Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Désillusion. LIBRE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Addie Forestone
avatar


Messages : 8
Date d'inscription : 26/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur un nuage.


MessageSujet: Désillusion. LIBRE. Mer 27 Avr - 20:05

      Blondie, habillée simplement, courait pieds nus sur la plage. Il n'y avait pas grand monde. A vrai dire, personne. Mais qu'importe ? Elle aimait être seule. Son regard clair se posa sur un point invisible dans l'horizon, son esprit ailleurs. Ses cheveux bouclés bougeaient doucement, dans le rythme du vent. Un sourire enfantin et naïf était dessiné sur ses lèvres roses, éclairant son visage pâle. La vie qu'elle avait rêvé semblait se réaliser. Addie vivait au jour le jour, et ne planifiait rien. Elle n'avait pas décidé de venir ici, c'était ses pieds qui l'avait guidé, pendant que son cerveau se reposait. Elle s'assit doucement, avec grâce, et plongea ses fines mains dans le sable, le faisant glisser entre ses doigts, pendant que l'eau venait lécher ses pieds. Elle releva le nez, observant un moment une mouette. Elle sourit, et s'approcha à quatre pattes d'elle, à pas feutrés, ne voulant pas la surprendre. Là, elle s'assit à côté d'elle, pendant que l'oiseau la dévisageait.
      ‹ t'es mignonne, toi ! ›
      lâcha-t-elle doucement. Elle approcha délicatement sa main des ailes de la mouette. Son regard allait rapidement d'elle à sa main. Elle ne partait pas ; Addie osa donc la saisir. L'oiseau se laissa faire. Blondie sourit à nouveau, et se mit à la caresser avec douceur, pour ne pas qu'elle parte. La mer commençait à se rapprocher d'eux. La nuit commençait à tomber, le soleil laissant place à la lune, saignant de milles couleurs. Il n'était pas vraiment tard, mais elle ne devrait pas tarder à retourner à l'Académie. Il devait être maximum 20h30. Blondie se leva discrètement, et lâcha la mouette, la laissant s'envoler. Elle prit son sac à bandoulière, le mit sur son épaule, et se dirigeait vers un endroit plus sure. Après tout, ici, tout le monde pouvait la remarquer, et elle préfère s'effacer. Fragile, sensible, discrète. Addie s'arrêta, ses pieds s'enfonçant dans le sable. Elle était dans un endroit reculé, mais encore sur la plage. Elle regardait de ses beaux yeux l'eau danser, pensive. Sa mère. Allait-elle bien ? A force de s'enfermer sur elle-même, elle avait tendance à devenir misanthrope, et complètement froide. Addie redoutait le moment où elle devrait la revoir. Si elle avait entièrement changé, elle risquerait de la battre. Et ce n'était pas Addie qui s'interposerait. Elle passa une main dans ses cheveux, les remettant en place, les boucles descendant plus loin que ses épaules. Blondie était assise en tailleur, son sac entre ses jambes, les mains posées dessus, le regard fixe.
      ‹ oh ? ›
      Des légers bruits de pas parvenaient à ses oreilles. Un petit sourire se formait sur ses lèvres, tandis qu'elle cherchait la source, bougeant légèrement la tête. Là, elle vit avec surprise que la mouette de toute à l'heure se dandinait avec mal vers elle. Son rire cristallin brisa le silence, et elle tendit la main, l'offrant à l'oiseau. Il se plaça à ses côtés, observant à son tour les alentours, tout en ouvrant sa bouche, créant un son désagréable pour l'oreille, appelant sûrement les autres. En effet, une autre vint se poser près d'elle. Deux. Addie rit à nouveau, et se leva, les faisant partir, amusée. Elles s'envolèrent dans un battement de plumes bruyant. Puis, elle se rassit, comme avant, le dos droit, et bâilla. Ennuyant, brusquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Désillusion. LIBRE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Le Monde des Humains ° :: † Beverly Hills :: Plage-
Sauter vers: