dégoûtant ! T'es...T'es dégoûtant Hiro ! Comment tu peux faire ça ?! Bah ! Bah... »


Je lui tournai le dos, croisant les bras, essayant de ne pas passer pour un gosse, chose qui était bien sûre trop tard...C'est fou ça ! Je pensais avoir grandi, et bien je devais sans doute me tromper ! Il venait de réduire mes espoirs à néant, a moins que...D'un mouvement rapide, je me tournais vers lui, un large sourire sur le visage. Peut-être que j'avais mal compris, c'était évident !

    Akira - « Oh ! Tu parles peut-être de coucher ? Ben Oui ! Avec mes deux colocataires, bon j'ai fait que deux fois...Mais comment on peut coucher avec des filles, les dortoirs ne sont pas mixtes pourtant ! Mais oui sinon j'ai bien couché dans la même chambre ! »


Couché, le terme dormir, roh la la ! il allait me prendre pour quoi d'avoir réagi ainsi en disant qu'il était dégoûtant ! Il voulait simplement savoir si j'avais bien dormit dans ma chambre et si mes colocataires étaient gentils ! Je crois...




Dernière édition par Akira Katsuya le Sam 2 Juil - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥ Jeu 5 Mai - 22:27

    Je regardais Akira, perplexe. En fait, il n’avait peut être pas autant changé que ce que j’avais pu penser. Même s’il était vrai que physiquement il avait pris plusieurs bons centimètres, finalement, son esprit restait toujours celui d’un gamin. Aborder le sexe avec Akira me promettais toujours le rire. D’ailleurs, je ne fus pas déçu de sa réaction. Exactement celle que j’attendais. J’adorais le taquiner avec ça. Regarder ses joues ! Rougir pour un truc pareil, ce n’était pas possible. Je ne voyais pas ce qu’il y avait de dégoutant dans le fait d’avoir des relations sexuelles. Il est vraiment sur de savoir comment on fait les enfants ? Des fois, je me pose la question. Je souriais de plus en plus en regardant Akira. Même si j’avais plusieurs fois pensé à le renier, je l’adorais, et j’étais fière de l’avoir comme petit frère. Certes nous avons des caractères opposés, et il est parfois difficile de penser que nous sommes frères, et pourtant, je pense que c’est ces différences qui nous unis. C’est vrai qu’il est physiquement moins fort et moins imposant que moi, mais Akira était fort à sa façon. D’esprit et d’une façon bien plus subtile que la mienne, Akira avait su acquérir sa propre force. Enfin, ça c’était la façon dont je le voyais. Akira fini par se retourner comme s’il venait de comprendre quelque chose.

      Akira - « Oh ! Tu parles peut-être de coucher ? Ben Oui ! Avec mes deux colocataires, bon j'ai fait que deux fois...Mais comment on peut coucher avec des filles, les dortoirs ne sont pas mixtes pourtant ! Mais oui sinon j'ai bien couché dans la même chambre ! »

    Je regardais Akira avant d’être pris d’un fou rire. Il était trop fort ce gosse ! Je n’arrivais pas à me retenir, c’était tellement hilarant. Le pire c’était son regard. Il avait l’air tellement persuadé que c’était de ça dont je parlais… Oh mon dieu ! Ce gosse était vraiment stupide ! Oubliez tous ce que j’ai pu penser de lui auparavant, ce n’est pas mon frère ! Ce n’est pas possible, je le renie ! Je continuais de rire, si bien que je commençais à en avoir mal aux abdos et aux joues ! Me calmant doucement, j’essuyais les larmes de rires qui naissaient aux coins de mes yeux. Ca faisait vraiment un bail que je n’avais pas ris de cette façon. Il avait tellement l’air d’y croire, je ne me trouvais pas le courage de lui dire que je parlais vraiment du sexe et non de dormir. Alala ! Akira faisait vraiment un bon ange, surtout niveau pureté. Regarder ça, même son esprit n’a pas été perverti. Je ne me rappelais pas qu’on pouvait être aussi pur, même en restant au paradis. Je posais ma main sur son épaule en souriant. Bravo petit gars ! Y a vraiment que toi pour me faire rire de cette façon.

      « Oublie cette histoire de « dormir » ! Sinon ça se passe bien ici ? Je veux dire, tu galères pas trop depuis que t’es sur Terre ? »

    Non, non, vous ne rêvez pas, je m’inquiétais pour lui. A mes yeux, Akira représentait quasiment toute ma famille, et je ne supporterais pas qu’il lui arrive quelque chose ici. Surtout s’il devait rester à cause de moi. Bon, je sais que pour l’instant, c’était mal barré mais bon… Il était hors de question que quelqu’un le touche ! J’avoue que je n’étais pas rassuré de le savoir à MA. Vu le nombre d’ennemi que j’avais là bas, pas sur que mon petit frère aurait longtemps la paix. Pourtant, je ne me voyais pas non plus le défendre non-stop. Mais le connaissant, il trouvait probablement une idée ingénieuse pour se venger pas lui-même. Et probablement sans même avoir à toucher la personne.

      « Tu sais, ça me fait plaisir quand même de pouvoir te revoir ! Ca m’avait manqué de ne plus entendre tes conneries ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Katsuya
avatar
Attention !
Little wings surexcité !

Attention !Little wings surexcité !

Messages : 41
Date d'inscription : 26/04/2011


MessageSujet: Re: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥ Dim 15 Mai - 3:21


Nous nous regardions en silence, moi toujours le regard plein d'espoir, étant persuadé d'avoir répondu parfaitement à la question. Seulement une seconde plus tard, mon frère me fit douter. Un rire puissant m'éclatant au nez ! Oh non !! Il se moque de moi ?! Mais mais, qu'est-ce que j'ai dit ? Qu'est-ce que j'ai fait ?! Souriant légèrement sous l'effet de surprise et aussi de l'incompréhension, je ne sais pas si vous avez déjà eu affaire à ce genre de situation, là où vous ne trouvez pas votre erreur ! Erreur qui en passant devait être flagrante vu la réaction si explosive d'Hiro ! Mes mains se joignirent doucement pendant que d'un regard affolé je cherchais une explication, mon frère avait toujours eu le don pour me mettre mal à l'aise, son rire était à la fois irritant et agréable. Oui, voir mon frère rire signifiait qu'il allait bien ! Depuis de nombreuses années je le surveillais de mon petit nuage et les rares fois où il avait ri de bon cœur pouvait se compter sur une main...Voyant bien qu'il n'arrivait pas à se calmer, je commençais à prendre la mouche, me tournant légèrement pour me mettre de profil, croisant les bras et gonflant légèrement les joues. Sa cruauté me tuera un jour ! Petit à petit son rire fini par s'atténuer, le regardant du coin de l'oeil toujours l'air vexé je n'ajoutais rien, de peur de dire une nouvelle bêtise !

    Hiroki - « Oublie cette histoire de « dormir » ! Sinon ça se passe bien ici ? Je veux dire, tu galères pas trop depuis que t’es sur Terre ? »


Restant silencieux quelques instants, comme pour lui montrer que j'étais vexé. Jamais je n'arriverais à grandir, c'était sûr, après tout je n'avais pas eu de modèle, mon frère était parti trop tôt ! Vous allez sans doute me dire, et Hiro, comment a t-il fait lui ? Mais là était tout le problème, je n'étais pas comme lui, je n'avais pas cette force ni ce courage. Lui a affronté cet endroit seul et depuis longtemps...Il a l'expérience et une prestance incroyable ! Je finis par soupirer et décroiser mes bras, les posant sur ma tête et commençant à faire toutes sortes de gestes étranges, bougeant de droite à gauche pour appuyer mes propos énergiques :

    Akira - « Oh m'en parle pas ! C'est horrible ici ! Il fait froid, les gens sont encore plus stupides qu'ils en avaient l'air d'en haut ! Et j'ai la poisse ! Non vraiment ! Tient regarde ! Rien qu'aujourd'hui : je me suis brûlé sous la douche parce que mon voisin a tiré la chasse d'eau, j'ai cassé mon parfum, avalé mon chewing-gum, confondu les toilettes des hommes avec ceux des dames, je me suis pris deux fois la porte du réfectoire, je me suis renversé la carafe d'eau dessus et pour finir j'ai failli me noyer ! »


Je n'avais pas remarqué que tout au long de mon monologue mon ton avait augmenté, je n'avais également pas pu remarquer que mon visage avait pris une légère teinte rosâtre, par faute de manque d'oxygène sans doute ! Reprenant une grande bouffé d'air je me penchais légèrement en avant, posant mes mains sur mes genoux respectifs, reprenant halène avant d'entendre les quelques mots d'Hiro, ceux qui touchèrent le plus mon cœur...A leur prononciation, je sentis mon cœur rater un battement c'était une sensation forte, pourtant Hiroki lui ne semblait pas aussi troublé que moi. Peut-être était-il plus âgé...Il faudrait que j'arrête de chercher des excuses sans arrêt, excuses qui en passant ne servaient qu'à une seule chose : cacher ma faiblesse. J'étais sentimental et très attaché aux autres, pour ne pas dire collant avec les êtres qui m'étaient chères. Et le fait qu'il m'ait dit que cela lui faisait plaisir de me revoir, que dans un certain sens je lui ai manqué, fit bouillir en moi une sensation de bonheur. Je crois que j'avais peur qu'il ne m'aime pas, qu'il ne m'aime plus...Me redressant petit à petit, je replongeais mon regard dans celui de mon frère. Je pleurais, abondamment même...Sans demander permission je me jetais sur lui pour l'enlacer eu niveau de son torse essuyant au passage mes larmes sur son haut. Je savais qu'il allait sans doute mal le prendre, mais cela faisait trop longtemps que je voulais le revoir, et je le faisais au risque de m'en prendre une en retour. D'une voix saccadé par les pleures, j'ajoutais doucement :

    Akira - « Tu m'as manqué Hiroki.... »






Dernière édition par Akira Katsuya le Sam 2 Juil - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥ Lun 23 Mai - 22:04

    A écouter Akira, la vie sur Terre ressemblait vaguement à la description de l’enfer. Je ne pouvais m’empêcher de sourire en le regardant m’expliquer énergiquement de quelle façon il était dur pour lui de réussir à vivre ici. De toute façon, il allait devoir s’y faire, car il était condamné à rester ici jusqu’à nouvel ordre. D’ailleurs, cela me fit vite déchanté en y repensant. J’aurais voulu dire à Akira que ce n’était rien, que ça serait bientôt terminé, mais je ne pouvais pas sortir un mensonge aussi gros à Akira, pas à lui, mon petit frère. Je me contentais de l’écouter en silence. Je ne pouvais pas non plus lui dire que cela risquait de durer des mois, voir peut être même des années. Et dire que tout ça ne dépendait que de moi… Il n’avait pas vraiment de chance d’avoir un frère comme moi, je l’avoue. Depuis toujours je lui en fais voir de toutes les couleurs, et là, encore une fois, il allait souffrir par ma faute. Par simple égoïsme de ma part. Non, ce gosse n’avait clairement pas de chance. Et il devait probablement en avoir encore moins depuis qu’il était ici. Mais bon, il parait que la roue tourne, alors qui sait, peut être que lui aussi finirait par avoir de la chance. Après tout, c’était mon petit frère, et même si je ne le montrais jamais, je souhaitais son bonheur. Et si son bonheur doit vraiment se faire par son retour au paradis, je crois que je n’aurais pas d’autre choix que de rentrer avec lui. Enfin, je vais quand même commencer par négocier d’abord.

    Sortant enfin de mes réflexions, et le regard porté sur Akira, je me rendis enfin compte qu’il pleurait. Je fronçais les sourcils d’incompréhension. Pourquoi pleurait-il ? Il se jeta sur moi avant même que je n’eus le temps de bouger les lèvres. Okey, je crois que je commence à comprendre. Je laissais faire Akira, ne réagissant même pas aux larmes qu’il essuyait sur mon T-shirt. De toute façon, après la « douche » que je venais de prendre, je n’étais plus à sa près. Je posais une main sur sa tête et caressa doucement ses cheveux. Oui, moi aussi je savais faire preuve de réconfort par moment. En même temps, je lui devais probablement bien ça. J’avais longtemps cru qu’Akira n’en avait rien à faire de moi. Je pensais que mon départ du paradis l’avait au contraire arrangé. Je me disais qu’il devait surement se sentir mieux depuis que je n’étais plus là justement. Je sais bien qu’Akira est du genre gentil et sur-sensible, mais avec tout ce que je lui avais fait subir, ça ne m’aurait pas choqué qu’il me déteste. Je penchais un peu la tête vers Akira en souriant. Je l’avoue, ça me fait plaisir de savoir que je lui ais également manqué.

    Sentant enfin qu’il commençait à se calmer, je me décollais de lui et commença à lui tirer doucement les joues, dans l’espoir de revoir à nouveau un sourire se dessiner sur ses lèvres.

      Hiro -« Allez ! Souris petit frère ! Sinon c’est pas drôle ! »

    Akira qui ne souriait pas, c’était pas vraiment Akira. Il avait toujours ce sourire bienveillant et chaleureux sur les lèvres. C’était comme ça que je l’appréciais. Je lâchais rapidement ses joues, mon but n’étant pas de lui faire mal.

      Hiro - « Au fait, tu m’as toujours pas répondu, t’as fait quoi comme conneries là haut pour ne pas pouvoir y retourner ? »

    Je voyais pas vraiment pour quels raisons ils auraient pu le bannir. Akira était un excellent ange, alors quel était l’intérêt de le bannir ici ? En plus, c’était pas pour quelques petits jours. Non, c’était jusqu’à ce que je me décide à rentrer. Tiens… Et si c’était ça, l’intérêt ? Et si Akira était juste là pour m’obliger à rentrer… Je ne pense pas que lui soit au courant mais dans le fond, c’était peut être ça leurs intentions là haut ! Je me mis à réfléchir à nouveau… Non ! Faut que j’arrête de délirer moi ! C’était complètement stupide comme idée. Je veux dire, s’il voulait me ramener la haut, y avait surement plus efficace comme moyen de pression. Quoiqu’il en soit, j’irais les remercier un jour de m’avoir rendu mon petit frère. Ne pas avoir de ses nouvelles pendant 4 ans, j’avoue que ce ne fut pas si facile. Et d’ailleurs, j’aimerais bien pouvoir profiter de sa présence pendant quelques temps.

      Hiro - « Hey, t’es pressé de rentrer là haut, ou bien… Tu comptes quand même passer un peu de temps ici ? »

    En plus de savoir s’il allait oui ou non, rester un peu ici, sa réponse me permettrait de savoir si j’allais devoir négocier rapidement son retour. Non, je n’abandonnerais pas l’idée de rester ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Katsuya
avatar
Attention !
Little wings surexcité !

Attention !Little wings surexcité !

Messages : 41
Date d'inscription : 26/04/2011


MessageSujet: Re: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥ Mer 25 Mai - 20:57


Mes bras entouraient le buste de mon frère qui ne réagissait pas, c'était peut-être mieux ainsi. Qui sait quelle réaction aurait pu suivre ma folie, brutalité, méchanceté, gentillesse ? Je ne savais pas, mon frère avait changé, je ne le connaissais plus vraiment, je n'irais pas jusqu'à dire qu'il était comme un inconnu, car les souvenirs eux, étaient toujours là...Il fallut plusieurs minutes pour que mes larmes et mes pleurent se calment, les battements régulier du cœur de mon frère apaisant mon esprit. Une main venue se poser sur ma tête, caressant mes cheveux doucement, c'est assez étrange, mais cette sensation ne fit que resserrer mon étreinte, essuyant les dernières larmes vagabonde qui coulaient sur mes joues. C'était la première fois que je pleurais autant en présence de mon frère, enfin je crois...Lorsque nous étions au paradis, je ne le voyais pas beaucoup, il était toujours surveillé par tout le monde, pour s'assurer qu'il ne fasse pas plus de bêtises que la normale. Hiro retira sa main de ma tête, me décollant de lui. Je me laissais faire silencieusement jusqu'au moment où il saisit mes deux joues pour les tirer. Lorsqu'il me dit de sourire, je dois bien vous avouer que j'avais un peu de mal, mais je savais très bien qu'il ne me lâcherais pas. Bien sûr que j'allais finir par sourire, mais passer des pleures à un cri de joie...Non j'étais trop en mode "retrouvailles" pour pouvoir faire ça. Je crois bien qu'il ne se rendait pas bien compte de la situation...J'étais en face de lui ! Là, à quelques centimètres mon frère ! En chair et en os ! Petit à petit, mon esprit redevint net, il était inutile de continuer de brouiller du noir. J'avais eu ce que je voulais après tout. Un sourire s'installa petit à petit sur mon visage, effaçant toutes traces de tristesse. Ce que j'avais fait comme bêtise pour être viré du paradis ? Me retournant légèrement, je saisis la fine chaîne qui entourait mon cou pour laisser apparaître une petite clé. Seuls des anges peuvent la voir, vous l'aurez compris, c'est elle qui m'avait servi pour m'enfuir du Paradis...

    Akira - « J'ai pas vraiment fait de bêtises...Enfin je crois...J'ai juste...Emprunté la clé du portail, je comptais y retourner dans l'heure qui suivait ! Mais je n'ai pas réussi... »


J'avais peur qu'il me cri dessus, c'est vrai, c'était honteux quand on y repensait, moi, Akira l'ange parfait. Enfin c'est comme ça que mes tuteurs me surnommais...Les choses n'allaient plus être pareille maintenant...On me surnommera, l'irrespectueux et le délinquant...Oh mon dieu ! Qu'est-ce que j'avais fait ! Décollant mon T-shirt trempé, je refis glisser la petite clé derrière et sourit à mon frère de façon angélique, joignant mes mains en me balançant d'avant en arrière doucement. Vous allez trouver ça étrange mais, je ne m'attendais pas à ce que mon frère me demande si je comptais passer un peu de temps ici et si j'étais pressé de rentrer. Dans sa voix, quelque chose m'interpella, je ne pourrais pas dire pourquoi, mais je sentais que ma réponse devait être réfléchie, ne pas dire toute la vérité. Serrant mon poing pour montrer ma détermination je lançais d'un ton rempli d'assurance :

    Akira - « Tu rigoles ?! Je t'ai cherché pendant des années, tu crois que maintenant que je t'ai trouvé je vais partir comme un voleur ? Non, non ! J'ai pas galéré pour rien dis voir ! Maintenant que je te tiens, je te lâche plus ! Comme j'attends toujours qu'ils me retrouvent, ben je reste avec ici, je pense que ça va plus tarder, mais ce n'est pas grave rester deux ou trois jours ne me tueras pas ! »


Je retirai mon T-shirt pour l'essorer, commençant à avoir un peu froid. Pensant à mille et une façon de me venger de mon frère pour m'avoir lâchement poussé dans l'eau, une image me revint à l'esprit, ou devrais-je plutôt dire une sensation...Prenant mon courage à deux mains et priant pour ne pas paraître trop stupide, je posais mon T-shirt sur mon épaule avant de lancer un regard en coin vers mon frère.

    Akira - « Tout à l'heure, quand tu parlais des filles...Comment ça fait lorsque l'on éprouve des choses pour l'une d'entre elle ? Je veux dire...Non rien oublie en fait...Je sais pas toi, mais j'ai une petite faim moi ! »




Dernière édition par Akira Katsuya le Sam 2 Juil - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥ Dim 26 Juin - 18:28

    Voyant qu’Akira avait du mal à sourire, je n’insistais pas plus longtemps là-dessus. Après tout ce qui venait de lui arriver, je comprenais assez bien le fait qu’il est du mal à se remettre de ses émotions. Je me demandais d’ailleurs si ce n’était pas plutôt moi qui ne comprenais pas correctement la situation, car je souriais. Un vrai sourire de bonheur, et non pas un faux sourire prétentieux et hautain comme je le faisais parfois. Retrouver mon petit frère, voir qu’il allait bien et qu’il n’avait pas changé me rendait heureux. Surtout qu’il n’avait pas changé… Je n’y avais jamais pensé avant la fameuse lettre de mes parents, mais qui sait ce qui aurait pu lui arriver là haut pendant ces quatre dernières années. Il aurait pu le maltraiter, ou faire disparaitre toute sa pureté, et sa naïveté… Sérieusement, ça me faisait peur… Me dire qu’ils auraient pu faire de mon petit frère un tout autre homme était une idée assez effrayante pour moi. Akira, c’était Akira, et tant pis s’il était complètement stupide par moment, moi c’était comme ça que je l’aimais. D’autant plus qu’il était peut être moins stupide qu’il pouvait le laisser croire.

    Je le regardais sortir une légère chaine qu’il avait cachée derrière son T-shirt, sur laquelle était accrochée une clé. Je me rapprochais pour voir de quelle clé il s’agissait au même moment ou Akira m’expliquais la situation. Honnêtement, j’eus cru à une blague. Une très mauvaise blague de la part d’Akira, mais cette clé était vraiment celle du portail. Akira avait volé la clé du portail… Mon petit frère était devenu un délinquant et venait de s’engager sur la route de la criminalité ! Blague ! On parlait d’Akira tout de même ! Il n’allait pas devenir un délinquant ou un traitre pour si peu ! Je me posais ma main devant ma bouche pour m’empêcher de rire. Venant de lui c’était assez surprenant comme attitude tout de même, mais j’essayais d’imaginer la tête qu’ils avaient pu tirer là-haut quand il a fait le coup. Jveux dire, se faire voler une clé par Akira… Ils ont quand même du mal le prendre. Par contre, quelque chose n’était pas très claire dans son histoire. S’il avait la clé, pourquoi est ce qu’il ne pouvait pas renter. Quelque chose n’était pas logique dans cette histoire, mais bon, c’était surement le seul moyen qu’ils avaient trouvé pour le punir. Par contre, moi j’aurais été eux, j’aurais tout de même récupérer la clé. Avec Akira, il vaut mieux se méfier. Elle pourrait tout de même maladroitement disparaitre. Enfin, ça après c’était pas mon problème.

    Akira réfléchit un moment avant de me dire combien de temps il comptait rester. Pendant un dixième de seconde, j’ai cru qu’il était près à rester. Tous mes espoirs furent anéantis en l’entendant parler de deux ou trois jours. Jvais rien pouvoir négocier en deux ou trois jours moi… Bon, je crois bien qu’Akira est condamné à rester ici pour une durée indéterminée. Silencieusement je le regardais retirer son t-shirt pour l’essorer. Je détaillais mon petit frère. Je trouvais vraiment qu’il avait grandi et prit de la carrure. En même temps, ça faisait quatre ans, alors ça devait être normal. La situation était tout de même étrange pour des retrouvailles, et ça ne s’arrêtait pas là. La question que me posa Akira était totalement ahurissante dans le fond. Comment on savait si on était amoureux ? Euh… Je levais les yeux au ciel pour réfléchir. Moi et l’amour, disions que nous ne faisions pas bon ménage. Mais je n’allais tout de même pas dire à Akira que je couchais avec autant de personnes sans les aimer si ?

      « Hum… Je pense que seulement toi pourra vraiment le savoir. Tout le monde ne ressent pas la même chose. Mais généralement, quand on aime quelqu’un, on a envie d’être avec cette personne et de tout faire pour qu’elle soit heureuse. Enfin, je sais pas trop… »

    Je n’étais clairement pas un expert en amour, et même si ça ne me gênait pas d’en parler, on ne pouvait pas dire que j’avais autant d’assurance que d’habitude. Je regardais Akira en souriant lorsqu’il parla d’aller manger un morceau. Ouais, je préférais ça plutôt qu’on continue de s’aventurer sur l’amour ou autre. Je commençais à avancer sans attendre Akira.

      « Bon voilà ce que je te propose : on repasse à l’hôtel, on se change, on va manger un morceau, et après on par en exploration sur l’ile okey ? »

    De toute façon, je ne lui laissais pas trop le choix. Je suis son grand frère et il me devait obéissance. Je revenais vers Akira et lui attrapais doucement le bras pour le forcer à venir avec moi. Je l’avais décidé, aujourd’hui je passais la journée avec mon petit frère. Et si je devais le trainer de force, croyez moi, je le ferais ! Une fois à l’hôtel, je lâchais Akira pour pouvoir rejoindre ma chambre, lui donnant rendez vous ici dans une dizaine de minutes, juste le temps pour nous de nous changer. Une fois dans ma chambre, je me dépêchais de me sécher et de me rhabiller. Je rejetais rapidement un coup d’œil à lettre de mes parents avant de la ranger dans ma valise. Je la ferais bruler plus tard ! Une fois de nouveau propre et habillé, je redescendais dans le hall attendre Akira. Espérant que monsieur n’allait pas faire comme les demoiselles et mettre une heure.


[ Jpars un peu en freestyle sur la fin, si ça te plait pas, MP moi x) ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥

Revenir en haut Aller en bas
 

La partie de cache-cache touche à sa fin... || Brother ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Le Monde des Humains ° :: † Île Paradisiaque :: Plage-
Sauter vers: