Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ou comment bien commencer la journée - Sakki.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hei Kyung Kim
avatar


Messages : 34
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 22


MessageSujet: Ou comment bien commencer la journée - Sakki. Mer 27 Avr - 22:10

      J’étais en plein rêve lorsque le réveil sonna. Toute personne normale en une journée totalement banale aurait pris l’objet et l’aurait balancé contre le mur avant de se rendormir paisiblement afin de connaitre la suite de son rêve. Et en une journée normale, c’est ce que j’aurais fait. Au lieu de ça, je sautais littéralement hors de mon lit et allais ouvrir les volets. Non pas que quelques chose de spécial allait bouleversé le train-train de mon quotidien monotone. J’étais juste d’excellente humeur. Étrange. Enfin, je n’allais pas me plaindre, bien au contraire ! Ma chambre baignait à présent dans une douce lumière et je restais une bonne dizaine de minutes à ma fenêtre à admirer le monde. Il faisait beau, les élèves déjà dehors riaient en petite bande et les oiseaux pépiaient... Comment était il possible d’être de mauvaise humeur en une si belle journée ? J’enfilais rapidement mon uniforme et sortit de la chambre que je ne partageais, pour l’instant, avec personne. Je devais avouer que c’était une chance. Je préfèrais de loin la solitude, non pas que je sois particulièrement asocial ! Les autres élèves étaient justes trop compliqués à comprendre et je n’aimais pas les prises de têtes.

      J’allais directement en direction des casiers et y récupérais les livres dont j’avais besoin pour les cours d’aujourd’hui. Physiques, biologie, maths, anglais.... J'étais, ce qui tenais du miracle, extrêmement motivé pour aller en cours.... Ou peut-être pas tant que ça, mais en tout cas j'essayais de me remonter le moral et de "positiver" au maximum. C'est alors que la cloche sonna et que la réalité me rattrapa. Où était ma salle ? Que je vous explique : je n'étais pas aller à un seul cours de physique depuis environs deux mois et avant cela je n'y étais allé que deux ou trois fois. En somme, je ne savais ni où était ma salle ni où le prof' m'avait placé. Non pas que je sois un de ces cancres, c'était juste dans cette matière en particulier que je bloquais. Et de toute façons, j'avais le théâtre et les autres matières optionnelles pour me remonter ma moyenne. C'est d'un air soudainement maussade que je me mis à parcourir les couloirs à la recherche de ma salle. Bon d'accord, je ne cherchais pas vraiment la salle. N'empêche, j'avais pensé à aller en cours. C'était déjà mieux que rien, non ? Je continuais à marcher comme ça une bonne dizaine de minute, avant de me réfugier dans le placard à balais, en espérant que personne n'aurait besoin de quelques chose là-dedans. Je pourrais passer un sale quart d'heure si on me retrouvais ici. Je poussais un long soupir et retournais un sceau afin de m'y asseoir dessus. De ma poche, je sortis mon téléphone et me mis à envoyer des textos à mes amis d'enfances à Seoul. Ils me manquaient mine de rien et j'avais hâte d'y retourner. Je poussais un long soupir et m'appuyais contre une armoire dont le contenu se renversa. Oups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakki Korosu
avatar
ADMIN DÉCHU
Sous-Directeur Tyranique.


Messages : 1702
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 25
Localisation : Dans l'eau.


MessageSujet: Re: Ou comment bien commencer la journée - Sakki. Ven 17 Juin - 15:59

    Sakki a toujours eu sa manière d’apprécier ses journées, sa façon de voir les choses, bien attendu prenant en compte que sa vision du monde lui-même n’est pas pareille que le reste du monde. Prenant seulement le fais que selon lui, toute espèces de se monde, toute personne sont que nourritures, jouets et appâts, la vie est une question de pouvoir, de chasse de supériorité. Tout être chasse pour arriver a ses fins, se nourrir, devenir plus fort, meilleur. Bien attendu seul les mal alpha, ceux qui possèdent ces gènes, ses gènes pour devenir quelqu’un qui obtient cela puisqu’en faite il y a les faibles, oui ceux qui ont une morale, une vision des choses plus… Humaine? Qui s’en font pour leurs prochains, les créatures inférieures, comment pouvons nous passer du temps à s’occuper d’une autre personne? Comment est-ce que l’ont peu brimé sur ses rêves, son évolution, son bonheur pour celui des autres? En faite, ses personnes le font rire.

    Cette école ou il est sous-directeur, cette établissement ou il est professeur de théâtre. Contraire a tout ceux qui enseignent, tout ceux qui sont ici pour apprendre, devenir meilleur, lui il est présent pour s’amuser, se divertir. Pourquoi donc? Eh bien trouver des créatures, des hommes, des races de toute sorte c’est fort difficile mais, l’ah il se retrouve dans un établissement ou il se verra prêt a prendre le plaisir puisqu’après tout il est bien ici pour cela et vue son coté difficile il se verra gâté, il en a de toute sortie ici… Ayant un penchant pour tout ce qui est mignon, beau, talentueux, intelligent mais, surtout pour tout ce qui se régénère, pour tout ce qui est unique. Pourquoi cela? Eh bien, il se voit comme une créature supérieure prenant en compte qu’il en est bien une. Il recherche le meilleur des repas, une personne qu’il prendra comme jouet, s’amusant a dévorer, gouter la chaire de ses personnes qui a ses yeux sont convenable, sont digne de recevoir se droit, d’être ainsi dévoré lors d’une situation de luxure car bien attendu, il aime prendre son pied et aime bien utiliser le même jouet a plusieurs reprises.

    Cette journée commence assez calmement, marchant en silence dans les couloirs de l’établissement, son regard se promenant a droite et a gauche, surveillant les personnes présente qui elles se tassent a son passage, bien attendu sa réputation est fort rependu, sa personne n’est pas ignoré non, il est crains, connu de tous pour son attitude, son apparence, sa personne sombre et lugubre. Puis par moment les gens peuvent bien savoir ce qu’il aime bien faire a ceux a qui il porte un minimum d’attention disons le ainsi? Le sous-directeur continua son chemin, la cloche sonnant il se retrouva bientôt seul dans les couloirs, seul le bruit de ses pas résonnant, le silence ayant finalement pris place. Toutefois un bruit vint ébranler la tranquillité qui c’était placé. Remontant son regard jusqu'à la porte qui se trouvais a coté de lui, il laissa un sourire apparaître sur ses lèvres, fermant les yeux quelques secondes il huma l’aire, oui il reconnaissait cette odeur, l’odeur obscure que la semi mort apporte, les ténèbres, probablement un vampire ou bien encore un démon. Amusé, il marcha en direction du placard, ayant une préférence toute particulière sur les vampires, donc oui il espère fort bien de tomber sur cette créature histoire de… se divertir un peu.

    Ouvrant la pote, il y trouva un jeune qui a première vue semblais blasé, peut-être même effrayé de trouver le professeur de théâtre devant lui, un sourire mesquin sur les lèvres, il resta silencieux, le fixant un long moment sans rien dire pour finalement pencher la tête sur le coter et murmurer tout en reconnaissant l’élève qui se trouvait devant lui.

    Besoin d’aide peut-être ?

_________________

C'est un monde où les sentiments ne sont rien qu'une gêne
Le son des billes qu'on déplace sur le boulier sale résonne
Qui pousse les billes dans le boulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ou comment bien commencer la journée - Sakki.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Close :: Close-
Sauter vers: