Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une heureuse nouvelle ? {PV}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sun Hee Hwang
avatar
Nyaa~
« Divinement Elle. »

Messages : 153
Date d'inscription : 14/04/2011


MessageSujet: Une heureuse nouvelle ? {PV} Mar 21 Juin - 23:51

Hiroki & Sun Hee



    Sur le toit, il faisait toujours plus froid, pourtant plus que jamais, Sun avait envie d'y aller. Se retirer loin des autres, à l'abri des regards, du bruit et de l'agitation. Sur le haut de l'immeuble, il y avait jamais beaucoup de monde, surtout pas vers la fin de journée, où tout le monde rentrait dans ses chambres ou bien trainait dehors, avec leur bande d'amis. La jeune coréenne également aurait pu être là en bas, avec un ami ou deux, mais à la place, elle était assise sur un bloc de béton sous lequel passait, sans doute, un conduit d'aération. Entre ses doigts, elle tenait son portable, qui affichait depuis cinq minutes « messsage envoyé ». Au final, peut-être qu'elle finirait la journée avec la compagnie de quelqu'un, ou peut-être pas. Hiroki Katsuya, voilà le nom du destinataire du dit message. Un simple « sur le toit, à cinq heure ? » elle n'avait pas attendu de réponse, et n'avait pas eu le courage de mettre les politesses d'usage.

    Sun finit par ranger son portable dans son sac, avec de passer une main sur son ventre qui déformait légèrement son chemisier. Elle n'avait jamais grossit, elle avait toujours scrupuleusement fait attention à sa ligne, c'était une toute autre raison qui faisait son ventre gonfler jour après jour. Au début, elle avait cru à un mauvais rhume, mais plus les jours avaient passé, plus elle avait commencé à se poser des questions. Elle ne supportait plus le café, avait des nausées matinales, des sauts d'humeur plus importants encore que d'ordinaire, et se jeter sur tous les morceaux de chocolat qu'elle voyait. Elle avait finit par se résigner à mettre un nom sur ses interrogations. Le test de grossesse s'était révélé positif. Sur l'instant, elle n'avait pas su comment réagir. Être heureuse ? Elle en avait envie, vraiment, une femme était faite pour être mère, mais d'un autre côté ce n'était pas vraiment le moment... On dira pour être délicat que Sun n'avait pas une vie sentimentale très claire, en fait, elle n'avait pas de vie sentimentale. Une aventure ci et là, et encore, elle n'en avait plus eu depuis bientôt deux mois, à croire qu'elle s'était assagie. Non, elle n'avait simplement plus envie d'aller à gauche et à droite, elle avait envie de se poser, mais un gosse sur les bras, ça n'allait pas être simple. Et puis... Qui était le père ? C'était la question qui avait le plus interpellée la demoiselle, qui avait compté encore et encore, retourner la question dans tous les sens, et une seule réponse y répondait à chaque fois. Encore une fois, tout s'était chamboulé dans l'esprit de Sun, qui avait du mal à réaliser ce qui se passait. Elle avait alors prit son courage à deux mains, et s'était décidé.

    Aujourd'hui, sur ce toit, dans sa tête tout était planifié. Du moins, tout ce qu'elle pouvait s'imaginer, à savoir pas grand chose. Elle se doutait que les conséquences allaient être lourdes, mais comment une jeune fille de dix-sept pouvait-elle sérieusement les mesurer ? Premièrement, elle n'avait jamais prévu tomber enceinte, d'ailleurs, lorsqu'on la connaissait, il était dur de se l'imaginer mère. Elle qui accordait tant d'importance à son apparence, elle qui n'était stable en rien, elle qui était si lunatique, elle qui sortait plus que de raison, pourrait-elle assumer ce rôle qui lui incombe ? Mais au fond, rêveuse, elle aimait s'imaginer un nourrisson dans les bras, le cajoler, partager avec lui ce qu'elle ne pourrait jamais partager avec personne. Dans ces moments-là, elle oubliait les soucis que lui amenait le bébé qui logeait dans son ventre pour une durée indéterminée. Tout ce qu'elle savait, c'est que sa grossesse évoluait à un rythme plus normal que la moyenne, sans doute car elle n'était pas tout à fait humaine. Aussi, alors qu'elle n'en était qu'à deux mois et demi, son ventre rond se dessinait petit à petit, à la manière d'une femme enceinte à quatre mois et demi.

    Sun poussa un long soupir, posant son regard sur le ciel gris. Allait-il seulement venir ? Elle n'en savait rien. À vrai dire, elle n'était même pas sûre de parvenir à le lui annoncer, s’entraîner devant le miroir ne lui avait pas paru fort concluant, mais elle n'avait plus envie de se prendre la tête, elle voulait juste se débarrasser de ce poids pour pouvoir enfin se consacrer entièrement à sa grossesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV} Jeu 23 Juin - 18:44

    Les maths, c’est le mal ! Et celui qui ne pense pas comme moi est bon à interner. Trop de chiffres, et surtout, trop de formules qui se ressemblent. Quoiqu’il en soit, dans moins d’une heure, cette séance de torture habituelle prendrait fin. Dans moins de trois quart d’heure, je me lèverais, quitterais cette salle et regagnerais tranquillement ma chambre. En attendant ce moment, je m’occupais comme je le pouvais. Je bavardais avec mes camarades, fixais l’extérieur, gribouillais n’importe quoi sur ma feuille. Tout était bon pour tuer le temps. J’en profitais également pour réfléchir sur la façon dont j’allais occuper ma soirée. Est-ce que j’allais encore une fois me contenter de passer la soirée avec Miki ou dans ma chambre ? Fort probable. Oui, depuis le retour de Miki je m’étais calmé. J’étais un peu plus posé. En tout cas, il n’était juste plus question pour moi d’allé voir ailleurs. Déjà qu’il avait mal prit – ce que j’arrivais à comprendre au fond de moi – le fait que j’ai encore couché avec n’importe qui pendant mon absence, je ne comptais pas lui infliger une telle souffrance une seconde fois.

    Relevant régulièrement la tête vers l’horloge, j’espérais me découvrir un don de maitrise du temps, dans le but de le faire avancer plus vite. Chose vaine, car je n’avais malheureusement pas ce genre de don. Puis le miracle se produit ! Ou pas ! Une légère sonnerie retentit, mais ce ne fut pas celle qui marquait la fin des cours, mais juste celle de mon portable. Heureusement, le brouhaha qui régnait dans la salle avait largement suffit à couvrir ce son aux oreilles de mon professeur. Je croisais mes jambes sous la table, et sorti mon portable de ma poche, pour regarder le message que je venais de recevoir. Un sourire se dessina sur mes lèvres en lisant le nom de l’expéditeur. Du moins de l’expéditrice : Sun Hee ! Un message court, au quel je m’empressais de répondre positivement. Elle voulait que l’on se voit. J’ignore pourquoi, mais elle me donnait rendez vous sur le toit. Je tapais rapidement un simple « Okey, j’y serais ! » avant de ranger mon portable dans ma poche. Rendez vous à 17h sur le toit donc. Dans une demi-heure en gros. Encore une fois, j’essayais d’accélérer le temps en lançant des regards noirs à l’horloge. Rien à faire, ça ne faisait pas tourner les aiguilles plus vite. J’avais même l’impression que ça les faisait ralentir. Comme si l’horloge se foutait de ma gueule en fait. Je finis par tuer les trente dernières minutes qui restaient en jouant au pendu avec mon voisin de devant. Ouais, ça ne vole pas très haut mais bon, on s’occupait comme on pouvait. J’étais déjà debout quand la cloche retentit. La méthode Katsuya : Dernier arrivé, premier parti ! Enfin, ça c’était valable seulement pour les cours.

    Mon sac de cours sur l’épaule, je me dépêchais de traverser les couloirs pour rejoindre le toit. Une chance à cette heure ci, là plupart des élèves avaient fini les cours, et étaient soient à leurs clubs, soient dans leurs chambres. Je ne pris même pas la peine de repasser par les casiers ou ma chambre, pour me changer ou poser quelques affaires. Je me dirigeais directement vers l’escalier qui menait au toit, parcourant les marches deux à deux, et ce malgré l’interdiction de se trouver ici. Bah, tout le monde s’était déjà rendu sur le toit ! Je ne comprends pas le but de nous y interdire l’accès. Comme la moitié des interdictions de cette académie. Une fois en haut des escaliers, je poussais la porte qui donnait sur le toit. Hum, faisait un peu frais aujourd’hui. Il avait toujours fait assez frais sur le toit, mais disons que le côté gris du ciel n’apportait vraiment aucune chaleur. Repérant Sun assise sur un bloc de béton, je décidais d’aller la rejoindre. Une fois devant elle je me mis à sourire, alors que je m’accroupissais pour être à sa hauteur. Je la regardais dans les yeux, elle avait l’air fatiguée, voir même triste. Plutôt étonnant quand on la connait un peu. Je me relevais pour finalement m’assoir à ses cotés, posant mon sac à mes pieds. Peut être était-elle tout simplement malade.

      « Est-ce que ça va ? T’as une petite mine ! Tu t’ennuyais tant que ça sans moi pour me demander de venir ? »

    Petite blague ! Je ne suis pas aussi narcissique que ça, mais c’est vrai que ça m’avait un peu étonné que la voir fixer un rendez vous comme ça, aussi précipitamment. D’habitude, on avait plus tendance à se croiser dans les couloirs et à parler à ses moments là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Hee Hwang
avatar
Nyaa~
« Divinement Elle. »

Messages : 153
Date d'inscription : 14/04/2011


MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV} Jeu 23 Juin - 20:03

    L'attention de la jeune coréenne fut attirée par le bruit de la porte, mais Sun ne bougea pas, elle resta immobile, comme si elle attendait que quelque chose survienne. Hiroki arriva enfin à la hauteur de la noiraude, ce qui la ramena complètement sur terre. Elle ne devait sûrement pas avoir bonne mine, après tout, elle s'était à peine maquillée ce matin, et avait passé un simple coup de brosse dans ses cheveux, qui étaient donc parfaitement lisses pour l'occasion. Pourtant, Dieu sait que s'il y avait une chose qu'elle détestait, c'était de ne pas être à son avantage. Même le Dimanche matin à dix-heure, elle était toujours maquillée, coiffée et habillée, encore plus lorsqu'elle savait qu'elle allait voir quelqu'un. Sun se détacha soigneusement du regard d'Hiro, et le laissa s'asseoir. Elle ne savait absolument pas quoi dire, à croire qu'elle faisait un blocage total. Heureusement pour elle, le jeune-homme prit la parole « Est-ce que ça va ? T’as une petite mine ! Tu t’ennuyais tant que ça sans moi pour me demander de venir ? » Sun ne put s'empêcher de sourire à la réflexion de son ami. Elle hocha la tête avant de répondre

    - Hum... j'ai connu des jours meilleurs... mais ça va !

    Enfin, si l'on pouvait dire ça comme ça. Oui, elle allait bien, elle n'était ni malade, ni dépressive, juste particulièrement irritable, nauséeuse, ballonnée ... C'était particulier quoi. Par contre, la réponse à la deuxième partie de la phrase s'avérait plus compliquée... Que répondre ? À vrai dire, elle n'en savait rien. Puis, elle craignait aussi la réaction d'Hiroki. La coréenne soupire et étira ses jambes et ses bras devant elle, avant de plonger ses yeux noisettes dans ceux de son interlocuteur

    - J'aurais aimé que ce soit si simple...

    Sun Hee avait un petit sourire, ni triste, ni joyeux. Elle concentra ensuite son attention sur un point en face d'elle, se demandant que dire d'autre. Surtout que la présence du garçon ne la mettait pas particulièrement à l'aise. Pourquoi ? Elle avait du mal à l'admettre, mais au fond de sa poitrine battait son cœur plus vite qu'à la normale. Pourtant, ce n'était pas son genre d'avoir des sentiments pour quelqu'un, elle n'avait d'ailleurs jamais eu de relation sérieuses. Pire encore, elle refusait de reconnaitre ces derniers. Surtout que d'après les potins, le petit ami d'Hiroki était revenu, ce qui compliquait sacrément la situation. Un joyeux bordel, voilà ce que c'était, avec un joyeux ironique, bien entendu.

    Finalement, elle allait attendre que son ami lui répondre, ainsi elle aurait un temps de réflexion supplémentaire, et elle se laissait surtout le temps de souffler. Elle se voyait en effet très mal lui dire de but en blanc qu'il allait être père. Déjà qu'elle n'aurait jamais pensé tomber enceinte, elle avait en plus choisit la meilleur des situations possibles pour mettre un gosse au monde... À croire que les éléments du Destin s'acharnaient avec application sur elle ! N'auraient-ils pas pu choisir une autre tête-de-turcs ? Parce qu'en plus d'avoir pas mal d'ennemis, si en plus elle s'embarquait dans des situations abracadabrantes, ça n'allait pas arranger son cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV} Ven 24 Juin - 16:28

    Finalement, Sun Hee n’allait peut être pas aussi mal que ce que je pensais. Du moins, sa réponse laissait croire qu’elle allait bien. Je ne relevais pas. Même si elle n’allait pas bien, je n’avais pas à la forcer à me raconter quoique ce soit. Elle était grande, et si elle voulait garder le silence sur ses problèmes, c’était son choix. Je me forçais donc à croire que tout allait bien. Mais c’est en entendant sa voix une seconde fois que je me doutais vraiment qu’elle cachait quelque chose. Je regardais la jeune fille un peu perturbé par ses paroles. Qu’est ce qui n’était pas simple ? Notre relation ? Je ne voyais pas où était le problème. Pour elle comme pour moi, notre relation était amicale. Même si tout avait commencé par un coup d’un soir, nous nous étions contentés de rester amis après ça. C’était beaucoup plus simple pour nous deux. On était deux adolescents frivoles, et quand à moi, à l’époque je ne m’étais toujours pas remis du départ de Miki. Je la regardais en silence, me demandant d’ailleurs si elle était au courant du fait que j’eus été en couple. La rumeur sur le retour de Miki n’avait pas mit longtemps à se répandre, quand aux potins, ils s’étaient chargés de faire le reste. Je pense qu’aujourd’hui tout le monde était au courant. Cependant je ne préférais pas en parler. Je ne trouvais pas ça très délicat de parler de la personne que j’aime à une personne avec qui j’avais juste passé une nuit. Même si ma relation avec Sun Hee était un peu plus pousser.

    Elle releva la tête pour fixer son regard dans ce qui me paraissait être l’horizon. Je pensais qu’elle aurait continué sa phrase, mais à l’inverse, elle resta longtemps silencieuse. Comme si elle attendait que ce soit moi qui parle, moi qui aborde un sujet particulier. Honnêtement, je ne savais pas vraiment quoi lui dire. C’était elle qui m’avait donné rendez vous, alors j’avais pensé qu’elle aurait quelque chose de plus ou moins important à m’annoncer. Je ne savais plus trop quoi penser. Depuis quelques temps, elle était différente. Elle était beaucoup moins volage, et avait l’air de faire moins attention à elle. Comme si ses principales préoccupations étaient ailleurs. Je me relevais et me plaça en face de la jeune, plongeant mon regard dans le sien. Quelque chose n’allait pas, et si elle m’avait fait venir ici, ce n’était probablement pas pour rien. Après tout, quoi de mieux que le toit pour parler de choses qui ne doivent pas être su. Je souris à la jeune fille en attrapant sa main pour mêler ses doigts aux miens.

      « Qu’est ce qui te tracasse ? Tu peux me le dire, jvais pas te manger ! »

    J’avais pris un ton assez léger. Je ne savais pas ce qu’elle avait mais ça ne pouvait pas être totalement dramatique non plus. Enfin, pour moi, rien de dramatique ne pouvait arriver, alors je ne m’inquiétais pas trop. Je caressais doucement sa main avec mon pouce, pensant que ça la rassurerait un peu. Sachant que je n’étais pas vraiment du genre consolateur ou rassurant, cette situation me paraissait vraiment étrange. Mais bon, quoique Sun ait à me dire, elle pouvait le faire. De toute façon, si elle ne le faisait pas, cela risquait de lui peser encore, et continuer de la voir avec une mine aussi petite et un sourire sans émotions ne ferait que probablement me déprimer moi aussi. Je n’étais pas du genre super sensible ou autre, mais je supportais tout de même assez mal de voir que mes amis n’allaient pas bien. Je posais mes lèvres sur le front de Sun Hee. Je ne risquais tout de même pas grand-chose pour avoir fait ça ? De toute façon, Miki ne connaissait pas le nom des personnes avec qui j’avais couché, heureusement d’ailleurs, qui sait le bordel que ça aurait encore pu créer.

      « Allez Miss, dit moi tout ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Hee Hwang
avatar
Nyaa~
« Divinement Elle. »

Messages : 153
Date d'inscription : 14/04/2011


MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV} Dim 26 Juin - 15:58

    Sun Hee réfléchissait, et cela depuis plusieurs longues minutes. Elle cherchait les mots, mais ne les trouvaient pas. Elle avait beau se triturer le cerveau, rien n'en sortait, rien de convenable du moins. Je poussai un léger soupir, chaque seconde qui passait lui paraissait durer une heure, ce poids qui s'était logé dans sa poitrine s'alourdissant de plus en plus au fur et à mesure que le temps passait. Tout à coup, Hiroki se plaça en face d'elle, et lorsqu'il glissa ses mains dans les siennes, son cœur réprima un battement. « Qu’est ce qui te tracasse ? Tu peux me le dire, jvais pas te manger ! » Sun laissa s'échapper un petit rire à cette réflexion.

    - Hum... ça je n'en sais rien... qui me dit que t'es pas le grand méchant loup ?

    Bien sûr, Sun plaisantait, ça lui faisait du bien d'ailleurs. Elle savait très bien qu'il n'avait rien de méchant, enfin, pas avec elle en tout cas. Il avait toujours été gentil, même si tout le monde n'avait pas cette chance. À ce jour, ils entretenaient une relation amicale, et la coréenne n'avait pas envie de la compromettre. Elle avait déjà déconner une fois avec Tanguy, et il lui arrivait parfois de regretter leur amitié, rarement mais ça lui arrivait de temps à autres, quand elle en avait le temps. Toutefois, la situation avec Hiroki allait devenir délicate une fois qu'elle lui annoncerait qu'il allait être père. Elle n'avait pas vraiment peur, mais elle appréhendait la réaction du beau brun... Bien que celles-ci ne changeraient sans doute pas grand chose. Puis, plus que tout, Sun Hee voulait être honnête avec lui, elle n'avait nul envie de lui cacher l'existence du bébé, d'autant plus que c'était le sien.

    Le jeune-homme sembla insister pour la faire parler, et il avait raison, car sans ça elle risquait bien de rester muette jusqu'au bout. Une boule s'était formée dans l'estomac de la jeune-femme, et le stress faisait s'accélérer son pouls. Elle fronça les sourcils avant de se détendre en sentant le pouce d'Hiro caresser sa main. Après tout, elle ne risquait rien n'est-ce pas ? Tout ce qu'il fallait, c'était éviter les grands mélodrames, surtout qu'en général les grossesses se fêtaient à coup de jus d'orange et d'accolades, c'était censé être une bonne nouvelle. Si la situation avait été normale, elle aurait été anxieuse, excitée, les larmes aux bords des yeux et lui aurait sauté dans les bras à peine serait-il arrivé. Seulement voilà, la situation n'avait rien d'ordinaire.

    - Et bien... c'est un peu compliqué...

    Sun inspira un grand coup et décida de vider son sac, sur un ton le plus léger et le plus naturel possible.

    - Disons pour faire simple... qu'il y a une conséquence non préméditée à la nuit que l'on a passé ensemble.

    Voilà qui lui évitait de lui dire clairement qu'elle était enceinte, et Hiroki n'était pas idiot, du moins elle l'espérait. La brunette baissa les yeux, qui atterrirent presque instinctivement sur son ventre. Elle y déposa avant sa main avant de remonter son regard vers son ami, dont elle attendait la réaction. Malgré tout, ce qu'en pensait son ami avait énormément d'importance pour elle, tout ce qu'elle espérait à présent c'était qu'il ne le prendrait pas trop mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV} Dim 26 Juin - 18:36

    Je souris en voyant que j’avais réussi à faire rire Sun Hee. Même si son rire était léger, au moins, elle avait rit. De plus, moi non plus je ne pouvais pas non plus rester de marbre à ses taquineries. Moi ? Le grand méchant loup ? Comme si c’était mon genre ! Moi je serais plutôt le petit chaperon rouge ! Une innocence pure ! Oupas… Quoiqu’il en soit, si j’avais vraiment été le grand méchant loup, croyez bien que j’aurais depuis longtemps tenté de la manger. Mais non, ce n’était pas mon genre. En plus, je n’étais même pas un loup garou ! Alors le rôle de grand méchant loup, sur le coup, très peu pour moi. Quoique dans d’autres circonstances, ça aurait put être drôle. Je continuais de fixer la jeune fille du regard, insistant pour qu’elle parle. Je le voyais bien dans ses yeux, qu’elle avait du mal, et qu’elle hésitait. Je pense que si je n’insistais pas autant, elle garderait le silence. De toute façon, il était hors de question que je la laisse partir sans qu’elle m’ait expliqué quoique ce soit ! Elle en avait beaucoup trop dit maintenant. De nouveau accroupi devant elle je continuais de tenir sa main, pensant que ça la rassurait. Je continuais d’attendre calmement qu’elle se décide à rompre le silence. Je n’avais vraiment aucune idée de ce qu’elle pouvait avoir de si difficile à me dire. Dans ma tête, rien ne pouvait faire que tout soit si compliqué comme elle l’avait sous entendu. Ma persévérance finit par payer car la jeune fille rompit enfin le silence, après avoir respiré un grand coup.

      Sun« Disons pour faire simple... qu'il y a une conséquence non préméditée à la nuit que l'on a passé ensemble. »

    Je regardais la jeune fille avec incompréhension. Non, je ne voyais pas vraiment de quoi elle parlait. Une conséquence non préméditée à la nuit que l’on a passé ensemble… La nuit que nous avions passé ensemble, d’accord, je voyais bien de quoi elle parlait. Mais la conséquence non préméditée alors là… J’avais vraiment du mal à comprendre. La nuit dont parlait Sun Hee datait d’un peu plus de deux mois, alors je ne voyais pas quels genres de conséquences pouvaient bien apparaitre après autant de temps à part… Je restais bouche bé à cette idée, et regarda la jeune fille en espérant qu’elle me dise que je me faisais de fausse idée sur ce qu’elle venait de dire. Au contraire, son regard me poussa à confirmer cette idée. Elle posa son regard sur son ventre avant de me regarder de nouveau. C’est vrai qu’elle commençait à avoir un petit ventre rond, mais elle ne pouvait pas être enceinte. Du moins, je ne pouvais pas être le père. Deux mois c’était trop peu pour avoir un ventre aussi rond normalement !

      « Sun… Tu es enceinte ! Mais, c’est pas possible ! Je veux dire, pas de deux mois… Tu es sure de toi au moins ? »

    Je redressais et commençai à faire les cents pas pour réfléchir. Tout d’abord, je m’efforçais de me rappeler cette nuit, tentant de me rappeler à quel moment nous avions pu être aussi inconscients… Détail dont je n’arrivais pas à me rappeler, vu le temps qui s’était passé depuis, ça ne m’étonnait pas. Mais même si elle était vraiment enceinte, comme pouvait-elle avoir un tel ventre à seulement deux mois… Normalement ça c’était environ quatre mois normalement… Sauf que nous n’étions pas normales… Et merde ! A tous les coups, nos races avaient du foutre le bordel sur le cycle de la grossesse. Je m’arrêtais enfin de tourner en rond pour regarder Sun.

      « Je suppose qu’il n’est même pas question de parler d’avortement n’est ce pas … »

    Délicatesse, zéro ! Je sais, j’aurais pu éviter d’aborder un sujet aussi barbare, mais disons que je ne pense qu’avoir un enfant maintenant soit une bonne idée, que ce soit pour elle ou pour moi. Je comprends pourquoi elle disait que la situation était si compliqué. Elle était enceinte, de moi, alors que nous n’étions même pas ensemble, et nous avions aucune idée de comment allait vraiment se passer la grossesse, étant donné que nous n’étions pas humains ! J’étais légèrement énervé, ne voyant pas du tout comment nous allions faire pour gérer la situation. Je n’avais jamais eut l’idée d’être père un jour. Cette idée n’avait jamais eut la possibilité de s’installer dans mon esprit. Me connaissant, il m’était totalement impossible d’avoir un enfant un jour. Enfin, comme quoi rien n’est impossible… Honnêtement, je ne savais ni quoi faire, ni quoi dire à mon amie pour la soutenir… Je comprends maintenant pourquoi elle allait si mal.

      « Ca va au moins ? Je veux dire, la grossesse se passe correctement ? »

    On pouvait entendre un peu de peur dans ma voix. Non pas tellement pour le bébé, mais plus pour Sun. Je n’avais pas idée de comment tout ça allait continuer, et je m’en voudrais s’il devait arriver quelque chose à Sun. Certes, c’était elle qui était enceinte, mais si j’étais vraiment le père du gosse, alors j’avais ma part de responsabilité à assumer également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Hee Hwang
avatar
Nyaa~
« Divinement Elle. »

Messages : 153
Date d'inscription : 14/04/2011


MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV} Mar 28 Juin - 19:38

    Sun guettait la moindre réaction d'Hiroki, avec appréhension et une pointe d'inquiétude. Lorsque ce dernier la regarda avec incompréhension, la coréenne pria pour qu'il ne lui demande pas de lui expliquer plus précisément, elle n'arriverait sans doute pas à dire simplement qu'elle était enceinte. Ça n'était pourtant un mot dur à prononcer, mais elle n'en avait pas encore assez l'habitude que pour pouvoir le dire avec un certain naturel. Puis, enfin, il réagit. Ces instants avaient parus si longs à Sun Hee qu'elle était rassurée de l'entendre, même si la réaction qui venait d'éclater n'était pas réellement celle qu'espérait la jeune fille. « Sun… Tu es enceinte ! Mais, c’est pas possible ! Je veux dire, pas de deux mois… Tu es sure de toi au moins ? » Il était certain d'un tel ventre à plus ou moins deux mois et demi, ça paraissait peu crédible, mais il n'avait pas fallu longtemps à la jeune fille pour comprendre que sa grossesse n'évaluait pas normalement. Hormonalement, elle était enceinte de deux mois et demi, la gynécologue humaine chez qui elle avait été avait d'ailleurs vérifié une bonne quarantaine de fois, car le bébé quant à lui correspondait à un fœtus de quatre mois et demi. Mais s'il elle en était sûre, c'était évident. Cela n'empêcha pas que Sun fut un peu froissée par la remarque, pensait-il vraiment qu'elle lui aurait annoncé un truc pareil si elle n'était pas certaine d'elle ?

    - Tu crois vraiment que je t'aurais fait venir si je n'étais pas sûre de moi ? ...

    Sun Hee baissa la tête en se mordillant la lèvre très légèrement. Lorsqu'elle se redressa, elle vit Hiroki faire les cent pas. Bon, ok, c'était un coup pour lui également, mais n'aurait-il pas pu se montrer un peu plus agréable à l'égard de la demoiselle ? Elle se sentait suffisamment mal comme ça... Pire, il aborda le sujet de l'avortement. S'il l'avait fait de manière délicate, ça aurait pu aller, mais non, à croire que diplomatie ne faisait pas partie de son vocabulaire. Sun écarquilla les yeux, et son cœur cessa de battre un instant. Des larmes insoupçonnées perlèrent le bord de ses yeux, tandis que sous sa peau son sang bouillonnait

    - Ça me parait évident non ?! Comment peux-tu seulement évoquer la question ?

    Sur le coup, la jeune-fille avait été assez agressive, mais s'en était trop pour elle. Elle n'avait jamais pensé tomber enceinte, et bien qu'elle voulait paraitre assez forte pour porter ce poids sur ses seules épaules, elle fatiguait. Elle n'avait jamais été préparé à une telle situation, et avait besoin d'un moins un peu de soutient, même si elle refusait d'en demander. Alors qu'on vienne en plus de cela lui parler d'avortement, la demoiselle commençait à légèrement saturer... Sun détourna la tête, tentant de cacher les larme qui venait de s'écraser sur sa joue, mais s'en suivirent plusieurs autres, le pire étant que la coréenne ne savait même pas d'où elle venait.

    Enfin, son ami présenta une petite marque d'attention en lui demandant si elle allait bien, si sa grossesse se déroulait sans accrocs. C'était le cas, même si c'était l'inconnu totale pour Sun, tout se passait bien pour le moment. Les larmes ruisselant toujours sur ses joues, elle se contenta de hocher la tête, n'ayant pas la force d'ouvrir la bouche puis lui répondre de manière bien distincte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV} Sam 2 Juil - 19:53

    D’accord, j’avais un comportement détestable avec la jeune fille, mais d’un côté il fallait me comprendre, je n’avais pas prévu d’être père. Elle venait de m’apprendre que j’allais devenir père, comme ça, du jour au lendemain, sans même que j’ai mon mot à dire. Car il faut croire que j’étais véritable le père du gosse qui logeait dans son ventre. Elle avait l’air sure d’elle et puis, c’est vrai qu’elle ne m’aurait surement pas fait venir si elle n’était pas certaine de ce qu’elle avance. Je la regardais silencieusement, que dire, que faire dans une telle situation ? Je n’allais pas sauter de joie, mais d’un autre côté, je ne pouvais pas la laisser tomber. Quoique si je continuais à être aussi délicat, elle finirait surement par me demander elle-même de dégager. Elle se mit à pleurer lorsque j’évoquais la possibilité de l’avortement. Bon, je crois que ça voulait dire non. Et puis vu la colère avec laquelle elle avait répondu, ça me paraissait très clair. De toute façon, l’avortement n’aurait surement pas été possible. Deux mois et demi pour avorter, ça faisait déjà tard. Et puis l’autre problème restait qu’elle n’avait pas le physique d’une femme à deux mois de grossesse. Dommage, ça aurait probablement été la solution la plus simple, pour elle comme pour moi je pense. Plus je réfléchissais, plus la situation devenait compliquée. Il allait falloir que Sun termine la grossesse, tout en restant à MA, ce qui n’allait pas être une chose facile. Allez savoir ce qu’elle risquait de subir des autres élèves quand ils remarqueraient qu’elle est enceinte. Imaginez ce qui se passera quand ils demanderont de qui elle est enceinte… J’ai combien de temps à votre avis avant que Miki l’apprenne ? Bon, on s’occupera des détails plus tard.

    Je retournais m’assoir aux cotés de Sun pour la consoler. Je crois que j’avais largement atteint un niveau négatif pour ce qui concerne la délicatesse. Elle était enceinte, certes, mais elle n’était pas la seule responsable de cet évènement, il allait falloir que j’assume ma part de responsabilité. Je serrais la jeune fille dans mes bras en espérant que ça suffirait pour qu’elle arrête de pleurer. Je n’étais vraiment pas doué pour de genre de chose, alors bon, je ne savais pas trop comment procéder. Elle m’avait cependant rassuré en me laissant sous entendre que la grossesse ne lui posait pas vraiment de problèmes. Etant en train de pleurer, elle ne me l’avait pas dit clairement mais l’avait laissé sous entendre d’un signe de la tête. Je n’avais plus qu’à espérer que tout ce passerait bien jusqu’à la naissance du bébé. Enfin, ça promettait tout de même de ne pas être de tout repos. Plusieurs questions tournaient dans ma tête sur le bébé d’ailleurs, mais une me préoccupait plus que les autres, le bébé, il va ressembler à quoi ? Enfin, je ne vous parle pas de savoir s’il va vraiment ressembler à sa mère ou à son père, mais disons que comme nous n’étions à moitié pas humains, quel gène allait dominer ? Sachant que je n’ai aucune idée de la race de Sun, je n’arrivais pas à imaginer ce que ça allait donner pour le gosse. Moitié humain, un quart ange et l’autre quart… Je caressais les cheveux de Sun tandis que j’hésitais à lui avouer que j’étais un ange. D’un autre coté, il valait mieux que je le prévienne maintenant de se risquait d’être le gosse. Ce qui me gênait, ce n’était pas vraiment de le dire à Sun, mais le manque de crédibilité que je pouvais avoir en le disant. J’avais confiance en la jeune fille, et je la connaissais assez bien pour savoir qu’elle n’irait pas trahir un tel secret, mais je l’a voyais tout simplement mal me croire.

      « Dis, tu penses pas qu’on risque d’avoir des problèmes avec le bébé ? Je veux dire, on est pas vraiment humain… Et j’ai aucune idée du genre de conséquences que ça pourrait avoir lors de l’accouchement… »

    Je callais ma tête dans le cou de la jeune fille que je serrais toujours dans mes bras. J’avais mal à la tête à trop réfléchir, pour rien en plus. Il n’y avait pas à réfléchir, on avait seulement à … A rien faire, en fait, à part continuer notre vie comme on l’a toujours fait. Je glissais mes lèvres à côté de l’oreille de la jeune fille. Je refusais qu’il lui arrive quelque chose à cause du bébé, surtout s’il devait porter mes gènes.

      « Je suis un ange Sun, et il y a de fortes chances pour que l’enfant en soit à moitié un aussi. »

    Pas crédible venant d’un gars comme moi, mais bon, au moins elle serait prévenue de se qui peut l’attendre, du moins de ce qui peut nous attendre avec le gosse. Je ne la laisserais pas porter toutes les responsabilités.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Hee Hwang
avatar
Nyaa~
« Divinement Elle. »

Messages : 153
Date d'inscription : 14/04/2011


MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV} Dim 3 Juil - 20:34

    Il était si dur de faire face à une telle situation, même pour Sun qui avait pourtant pensé être devenue assez forte que pour supporter n'importe quel choc. La vérité était qu'elle en était incapable, assumer sa grossesse seule allait être impossible, qu'elle le veuille ou non, il lui faudrait de l'aide, ou du moins du soutient. Encore fallait-il qu'elle l'admette, ce qui n'était pas chose aisée. Ce dont elle avait réellement peur, ce n'était pas les contraintes liées à sa grossesse, mais surtout le regard des gens. Sans doute mieux que personne, elle savait combien celui-ci pouvait revêtir de sombres côtés. À son entrée à la Monster Academy, elle avait enfin réussi à faire en sorte que celui-ci soit un minimum respectueux, et ce même si elle s'était fait pas mal d'ennemis. Toutefois, même ceux-ci avaient un général un minimum de considération, ils la regardaient peut-être de travers, mais plus à cause de la manière dont elle agissait que pour ce qu'elle était. Seulement, avec sa grossesse, elle avait peur de connaitre à nouveau ceux qu'elle avait connu en Corée, à savoir un véritable calvaire. Sun craignait le regard moqueur ou mauvais des autres, et pire encore, que celui-ci aille jusqu'à changer la façon que ses proches avaient de la voir. Après tout, son ventre était déjà bien rond, mais ça allait empirer, elle allait juste devenir énorme, une femme-mongolfière, et même si cela avait dans la rue quelque chose de charmant, dans un internat, ça n'avait rien de « mignon ».

    En sentant les bras d'Hiroki autour d'elle, Sun Hee fut quelque peu rassurée, consolée en quelque sorte, mais cela n'empêchait pas les larmes de couler. Non pas à cause de son ami, seulement elle en avait besoin. Elle avait bien conscience d'être pathétique, mais pleurer la soulageait. Elle enfuit sa tête dans le t-shirt du jeune-homme, cachant le plus possible du visage des yeux de ce dernier. Déjà qu'elle n'était pas maquillée, et que d'ordinaire elle l'était toujours, mais si en plus elle pleurait, il était hors de question qu'elle se montre. Petit à petit, elle parvint à se calmer, et paradoxalement, elle se sentait mieux. Gênée, certes, mais mieux quand même. Toutefois, elle ne bougea que légèrement afin de pouvoir respirer, et resta dans les bras d'Hiro, après tout, elle y était bien et ne faisait rien de mal pour autant, alors pourquoi ne pas en profiter ? Rien ne le lui interdisait aux dernières nouvelles. À cet instant, son ami prit la parole pour évoquer d'éventuels soucis avec le bébé, lors de l'accouchement notamment. Il n'avait pas tort, Sun y avait pensé, et d'ailleurs ces soucis ne se cantonnaient pas à l'accouchement, toute la grossesse était pour elle un gros point d'interrogation, elle ne savait même pas quand elle accoucherait, alors savoir comment ça allait se passer... La jeune coréenne hocha la tête avant de lui répondre dans un souffle

    - Je n'en ai pas la moindre idée ... on verra bien, c'est pas comme s'il y avait le choix...

    Le jeune-homme lui prononça quelques mots à voix basse, lesquels eurent l'effet de légèrement saisir Sun. Lui, un ange ? Si elle n'avait aucune délicatesse, elle se serait sans doute laisser aller à un éclat de rire, mais elle s'arrêta à un pincement des lèvres. Bon, au moins, ça avait le mérite d'amuser la jeune-fille, ce qui n'était pas une mince affaire dans la situation actuelle. Après avoir eu fini de rire intérieurement, Sun parvint à lui répondre avec un semblant de sérieux

    - Pour être honnête... j'aurais pensé à tout sauf à ça, mais merci de m'avoir prévenue

    Le remercier était la moindre des choses, après tout, au moins à présent elle pouvait s'imaginer l'enfant, et l'image en soi pouvait être mignonne, un neko avec deux ailes dans le dos... Au moins, ça aurait le mérite d'être original. Après s'être redressée, Sun ne put réprimer un sourire, avant de reprendre avec une petite pointe d'humour

    - Quoique... j'aurais pu m'en douter, après la nuit qu'on a passé


    Bien sûr, c'était une boutade, parce que de leur dite nuit, elle ne s'en souvenait pas vraiment. Vous me direz, c'était il y avait environ deux mois, et elle n'était pas une sainte, aussi démarquer les nuits des unes des autres, ça n'était pas chose aisée, tout ce qu'elle savait, c'est qu'après il avait d'une y en avoir un, peut-être deux, mais dans le genre, elle avait plutôt été sage !
    Sun envisagea ensuite de lui révéler ce qu'elle-même était, heureusement que ce n'était pas particulièrement surprenant. Après tout, une fille qui se drogue au lait, qui adore le poisson, qui aime être en hauteur, et qui hait par dessus tout les chiens, ça ne pouvait pas être n'importe quelle race, et le fait d'être à moitié chat lui avait toujours collé à la peau. Aussi serait-elle sans doute plus crédible que Hiroki.

    - Autant que tu le saches maintenant, je suis une Neko

    Bon, ça c'était déjà un soucis de réglé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV} Lun 11 Juil - 23:17

    Ma crédibilité venait encore une fois d’en prendre un coup. Rare était les personnes qui me croyaient. Ou du moins, qui ne se foutaient pas de ma gueule quand je leurs disais. D’un côté je les comprenais. Qui pourrait croire qu’Hiroki Katsuya, l’un des mecs les plus frivoles et violents de cette académie puisse être un ange ? Personne, bien évidemment. Je tenais probablement mille fois plus du démon que de l’ange. Bon, je pouvais aussi voir le bon côté des choses, personne ne pouvait deviner qui j’étais vraiment. Il n’y avait pas de signe particulier dans mon comportement qui pouvait laisser croire que j’étais un être divin. Et puis j’étais certains que les trois quart des monstres pensaient également que nous n’existions pas. Après tout, il existait tellement d’espèces différentes, difficile de tous nous référencier. Surtout que certains avaient su se faire oublier pendant des siècles. Nous essayions tous de préserver notre existence, et parfois, se faire passer pour « mort » était le moyen le plus efficace. De toute façon, nous étions obligés de nous faire discret à cause des humains.

    Je gardais la jeune fille dans mes bras en attendant qu’elle se calme. J’attendrais le temps qu’il faudra pour qu’elle arrête de pleurer. Je me doute bien qu’une grossesse à 17 ans ne doit pas être facile à vivre. Surtout quand on vit en internat et que le père de votre futur gosse n’est pas votre petit ami. D’ailleurs, je dois avouer que j’avais une grande admiration envers Sun Hee. La situation était loin d’être simple, et pourtant, elle n’avait pas non plus choisit le chemin le plus simple. Pour moi, le chemin le plus simple était l’avortement. Pourtant, Sun avait choisi de donner la vie à ce petit être. C’était probablement la situation la plus contraignante, mais j’avais l’impression qu’à ses yeux, toutes ces contraintes n’étaient rien à côté du plaisir qu’elle pourrait éprouver à donner la vie. Et pour ce choix, je l’admirais et la respectais énormément. D’un autre côté, j’éprouvais également un peu de bonheur. Pour moi, le fait que se soit Sun la mère de mon enfant me rendait assez fière. C’était une fille adorable, belle et intelligente, et dans le fond j’étais rassuré, car je savais que l’enfant ne manquerait de rien avec une mère comme elle, surtout pas d’amour. Je ne pense pas que je ferais beaucoup parti de la vie de cet enfant, et ça ne me gênait pas plus que ça, car j’avais la sensation qu’il ne lui arriverait rien en le confiant exclusivement à Sun. Alors même si un évènement quelconque devait faire que je ne puisse pas approcher cet enfant, je ne m’inquiétais pas, je savais qu’il ne lui arriverait rien.

    La jeune fille me remercia d’avoir été franc, en m’avouant qu’elle n’aurait jamais pensé à ça. Vous voyez, quand je vous dis que ça ne viendrait à l’idée de personne. Elle plaisanta ensuite en sur le fait qu’elle aurait pu deviner après cette fameuse soirée. Je ne pus m’empêcher de rire légèrement. De ce que je me souviens de cette soirée, nous devions avoir pas mal bu, et je n’avais probablement pas agit plus bizarrement que d’habitude. Je n’ajoutais rien à ce qu’elle disait. Plaisanter dans une telle situation était surement le seul moyen pour nous de ne pas devenir complètement fou. Puis les révélations de Sun arrivèrent enfin. Une Neko. La jeune fille était une Neko. Génial ! Notre gosse, en fait, ça allait être la fusion entre Catwoman et Superman ! Je ne pouvais m’empêcher de sourire à cette idée. Vous imaginez l’enfant ? Parce que moi, je l’imaginais plutôt très bien ! Un chaton avec des ailes. Voilà ce que je voyais vraiment. Et honnêtement c’était plutôt sympa comme idée.

      « Bon, au moins, le jour ou il décide de sauter d’une fenêtre ou d’un toit, on aura pas à trop s’inquiéter. »

    Entre les gênes de chat de Sun, et ma capacité à voler, il ne risquerait probablement rien dans une telle situation. Je décollais légèrement Sun de moi, et passa ma main sous son menton pour relever délicatement sa tête.

      « Surtout, si tu as un problème pendant la grossesse, ou même si tu as juste besoin de parler, ou de te changer les idées, n’hésite pas à venir me voir. Je serais là pour toi ! »

    La situation ne risquait pas de devenir plus simple dans les jours à venir, et je ne pouvais pas continuer de laisser Sun trop souffrir par cette situation. De toute façon, maintenant on pouvait être sur que plus personne ne pourrait tenter de lui faire du mal. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’exploserais sa tronche au premier qui essaierait. Je ne plaisantais pas, je ferais tout pour protéger Sun et le bébé. Oui, le bébé aussi. Je commençais légèrement à m’habituer à l’idée, et après tout, que je le veuille ou non, ça restera aussi mon enfant, alors autant commencer à l’aimer dès à présent, et me préparer à soutenir Sun du mieux que possible. Je me relevais et levai les bras vers le ciel pour m’étirer avant de sourire à la jeune fille pour plaisanter.

      « C’est fatiguant d’être père… J’imagine même pas quels effets ça doit faire quand on est mère ! En tout cas, sur ce coup là on peu pas se dire plus courageux que vous. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Hee Hwang
avatar
Nyaa~
« Divinement Elle. »

Messages : 153
Date d'inscription : 14/04/2011


MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV} Mar 16 Avr - 0:37

    La conversation prenait une tournure plus légère, ce qui n'était pas pour déplaire à la jeune fille. Elle n'avait pas l'habitude d'être vraiment sérieuse, ou de trop se prendre la tête. En même temps à dix-sept ans, que voulez vous ? Elle était loin d'avoir la maturité d'une femme de vingt-ans, elle profitait de sa jeunesse comme la plupart des filles de son âge ! Mais le destin avait décidé de lui jouer un pied de nez avec cet enfant. Oh bien sûr, elle l'aimerait, et l'élèvera du mieux qu'elle pouvait, mais ça n'allait pas être évident. Mais au fond d'elle-même, elle gardait l'espoir qu'il y aurait des jours meilleurs, pendant lesquels elle choisirait le nom de l'enfant qu'elle portait, où elle ferait les magasins et craquerait sur toutes les paires de chaussons qu'elle verrait, où elle pourrait se réjouir d'être une future maman. Oui, il y aurait sans doute des jours comme ça, et quand Sun y pensait, elle se disait que ça en vaudrait la peine.

    Hiro évoqua ensuite la possibilité pour le petit de sauter par la fenêtre sans se tuer. Sunny ne pu s'empêcher de tirer une drôle de tête à cette idée. Elle se souvint alors de la fois où elle avait perdu l'équilibre dans la bibliothèque et que Hei-Kyung avait dû venir à son secours ... Et oui, le mythe est brisé mais, non, les chats ne retombent pas toujours sur leurs pattes. Il faudrait donc apprendre au petit à très vite apprendre à se servir de ses ailes, juste histoire de rassurer la maman, ou bien l'empêcher de sauter par la fenêtre, ça pouvait être une solution également.

    - Oui enfin, je t'avouerai que je préférerais ne pas devoir imaginer une pareille situation ...

    Répondit-elle au brun dans un sourire, avant de sentir une main se glisser sous son menton. Elle leva les yeux vers Hiro tandis que son visage affichait une expression des plus interloquées. C'est alors qu'elle entendit ces mots qui font tellement plaisir ; savoir qu'une personne sera là pour vous en cas de besoin, ça change tout, et ça soulage. Un délicat sourire illumina le visage de la jeune fille qui hocha doucement la tête.

    - Merci Hiro, vraiment ... Mais ne t'inquiète pas trop pour moi, dans le pire des cas je retournerai chez mes parents jusqu'à l'accouchement, ce n'est pas comme si je pouvais aggraver la réputation que j'ai déjà chez moi ...

    Sun grimaça légèrement en se souvenant l'endroit où elle vivait avant d'arriver à la Monster Academy, des souvenirs qu'elle n'avait pas forcément envie de se remémorer. Mais élever un enfant entre les murs de l'enfant n'allait certainement pas être possible, que ferait-elle alors ? Il était hors de question qu'elle laisse toute la charge de boulot à ses parents, qui avaient bien le droit de profiter de leur retraite ! Il lui faudrait alors retourner en Corée et élever son enfant. Après tout, elle s'était pas mal endurcie depuis son arrivée à l'académie, elle avait pris conscience de sa valeur, et il allait être plus difficile pour ses détracteurs de l'atteindre, du moins elle l'espérait.

    Hiroki plaisanta alors sur le fait qu'être mère demandait du courage. S'il l'avait dit sur un ton léger, il n'avait cependant pas tord. Et Sun ne savait pas trop où elle allait puiser tout ce courage. Ça allait être compliqué, mais d'autres femmes avant elles y étaient bien arrivée, alors il n'y avait aucune raison pour qu'elle échoue, n'est-ce-pas ? En tout cas, il ne fallait pas partir d'emblée négatif, et rester optimistes quant à la suite des évènements. Aussi, la coréenne se contenta-t-elle de taquiner Hiro

    - Mais voyons mon petit Hiroki, nous les femmes sommes des êtres génétiquement supérieurs, il va de soi que nous somme plus courageuses !

    Sur ces mots, Sun lui tira la langue avant de laisser s'échapper un rire léger. Elle se sentait mieux d'avoir parlé à son ami, et au père de son enfant par la même occasion.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une heureuse nouvelle ? {PV}

Revenir en haut Aller en bas
 

Une heureuse nouvelle ? {PV}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: °_Le Lycée :: Etudes :: Lycée :: Le toit-
Sauter vers: