Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On échange les rôles ? Moi le bien, toi le mal. |Pv|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaemon Muranaka
avatar
« Démoniaque Canin »

Messages : 36
Date d'inscription : 17/04/2011


MessageSujet: On échange les rôles ? Moi le bien, toi le mal. |Pv| Ven 29 Avr - 0:08

Hiroki & Kaemon



    Mission du jour, me rapprocher de ma victime. Etant sur terre, je devais jouer les adorables adolescents androgynes voire même jouer les poupées et laisser les demoiselles me coiffer sans pester. Dire qu’elles abiment indirectement mon pelage rouan de ma vraie apparence. Je soupirais doucement alors que je me regardais dans la glace dans ma chambre. A force de sourire j’en attrape mal aux joues. Tout en me massant les joues je cherchais dans ma liste d’horaire où ma victime devait se rendre. Apparemment, c’était dans les horaires pour lui d’aller se laver. Bon, j’allais plus qu’à aller me tremper les fesses un bon moment pour le voir débarquer. Ramassant ma serviette et quelques affaires de rechange j’allais pouvoir essayer de me rapprocher enfin de Hiroki. J’en avais marre de jouer les mecs timides dans les couloirs et lui sourire de temps en temps. On dirait même une jeune princesse qui a les hormones qui s’émoustillent à voir le prince charmant passer à côté de moi. Attrapant un élastique dans ma bouche je sortais tranquillement de ma chambre pour me diriger vers les bains.

    Je devais même continuer de sourire alors que les personnes dans les couloirs me regardaient et me saluaient poliment. Rah ! Je vous connais sous vos sourires remplient de gentillesse, vous cachez un désir sournois. Mais, une chance pour vous tous je ne dois m’occuper que d’une seule personne au soir. Un seul être à détruire du mieux que je le pouvais. Je devais rendre fier de moi, mon pauvre père qui trop vieux avait pas su ruser. Une chose est sur, sa folie l’aidait, mais l’empêché de réaliser et jouer intelligemment. Contrairement à lui, je ne suis pas autant touché par la folie que lui et je peux ainsi ruser à mon grès. Un sourire, une salutation, un échange de regard soit disant complice, oui je devais passer pour un petit ange. En tout cas, j’avais l’air plus angélique que Hiroki lui-même ! En même temps, comment en douter en voyant ma tête.

    Poussant la porte des bains, je poussais un léger soupire en voyant que l’ange n’était pas encore là, une bonne chose pour moi, il faut l’avouer. Je m’empressais d’aller dans les vestiaires pour me déshabiller et enrouler une serviette autour de ma taille. Une grand inspiration, un dernier regard devant la glace. Bon allez on s’attache quelque peu les cheveux, pour essayer de me rendre encore plus adorable. Un petit abus de déodorant pour sentir tout bon. Ben ouais, même si je vais dans l’eau ca fait toujours classe d’attirer l’autre à cause de son odeur. Je souriais quelque peu essayant de m’échauffer les muscles de la mâchoire avant de pouvoir sortir tranquillement. Personne en vu c’était le moment idéal pour filer dans l’eau. Ah non, je suis pas pudique, mais autant rentrer dans le rôle du personnage de suite. Il ne me reste plus qu’a attendre que ce stupide ange débarque !

      Kaemon - Allez courage…


    Oui ma voix malgré mes efforts de paraitre plus dur que mon apparence était naturellement fragile et douce. Rah ! Des fois je regrette d’avoir eu une mère génitrice aussi belle et douce. Pourquoi, il a fallut que j’hérite cela d’elle ? Je pouvais pas tout prendre de mon père et sembler un minimum viril ! C’est vrai après tout on pourrais croire que je suis une fille sans aucune poitrine du moins si on regarde pas sous la taille car merci bien je suis bien foutu un peu tout de même.

    Baillant légèrement je mettais rapidement ma main devant ma bouche. Mes yeux prirent une légère couleur rouge à cause des larmes produites en baillant alors que je m’étirais un peu. Cela devais bien faire cinq minutes que j’étais là à me tremper les fesses dans l’espoir de voir arriver ce stupide angelot. Les bras croisaient sur le rebord du grand bain je restais là à attendre. Rah ! Qu’est-ce qu’il fait froid. Si seulement si pouvais utiliser mes pouvoirs pour réchauffer l’eau, mais c’est interdis et je peux pas prendre le risque qu’il arrive à ce moment là. Son infecte odeur se rapproche de moi en plus. Je me redressais mouillant légèrement mes épaules mes cheveux parfaitement lisse habituellement commençaient à onduler légèrement. Oui, même les cheveux des asiatiques souffraient de temps en temps à un trop plein d’eau. Plusieurs brèves expirations, non je ne suis pas entrain d’accoucher ! Je m’écartais du rebord me mettant un peu plus au milieu en prenant soin de rester caché par la mousse. Eh oui, je dois me la jouer pur et innocent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: On échange les rôles ? Moi le bien, toi le mal. |Pv| Sam 30 Avr - 22:07

    Un nouveau soupir franchi mes lèvres alors que je gardais les yeux fixés sur l’horloge au desssus de la porte. 42 secondes… 37… 21… 4. 3. 2. 1. Libre ! Je me levais et posai ma feuille sur le bureau du pion avant de quitter la salle. Une fois dehors, je m’étirais longuement en tirant mes bras vers le ciel. Faire deux heures de colles en entier et sans broncher, c’était vraiment exceptionnel. En même, j’avais pris ces deux là pour avoir foutue le bordel à la dernière. Mais de toute façon, je préférais clairement ça plutôt qu’un renvoie. Même si ce n’était que pour deux semaines, vous vouliez que je fasse quoi moi dehors pendant ce temps ? Je pouvais pas rentrer « chez moi », alors forcement, deux semaines à passer en dehors de l’académie, ça devient vite très ennuyant. Monster était pas forcement le top niveau ambiance non plus, mais au moins il y avait des gens que j’appréciais. Le monde des humains c’était bien pour un week end de temps en temps. Même Beverly commençait à m’ennuyer. C’était certes une belle ville, mais je commençais à en connaitre tous les coins, et puis, moi je préférais voir le monde. Enfin, pour une fois, c’était le sourire aux lèvres que je traversais les couloirs dans le but de rejoindre le dortoir.

    Une nouvelle fois encore, la chambre était vide. Parfois, je me demandais vraiment quel genre de vie menaient mes deux colocataires pour que cette chambre soit quasi toujours vide. Même si venant de Tanguy ça ne m’étonnait pas trop. Il était de la même trempe que moi, à trainer un peu partout, sauf en classe. A mes yeux, Tanguy faisait parti de ceux qui avaient tout compris à la vie. On aurait pas forcement le temps de vivre longtemps, alors il fallait en profiter un maximum, le plus vite possible. Bon pour moi je n’avais pas vraiment à me poser la question de savoir combien de temps j’allais vivre, puisqu’à la base, j’étais immortel. Il n’était pas sur que je reste très longtemps immortel si je continuais de vivre ici mais bon, pour le moment là n’était pas la question. Je sortis de mon sac des partitions et commença à écrire dessus. On dirait pas comme ça, mais le groupe de musique, c’était quand même pas mal de taff. Et ca demandait beaucoup de sang froid aussi. Pour ne pas assassiner certaines personnes dans le club…

    Je jetais un rapide coup d’œil à ma montre. J’avais pas calculé avec les deux heures de colle mais il était déjà assez tard. Je récupérais quelques affaires et parti en direction des bains, laissant tout mon bordel sur mon lit. A cette heure ci, les bains c’était le paradis ! Je vous jure, il n’y avait personne, c’était complètement vide ! Le bonheur parfait. J’étais le seul à chaque fois, et franchement je ne comptais pas m’en plaindre. Au moins j’avais le droit à un vrai moment de détente dans la journée. Une fois dans les vestiaires, j’eus la vraie déception de voir que quelqu’un était déjà là. Je fis rapidement demi-tour souhaitant attendre un peu, des fois que cette personne sorte rapidement. Seulement, j’ai à peine fermé la porte derrière moi que je me décidais en fait à re-entrer. Ouais, je suis du genre girouette par moment. Mais attendre n’était pas vraiment une bonne idée. Je préférais devoir supporter un mec plutôt qu’une dizaine. Je me déshabillais et noua la serviette autour de mes hanches avant de rentrer dans la salle des bains. La vapeur d’eau ! Qu’est ce que c’était bon ! ♥ Je continuais de m’avancer pour rejoindre le grand bain. En avançant, je pus distinguer une silhouette malgré la vapeur d’eau. Et plus je me rapprochais, plus je pouvais détailler cette personne. Personne que je connaissais au passage. Enfin, connaitre restait tout de même un bien grand mot. Je savais seulement qu’il s’appelait Kaemon, et qu’il était en première année. Je ne lui avais jamais parlé, mais à chaque fois que je le croisais dans les couloirs, il me souriait. Allez comprendre ! D’habitude, quand je passais, c’était plus des regards de rage qu’on me lançait mais bon… Je rentrais dans l’eau et m’avança un peu du garçon, lui souriant légèrement.

      « Salut ! Ca fait du bien n’est ce pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaemon Muranaka
avatar
« Démoniaque Canin »

Messages : 36
Date d'inscription : 17/04/2011


MessageSujet: Re: On échange les rôles ? Moi le bien, toi le mal. |Pv| Dim 1 Mai - 14:23

    Rester ainsi était vraiment énervant pourtant je sentais son odeur de petit ange se rapprocher de moi. Bon Kaemon prend un air mignon tout plein ! Il faut que tu arrives à l’avoir au soir ! Cela sera ma seule chance. Personne dans le coin pour se douter de quelque chose. Oui, j’avais pas le choix que de m’activer. Je m’amusais un peu à faire revenir la mousse vers moi alors que je soufflais quelque fois dessus pour la faire disparaitre. Un léger sourire apparut sur mes lèvres alors que mon côté animal semblait apprécier ce petit jeu débile et inutile. Mais, comment résister à l’envie d’essayer d’attraper les bulles de savon dans sa gueule. Je me retenais toutefois surtout que j’entendais la porte des vestiaires s’ouvrir et se fermer. Un bâillement me pris de court et alors que je baillais j’eu du mal à discerner ce que le jeune homme était en train de faire. Malgré tout, l’ange arrivait dans les lieux. Je rassemblais de nouveau de la mousse autour de moi. Bon allez souris un peu, Kaemon et reste où tu es pour jouer les adorables jeunes hommes timides. Je détournais les yeux alors qu’il rentrait dans l’eau, ah non, c’était pas fait exprès, a vrai dire voir un ange nu c’était très peu pour moi. Après je suis un être plutôt maléfique, regarder un être bénéfique c’est très peu pour moi. Je reposais mon regard sur lui alors qu’il était entré dans l’eau. Faisant en sorte de paraitre intrigué par lui, je plongeais un peu plus mon corps dans l’eau. Alors que lorsqu’il se rapprochait de moi, je sentais mes joues prendre des rougeurs.

      Hiroki - Salut ! Ca fait du bien n’est ce pas ?


    Je lui adressais un léger sourire alors que je me mordillais la lèvre inférieure. Hochant la tête je n’adressais pas à la parole à l’ange. Allez, un air mignon trop plein. C’est plus dur que j’aurais pu le penser dis donc. Je m’avançais un peu vers le jeune homme alors que je continuais de lui sourire légèrement. Je penchais la tête sur le côté tout en le fixant dans les yeux.

      Kaemon - Tu es le capitaine de basket non ? Je dois avouer que je trouve que tu es formidable !


    Je posais doucement une de mes mains sur l’épaule de Hiroki tout en souriant encore un peu. Je sentais mon côté canin reprendre le dessus, j’avais quelque difficulté à me retenir de ne pas planter mes griffes dans sa chair pour le dévorer de suite. Non, Kaemon retiens toi. Un léger gémissement s’échapper de mes lèvres alors que je posais doucement ma main qui était sur Hiroki sur mon crane. Non, j’avais pas mal à la tête, mais il fallait que je trouve un moyen de détourner son attention de mon envie de le griffer. Je dois me changer les idées et vite et ma seule idée fut donc de jouer la comédie. Je me redressais doucement, mon regard se posait alors au niveau des hanches de Hiroki. Devenant rouge écarlate, je m’écartais rapidement de lui tout en cherchant où regarder ailleurs. Un léger rire nerveux m’échappait alors que je passais ma main dans mes cheveux. Rah ! Pourquoi j’ai regardé là moi … C’est réellement horrible ce que j’ai pu y voir. Un frisson me dévalait le dos alors que je regardais partout sauf le jeune homme, rah je le déteste !

      Kaemon - Désolé…


    Oui, il faut que je m’excuse, après tout le Kaemon timide devrait s’en vouloir à mort d’avoir osé poser les yeux à cet endroit là non ? Je passais de nouveau ma main dans mes cheveux alors que j’ignore pourquoi je me mettais soudainement à éternuer. Rah ! Je suis surement allergique à l’ange j’en suis persuadé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: On échange les rôles ? Moi le bien, toi le mal. |Pv| Mer 4 Mai - 22:26

    Je regardais Kaemon essayant de ne pas trop prêter attention à ses réactions de fillette. Ce n’était pas contre lui, mais disons que je n’avais plus l’habitude de rentrer des gens aussi timides. Même les filles étaient de plus en plus libertines. Il n’y avait plus vraiment besoin de romance pour séduire quelqu’un. Maintenant c’était clairement plus direct. Même si certaines filles restaient des midinettes de haut rang, j’avoue que chez un mec ça apparaissait un peu plus bizarre. Parfois même, je trouvais ça écoeurant. Même chez une fille. Le pire chez les filles, c’était encore de les écouter parler. Autant nous autres, les mecs, nous ne sommes pas forcement très bavard, encore moins sur notre vie privée, mais pour les filles, il fallait s’accrocher pour suivre. Et le pire c’est qu’elles sont tellement faux culs… Je ne dis pas ça pour toutes les filles, certaines sont totalement différentes, et bien heureusement d’ailleurs. Mais bon, après il faut pas trop s’étonner sur les faits que je sois plus tourner mecs que filles. Même si en se moment je suis plutôt anti-relationnel. Fille ou garçon, quoiqu’il arrive, en ce moment je ne voulais pas trop me prendre la tête avec ça. Il y avait bien une ou deux personnes qui m’intéressaient mais tant pis pour le moment. De toute façon, je n’étais pas là pour ça. Seulement pour me détendre. Vous n’imaginez pas à quel point l’eau peut me faire du bien ! Parfois, j’aimerais bien être un poisson.
    Mon attention se retourna sur Kaemon en entendant sa voix. Qui est formidable au juste ? Moi ? Je le regardais bouche bé. Il est sur qu’il ne me confondait pas avec quelqu’un d’autre là ? D’ailleurs, je tournais la tête pour être sur qu’il s’adressait bien à moi. Des fois que quelqu’un d’autre soit arrivé sans que je m’en rende compte. Non, toujours personne à part lui et moi. Je me demande bien à quel moment il a pu me voir pour penser que j’étais formidable. Ou alors pour lui, être formidable revenait à tabasser ses coéquipiers. Question de point de vue une fois de plus ! Il posa sa main sur mon épaule, ce qui je dois l’avouer, me sembla assez bizarre. Euh… Ouais… Il me drague la ou quoi ? J’avoue que sur le coup ça me paraissait assez space. Il retira finalement sa main pour la poser sur sa tête avant de se relever légèrement. En se relevant, son regard se posa sur une partie gênante de mon corps. Enfin, pour lui apparemment, mais pas vraiment pour moi. Je veux dire, niveau pudeur, j’étais plus à ça près, et puis bon, on était entre mecs, on avait pas vraiment besoin de se cacher. Quoiqu’il en soit, ses réactions étaient vraiment celles d’une fillette. Je me demandais de quelle façon il réagirait si j’essayais d’aller plus loin.

    Un éternument se fit entendre. Etait-il malade ? En même temps s’il continuait de rentrer et sortir de l’eau de cette façon, c’était clair qu’il ne lui faudrait pas longtemps pour chopper la crève.

      « Tu sais, si tu es malade, tu ferais mieux de rester dans l’eau, ou bien de te couvrir rapidement. »

    Je me levais et attrapa la serviette qui était posée sur le bord pour la poser sur les épaules du jeune homme. En fait, je voulais vraiment voir comment il comptait réagir si j’essayais d’aller plus loin. De toute façon, je n’avais rien à perdre. Après tout, ce n’était pas vraiment un ami non plus. Je posais doucement mes mains sur ses épaules avant de poser mes lèvres dans son cou, remontant doucement vers son visage.

      « Ne t’inquiète pas, je ne te ferais pas de mal ! Tu sens… Bon… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaemon Muranaka
avatar
« Démoniaque Canin »

Messages : 36
Date d'inscription : 17/04/2011


MessageSujet: Re: On échange les rôles ? Moi le bien, toi le mal. |Pv| Lun 9 Mai - 16:42

      Hiroki - Tu sais, si tu es malade, tu ferais mieux de rester dans l’eau, ou bien de te couvrir rapidement.


    Rah ! Tais-toi idiot ! Je ne m’enrhume pas, mais qui pourrais supporter une odeur comme la tienne ? Je me demande bien ce que peuvent te trouver toutes ces filles là. Pas évident d’être si proche de lui sans vouloir le tuer de suite. Moi qui veux jouer avec lui avant de l’achever, je me trouve coincé par ma propre idée stupide. Je relevais les yeux alors qu’il se mit à bouger. Qu’il parte, il a pas besoin de s’occuper de moi. Une chose est sur, j’allais pas le bouffer après lui avoir donné la mort. Je risquerais de faire une indigestion. Je sentais rapidement quelque chose sur mes épaules, relevant la tête je regardais l’ange. Il avait une idée louche derrière la tête, pas besoin d’être devin pour s’en douter non. Je fronçais les sourcils alors qu’il posait ses mains sur mes épaules. Je tournais un peu le visage, suivant une main de l’ange. L’envie de le mordre à sang ne me manquait pas au contraire, je mourrais d’envie de lui faire la peau de suite même. Il osait me toucher ! Mais ce n’était pas tout, je sentais les lèvres de l’ange se déposer sur mon cou. Je sentais mes muscles se raidir alors que je détournais un peu plus chaque instant la tête, ne supportant pas le contact de ses lèvres contre ma peau. Je n’étais pas du genre à ne pas aimer, ce genre de rapport et cela avec n’importe quelle personne, mais venant de lui c’était un vrai crime.

      Hiroki - Ne t’inquiète pas, je ne te ferais pas de mal ! Tu sens… Bon…


    Je posais rapidement mes mains sur le torse du jeune homme dans le but de le repousser. J’aurais pu le faire dégager rapidement car malgré tout j’avais de la force, mais je ne pouvais pas sembler en avoir de trop. Mais attendez trente secondes en jouant son jeu cela risquait de le repousser non ? Un mystérieux sourire apparut sur mon visage alors que je m’échappais de ses baisers.

      Kaemon - Merci … Mais, c’est pas forcement une bonne chose… Pour toi.


    Je le regardais droit dans les yeux alors que je prenais une grande inspiration avant de lui sourire légèrement. Je suis censé être amoureux de lui à en rêver la nuit. Je dois me comporter comme une jeune demoiselle qui ne peux plus se retenir d’attendre son prince charmant. Je me mettais sur la pointe des pieds pour alors arriver à hauteur des lèvres de l’ange. Je l’embrassais alors sans aucune retenu, essayant pourtant de retenir mon pulsion animal. J’avais même envie de le mordre à sang, gouter à son sang, pouvoir déguster un morceau de sa chair. Je passais mes bras autour de son cou pour le garder proche de moi. Oui, il faut toujours gouter sa nourriture. Je lâchais toutefois, les lèvres de l’ange alors que je lui adressais un sourire timide. Je posais doucement mon index sur ses lèvres que je fixais un instant. Il manquerait plus que j’éprouve l’envie de l’embrasser de nouveau, oh … Non, pas que j’avais envie de l’embrasser de nouveau, mais plus pour le mordre à sang.

      Kaemon - Je crois … Qu’il faudrait mieux rien dire.



    Pas long désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: On échange les rôles ? Moi le bien, toi le mal. |Pv| Dim 22 Mai - 18:32

    Plus je m’approchais du jeune homme, plus il était tendu. Ca se ressentait dans son corps. La façon dont chacun de ses muscles se contractaient ne pouvait tromper personne, encore moins moi. D’un autre côté, ça voulait dire pas mal de choses sur lui. Soit il n’était vraiment pas habitué à se genre de contact, soit le fait que ce soit moi le mettait très mal à l’aise. Y avait pas grandes autres possibilités. Un sourire se dessina lentement sur mes lèvres. Vous n’avez pas idée à quel point ce genre de situation pouvait m’amuser. Je trouvais ça amusant d’allumer des personnes timides, ou réservées. Bon, certes, au lit ça n’avait aucun intérêt, mais dans les pré-préliminaires, c’était marrant. Et puis bon, ça faisait un petit moment que je n’avais plus joué psychologiquement avec quelqu’un. En même temps, depuis quelques temps, j’avais de moins en moins envie de voir du monde. Les seuls que je fréquentais encore normalement devaient être Ai et Tanguy. D’un autre côté, c’était dure de les éviter ces deux là. Mais bon, dans le fond ils ne représentaient aucun problème. Ils avaient même tendance à m’apaiser, alors je ne me plaignais pas trop de leurs présences.

    Kaemon posa ses mains sur mon torse dans le but de me repousser. Je reculais seulement d’un pas pour libérer le garçon. S’il ne voulait pas de ça un simple « Arrête » aurait largement suffit. Alors que je m’apprêtais à partir, la voix du garçon finit par retentir. Je me retournais à nouveau vers lui, perplexe. Je ne comprenais pas de quoi il parlait. Pas une bonne chose ? Pour moi ? De quoi ? D’essayer de le mettre dans mon lit ? Peut être. J’en sais rien. Avant même que je puisse reprononcer un mot, ce fut lui qui m’embrassa. Je me laissais totalement faire, histoire de voir jusqu’au ce gamin était capable d’aller. De toute façon, comment je pouvais réagir à ça ? J’allais tout de même pas le repousser ! Kaemon lacha tout de même mes lèvres, un sourire timide sur le visage. Il posa un doigt sur mes lèvres comme pour me dire de rester silencieux.

    J’avais un peu de mal à suivre son comportement. Il me repousse, il m’embrasse, il me demande de me taire. Ses réactions étaient légèrement contradictoires entre elles. Comme si même lui avait du mal à savoir ce qu’il voulait. Bon, je crois que ce n’étais pas vraiment la peine d’essayer d’aller plus loin avec lui aujourd’hui. Il n’avait pas vraiment l’air décidé, et je ne voulais pas qu’on m’accuse de l’avoir forcé ou autres. Une blondasse qui n’assume déjà pas d’avoir couché avec moi, ça suffit largement. Tout ça parce qu’elle croyait que ça serait sérieux… Bref, j’avais déjà suffisamment d’ennuis comme ça. Je tournais les talons et commençais à m’éloigner du garçon. Je sortais du bain et récupéra ma serviette pour l’attacher autour des hanches. Je me retournais une nouvelle fois vers Kaemon.

      « Si t’es vraiment décidé à aller plus loin, je pense que tu sauras ou me trouver. Bye ! »

    Je souriais au garçon avant de me diriger vers les vestiaires. Sérieusement, je n’avais pas envie de le forcer à aller plus loin si lui n’en avait pas envie. Ca n’aurait aucun intérêt. Je me séchais rapidement pour enfin me rhabillé. Cependant, je ne quittais pas les vestiaires tout de suite. J’attendais un peu pour voir si lui allait essayer de me rattraper ou non. Je sortais une cigarette de ma poche que j’allumais à l’aide d’un briquet, adossé au mur. Interdiction de fumer dans l’établissement ? Vous croyez ? Tant pis, il fallait bien que je m’occupe. De toute façon, je finirais bien vite par l’éteindre cette cigarette. J’étais de moins en moins accro à la nicotine, et depuis quelques temps, c’était à peine si je fumais ne serait ce que la moitié de mes cigarettes. Pour en revenir à nos moutons, du moins à Kaemon, il y avait quelque chose qui me dérangeait légèrement dans son comportement. Probablement la surdose de réactions typiquement féminines. Pourtant, il y avait quelque chose de bizarre dans son regard. Bah, probablement moi qui hallucinait. Je récupérais mes affaires et quitta lentement le vestiaire. J’avoue que je ne pressais pas du tout. Je voulais vraiment savoir si il était capable d’aller plus loin, ou si c’était une cause parfaitement perdue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On échange les rôles ? Moi le bien, toi le mal. |Pv|

Revenir en haut Aller en bas
 

On échange les rôles ? Moi le bien, toi le mal. |Pv|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Close :: Close-
Sauter vers: