Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats! Lun 15 Nov - 22:19

*et une aiguille par.... là!* la pointe brillante atteint sa cible sans le moindre soucis. Faut dire, les aiguilles ça me connait!

*et une coupure par ici, bien nette... on replie le rebord sur lui-même, une épingle pour maintenir en place le temps que les finitions soient faites. et petits bouts par petits bouts...*

Bon sang, qu'est-ce que j'adore les dissections!

A coté de moi, les autres jeunots sont verts avocats ou blancs comme des linges! C'est dingue comme le visage humain est prompt à changer de couleur en fonction de l'humeur et de l'état... je sais, après l'école, je ferais un article renommé sur la phylogénétique mettant les humains dans le même groupe que les caméléons! C'est logique, à y regarder de près...

Bon, je m'égare. J'ai du boulot moi!

*extraire le cœur... voiiiiilà! Identifier l'aorte, et de là le ventricule gauche... purée, mais c'est du mou de veau comme classe! J'ai déjà fait ça l'année dernière !*

Visiblement, les cours n'ont pas de belle cohérence dans cette école... mais ce n'est qu'un détail, si je m'amuse!

Devant moi, un type s'amuse à décapiter méthodiquement la tête de son rat. Je soupire. C'est fou ça! En plus, il est loin d'être con, le bonhomme... enfin, pour un blanc-bec de 16 ans, certainement! Je lui ait parlé, il est au moins capable de me répondre en me regardant dans les yeux et en articulant, c'est plus que la moyenne... Mais malgré ses capacités, il fait quoi? C'est fou la manière dont les gens s'évertuent à employer leurs talents incroyables dans des conneries sans nom! Faudrait que j'étudie ça aussi, sur mon temps libre... la science est vraiment passionnante!

Enfin bon, j'ai quand même de quoi faire avec le rat, malgré la facilité... tient, une question sur la connexion entre foie et vésicule biliaire, j'ai pas vu ça l'année précédente, moi! Observons donc... ouaip, les ductes biliaires sont là, j'en prend dûment note...

*Observons...*

et ouaip encore, on voit facilement les trois catégories d'élèves dans la classe: ceux qui ont bossé pendant les vacances, ceux qui découvrent les difficulté de la seconde année, et ceux qui n'aiment pas la classe en générale. Les premiers ont le regard rivé sur le spécimen devant eux, les seconds ont le regard qui trille entre le spécimen et le bouquin, en essayant de comprendre de quoi il en retourne, et les derniers suent à grosse gouttes et regardent partout en espérant voir un type faire le truc correctement!

*Vibrations d'air à ma droite... irrégulières... niveau de la taille, en avant-droite de ma position, juste au dessus de la table... pas de bruissement, donc pas au dessus d'un papier... par conséquent... rah, foutue sensibilité!*

Je HAIS quand ma nature prend le dessus comme ça! c'est déjà pas facile de faire genre qu'on ne sait pas tout ce qui va se passer autour de soi dans les 10 minutes avant que ça n'arrive, alors en plus, si la Toile du destin m'embête en se faisant entendre alors qu'il faut que je me concentre... et puis, si je me retournes et que je regardes...

Sans surprises! Ma voisine est sur le point de rater lamentablement avec son aiguille et de planter le pancréas, et non le derme... chais pas qui c'est, jamais vue auparavant... ça ne me concerne pas...

... mais d'un coté, si elle continue comme ça, la prof va arriver pour l'engueuler, et c'est MES tympans qui vont trinquer de ça!

Je tends la main vivement et la saisit par le poignet. Inutile d'y aller tout doux, elle aurait continué sinon. Bon, maintenant, le cours de morale:

- Désolé mam'zelle, mais là la consignes c'est pas de vous planter, c'est de planter le rat! Ici.

De ma main droite, je saisi une aiguille et je la lance d'un geste nonchalant. Mais je suis forte à ce jeux, j'adore les fléchettes. la pointe brillante se plante pile dans le replis de peau du spécimen de ma voisine, maintenant sa peau ouverte en place.

- J'vous dit, faites pas trop de bourdes, le prof il aime pas ça! j'veux pas que la moitié de la salle devienne sourde, j'adore trop ce cours...

Je continue sans plus attendre mon boulot sifflotant gaiement alors que je prélèves méticuleusement les bouts d'organes et que je liste dans le schéma... ne pas accumuler de retard... mais là, je crois que je vais regretté l'avoir interrompue, la dadame d'à coté. Mon ton de voix sans la moindre trace de méchanceté (je ne suis PAS méchante: ceux qui ont dit le contraire ont très mal), mais pas non plus jouasse, toujours fixant mon boulot de manière univoquement neutre, je dit

- Nan mais c'est pas la peine de me dévisager comme si j'avais 36 furoncles non-plus! J'te fais peur? T'en fais pas, je ne mord pas... trop... fort...
Revenir en haut Aller en bas
Noélia Lopez
avatar


Messages : 46
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 25


MessageSujet: Re: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats! Lun 15 Nov - 22:39

J'en était sure! J'aurai tout fait pour éviter ce cours lamentable, où on fait un véritable gaspillage de nourriture!!! J'ai toujours haïs les sciences mais surtout les dissections.. Non pas que les rats soient des mets délicats (et loin d'être mon préféré) mais je voit pas l'intérêt de s'amuser à trifouiller dans le ventre de la nourriture.. Non mais, est ce que les humains, eux, s'amusent a trifouiller leur hamburger? Il ne me semble pas non! Au contraire, ils mangent ce qui leur semble bon, et se moque de savoir ce qu'il y a dans la nourriture sinon ils mangeraient plus.

* RAaa j'y comprends rien, ca m'enervve, on va faire semblant de bosser...

Je lève les yeux, personne ne semble vouloir le prendre à la rigolade ou bavarder avec moi histoire de faire passer le temps et l'envie de me lecher les doigts pleins de sang

* Je mangerai bien un bout d'écureuil tiens.. Ou un bon steak tartare ou....

J'en étais à ce stade de reflexion intense, les sourcils froncés par une fausse concentration entièrement due à ma faim grandissante quand ma voisine de gauche s'empare de mon poignet... Et me balance son truc là comme quoi je travail mal et que la prof va gueuler et que ce ne sont pas les consignes....
Surprise, je la laisse faire et en profite pour renifler un p'tit coup, discretement. J'enregistre son odeur, à défaut d'une mémoire des noms, j'ai une tres bonne mémoire olfactive...

Une fois son discours terminée, et ma visualisation de mon futur plat que je vais chiper à la cafét' terminée, je la regarde. Etrange son odeur. Ni animale, ni humane ni.. Rien d'autre que je n'ai connu jusqu'ici.. Bah, peut être le mélange de toutes les odeurs bizarres de la classe font que je pousse cette conclusion hative mais.. Elle n'a rien d'humain celle-ci!

Puis je revient et comprends "Nan .... dévisager ... j'avais 36 furoncles ... fais peur? ...ne mord pas... trop... fort...

-Pardon???

Je la regarde désormais remplie de honte et de crainte. Pourquoi est ce qu'elle m'a demandée de nen pas la mordre? Elle sait?MERDE elle sait????
Néanmoins je lui sort mon plus beau sourire

-Désolée pour tes furoncles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats! Mar 16 Nov - 0:48

La classe se poursuit dans le bavardage et la concentration. L'heure avance, péniblement, mais inexorablement...

... et me voilà coincée avec une nana qui non-seulement, je réalise, rate son boulot, mais en plus semble considérer son spécimen avec appétit !

*beuarg, ya vraiment des gens qu'ont des habitudes alimentaires douteuses ici*

Mais ça ne fait même pas la moitié de cette fille, parce que, maintenant que je lui fait enfin face, l'observant en plus grand détail, elle à l'air complètement détachée du monde réel (si le terme s'applique tant soit peu en ces lieux)... mais en plus elle complètement SOURDE!!

- Nan mais tu vois des furoncles où toi? Deux solutions, soit t'es sourde, soit t'as vraiment l'habitude de prendre les choses au sens littéral! Un peu de jugeote, mille ficelles en coton!!!

Oh, lala, ça va mal se finir, je le sens... parce que cette fille me dit des âneries sans nom, et elle me SOURIT... d'ailleurs, ça me dérange pas mal. Non pas que les gens ne me sourient jamais, mais ce sourire-là pue le masque émotionnel à plein nez! Elle semble visiblement cacher quelque chose... bah, pourquoi jouer les dramaturges, tout le monde ici a quelque chose à cacher. Mais pour elle, c'est carrément un effort de taille. Curieux... très curieux... et pour la peine, moi aussi je suis curieuse. J'ai jamais croisé une fille comme elle de toute ma vie... bon d'accord, j'ai pas vécu des masses de temps non-plus, et j'ai toute l'éternité devant moi, mais pour une ado, 17 ans, c'est pas rien non-plus!

Oui, cette fille est bizarre... mais je dois finir le cours de bio sinon... mais d'un coté, elle est juste à coté de moi... mais je vous parie que la prof va gueuler... mais si elle me joue un tour, même au-delà de la pure curiosité, mieux vaut savoir ce qu'on a en face de soi... un bref coup d'œil sur le coté... non, la prof ne nous regarde pas... personne non-plus, mon sens des regards me le dit très clairement... alors c'est partit pour une petite bêtise... de toute façon, personne ne comprendra rien...

... discrètement, je sonde la Toile... quelques secondes seulement

Enfin, discrètement, selon les critères Nornes ! Pour la fille en face, je sais pertinemment que, l'espace de quelques secondes, elle a du croire que je voulais la disséquer sur place. J'ai ce regard-là, lorsque je lis la Toile, je n'y ai jamais rien pu faire.

Quelques secondes après, je relâche ma concentration et mon visage se détend subitement dans sa neutralité habituelle. Mais c'est quoi cette nana? Jamais vu un enchevêtrement de Destinée aussi tordu... enfin, pour moi, TOUTE la Toile n'a pas de sens, mais là c'est du paranormal haut-de-gamme! Pas longtemps après les cours, elle irait dîner d'un écureuil? Si je n'avais pas bougé, me dit la Toile, elle aurait probablement croqué son spécimen en plein milieu de la classe... et que sans le vouloir, je venais d'étendre la durée de sa présence dans l'école de plusieurs années... hmmm... un appétit insatiable donc... mais j'ai jamais vu une chose pareille... pour la énième fois, je suis heureuse que mon pouvoir ne me permette pas de sonder le passé des gens. Avec cette fille-là... moins j'en sais, mieux je me porte! Mais savoir comment elle fonctionne, ça, ça risque de me servir, si jamais je tombe dans quelconque ennui avec elle. Et le savoir passe par l'interaction. Tentative:


- Va pas me redire que j'ai des furoncles de sitôt! Et pourquoi tu me regarde comme si j'allais te sauter dessus? Non, je ne suis pas un monstre, je ne fais pas mal sans une bonne raison! (au passage, j'articule bien lentement, histoire qu'elle comprenne...)

... bon, tentative foireuse, mais dans mon humeur actuelle, je doute que j'aurais pu faire mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Noélia Lopez
avatar


Messages : 46
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 25


MessageSujet: Re: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats! Mar 16 Nov - 1:02

Bouche bée, j’écarquille les yeux .

*Et meeeer** j''lai ecoutée à moitié... ça m'arrivez de trop en ce moment, je vais m'attirer des ennuis.. Bon, ca sera deja plus amusants qu'être avec des coincés mais tout de meme, pas besoin d'ennemis.


Chassez le naturel, il revient au galop, comme qui dirait, je me rapproche d'elle à une distance toute fois raisonnable,( parce qu'elle a pas l'air commode celle la) et tente de la déridée.

-Excuse moi pour les furoncles... Quand mon ventre crie famine, mon cerveau subit quelques interférences

Je sourit moi-même à ma bétises.

-Et puis, ce serait dommage de se faire du mal toutes les deux pour des furoncles inexistants hein?

J'affichai mon petit air boudeuse, mon préféré! Je suis tellement ridicule lorsque je le fait que je rit moi-même.
Je lui sourit.

- Désolée si j'ai... failli nous crever les tympans a toutes les deux à cause de mon inattention !

Je jette un regard discret amplement caricaturé au professeur

-Entre nous, c'est vrai qu'elle a pas l'air commode celle-la ! Noelia enchantée !

Je lui tendit ma main solennellement, en souriant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats! Mar 16 Nov - 1:30

Ouhlà, ouhlà, OUHLA!!! Mesdames et Mesdames (oui, sous Yggdrasil, y a que des donzelles, alors ont peut pas vraiment dire autre chose! On n'enlève pas les vielles habitudes en soufflant dessus), nous sommes dans un sacré pétrin!

J'en ai croisé des types pas nets! J'en ai croisé des crétins! J'en ai croisé des enquiquineurs abyssaux! J'en ai croisé des irritants qu'on ne peut, au final, pas s'empêcher de baffer...

... mais alors question fille qui se joue des expressions pour faire son intéressante, il y a du NIVEAU !!!

Franchement, je sais pas ce que je vais faire de cette gamine! J'en suis presque à regretter d'avoir arrêté sa main...

*quoique... j'aimerais quand même pas m'en prendre dans le derrière par le conseil de sécurité... ça serait nul d'avoir à leur infliger de cruelles mais nécessaires souffrances, niark niark... ahem, je m'égare dans mes pensées...*

Et elle me paraît de plus en plus bizarre chaque seconde qui passe. Un moment elle est sur le point de bouffer son animal de dissection, l'autre moment elle devient complètement chèvre et n'écoute qu'à moitié, et l'autre instant la voilà qui la joue gamine de 8 ans pour se faire pardonner... lunatique? Non, la Toile détecte les lunatiques. Le destin est complètement noué dans tous les sens en raison de leur caractère aléatoire... à mes yeux, cela aurait paru comme si une armée de chat avait joué avec une pelote de laine autour d'elle... donc non, pas lunatique ni psychotique... alors QUOI?

... Mais elle me veut quoi à la fin en plus? Non seulement elle ne fuit pas devant ma réplique franche façon barbare (ma spécialité pour la faire boucler aux malins), mais en plus elle me tend la main... c'est quoi ce délire? Elle n'a pas du entendre parler de moi, pour sûr, ou elle saurait que généralement personne n'ose me faire une chose pareille, j'ai la réputation de porter malchance vous savez?

*héhéhé, s'ils savaient, EUX...*

... simple réflexe, je m'écarte de sa main tendue... méfiance, ce n'est pas habituel... alors on se tient à distance, on identifie ce que c'est, et si ça s'avère trop dangereux ou trop chiant, c'est l'aller simple dans le cauchemar paranormal sans bagages!

Son nom... Noélia Lopez... jamais entendu! Une nouvelle arrivante? Possible... Mais voilà que la Toile me titille à nouveau. Information du jour: si je ne lui dit pas mon nom également, je vais l'avoir dans les pattes jusque dans les douches!

*Oh doux géants, faites qu'elle ne soit pas attirée par les filles; c'était déjà la terreur sous Yggdrasil quand mes consœurs se laissaient aller à leurs pulsion!*

- Euh... Mata Brakmakare... J'espère pour toi que t'es pas enchantée, les sorcières du coin sont pas commodes aux dires des gens... et ne te moques PAS de mon nom! Il est norvégien, voilà! Ajöss
Revenir en haut Aller en bas
Noélia Lopez
avatar


Messages : 46
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 25


MessageSujet: Re: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats! Mar 16 Nov - 1:55

Je la regardai ,interressée

*Elle est coincée ou elle a peur de moi? Les deux? Ou encore elle à peur d'elle-même ? Mmmh.. Oui typique. Je pense pas qu'elle ai une quelconque habitude à ce qu'on lui parle gentillement à celle la. En même temps, il en faut de la patience pour suporter sa mauvaise humeur! Interréssant vraiment. Je pourrai.. Mmmh oui oui je pourrai certainement la décoincé, juste un tout petit peu.. Juste pour rire quoi! Et puis, je m'amuserai, et au bout de quelque temps elle sera obligée de s'amuser aussi. OU alors de se suicider. Nan. On va s'adorer, je le sens d'avance!

Voyant qu'elle s'était eloignée de ma main, je la remettai à sa place, sur la table, où j'y posais les coudes, le visage apuyer sur mes mains, la regardant

-Enchantée Mata! Je voit pas de quoi je me moquerai! C'est original, et j'aime ce qui est original !

Je lui sourit et regarda l'heure

-Dit moi Mata, tu as l'air sur la défensive! Alors pour me faire pardonner de ce grabuge et de t'avoir dit que tu avais des furoncles, je t'invite à manger un bout à la cafet' après le cours. Ca te va?

C'est fou à quel point je ressentais ce besoin de contact. Et puis je sentais, au sens propre, que cette personne n'était en rien malattentionnée ou méchante.. Je sais le sentir ca. Je sens quelque chose comme.. Eh bien du flou autour d'elle. Une odeur ni méchante, ni gentille. Une odeur neutre, comme son visage. Je retroussai légèrement le nez sans mon apercevoir et lui souit esperant qu'elle n'avait rien vu. QUoi de pire qu'une fille qui retrousse le nez comme un chien??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats! Mar 16 Nov - 5:26

QUOI???? Alors ça... mais elle est suicidaire, le monstre! j'ai beau retourner, retourner et re-retourner dans ma tête les derniers mots de la donzelle dans ma tête, cherchant une issue, cherchant une faille, la moindre once de manque de sincérité dans ces paroles, et une seule parole me vient à la tête

*QUOI????*

Mais elle veut vraiment jouer les pots-de-colle? Nan, j'ai comprit, elle cherche à me dévoiler dans un lieu public, hein? Si ça se trouve, c'est une infiltrée des DANs (mon surnom pour le club de sécurité, NE CHERCHEZ PAS A SAVOIR CE QUE CE VEUT DIRE, la définition est interdite aux mineurs!!!) Elle cherche une excuse pour me coincer dans son club... je connais ce c****** de directeur par réputation, ça serait tout son genre! D'après les nouvelles, ils sont en manque de membres en ce moment... mais je ne me laisserait pas faire, jamais, JAMAIS!!!

Je dois en être certaine!

Une fois de plus, je sonde la Toile, plus intensément, plus profondément. Si elle a une intention de me pourrir la vie, ça DOIT se sentir dans ses réactions futures!


Remonter les fils... remonter les fils... La classe, les couloirs, la cafet'... elle me parle tout le long du chemin, une bavasse de premier ordre, j'en aurai les tympans qui grincent. La cafet'... elle me parle toujours... il y a BEAUCOUP de monde...



... purée, mais je suis passée loin au-delà des 10 minutes de divination! Aïe aïe aïe je risque gros là! D'ordinaire, je n'excède jamais les prédictions au-delà de 10 minutes. Non pas que je ne puisse pas le faire, loin de là, à mon âge, je peux prédire sur au moins trois ans! Mais passée les 10 minutes, le monde autour de soi cesse d'être inévitable et certain, et on entre progressivement dans les probabilités. C'est dans ce terrain-là que les anciennes opèrent, moulant le destin à l'avance à leur guise. Mais voyager son âme dans les méandres des fils est on ne peut plus complexe, le moindre faux pas faisant vibrer la toile entière. Passée les 10 minutes dans le futur, ma présence sur la toile commence à se faire sentir, le monde autour de moi réagit à ma présence. Actuellement, le moindre faux pas, et je suis exposée pour ce que je suis...

Aïe aïe aïe quelle connerie, je suis en train de faire...

*Mais ici c'est MOI en contrôle de la situation, pas les DANs! Je dois savoir, à tout prix! Et si je me fait prendre ici, j'aurais le temps d'orchestrer ma fuite...*

Faiblement, je sens autour de moi les néons de la classe grésiller..., ce n'est pas encore trop fort pour être inquiétant, mais un peu plus longtemps de ça, et quelqu'un risque de se douter de quelque chose... un souvenir... VITE!! je détourne la tête... j'espère à temps... j'espère que la gamine, Noélia, n'a rien remarqué... qu'elle n'a pas vu mes yeux devenir subitement vitreux, ce qui se produit quand je pousse mon pouvoir à un certain stade.


Plus vite, saleté de divination... la discussion que j'ai avec elle dans la cafet'... les paroles sont floues, signe de la variabilité possible de la discussion... mais rien de précis, pas de danger jusque-là...



Merde, je commence à transpirer... je respire fort même... l'on pourrait croire à un malaise imminent... L'horloge de la classe, DIEUX merci qu'elle n'est qu'au fond, derrière tout le monde, je sens que sa trotteuse saute des secondes...


... la conversation est animée... il y a beaucoup de monde... on nous regarde, mais pas sans raison... elle fait des conneries, moi je joue la conscience... toujours rien....



Oh-làlà, l'encre de mon stylo commence à chauffer... la situation aussi... le froid m'envahit et la sonnerie de fin de cours sonne et...


YES!!! l'on sort de la cafet' sans le moindre soucis. Elle ne me dévoile pas, rien de méchant, rien... aucune soucis...



*... mais ça, c'est si je m'en sort là maintenant... qu'est-ce que je suis conne!*

Dans ma précipitation et ma méfiance, j'ai oublié à quel point c'était dur d'utiliser mes pouvoirs avec les sorts de restriction placés sur moi par les anciennes. J'aurais pu les briser sans soucis et m'épargner tout cet effort, mais ces sorts, intelligemment conçus, me confèrent aussi mon apparence humaine; sans eux, je suis à jour, et fait comme le rat devant moi...

... pris d'une soudaine convulsion, je me laisse à moitié glisser de ma chaise sur mon bureau. Mon visage, je le sens, est drainé de toute couleur... je sue à grosse gouttes froides. Le malaise qu'on pourrait prendre pour une nausée face à un rat disséqué... va-t-on le croire... je n'ai pas encore la force de tourner mon regard, mais j'espère que cette Noélia, malgré ses airs candides et superficiels, a un soupçon de jugeote... car là, sans le vouloir, ma sécurité est entre ses mains.

Faiblement, d'une voix ridiculement fluette, je parviens à balbutier:

- la cafet'... oui, pas de refus...
Revenir en haut Aller en bas
Noélia Lopez
avatar


Messages : 46
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 25


MessageSujet: Re: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats! Mar 16 Nov - 14:17

*Wah! J'ai jamais vu quelqu'un qui réfléchissais autant sur une proposition d'aller à la cafétéria!

Et puis, d'un coup, ses yeux deviennent bizarre, vitreux, voilé par on ne sait quel réflexion...

*Une réflexion?Mais ma parole...

Je renifle l'air un peu moins légèrement que tout à l'heure histoire de capter ce qu'il se passe.

*C'est rien de connu tout ca! On dirai que ca sent... Une vieille odeur, mélangée à une jeune, mélangée à un autre qui me dit quelque chose que je n'identifie pas.. Bon, je ne sent qu'un léger soupçon de peur... Qu'est ce qui se passe?!

Et d'un coup,elle tombe dans les pommes, pour finir par me dire qu'elle est d'accords pour la cafet'? Ça sent.. LA magie mmh oui je croit que je vais appeler ça comme ca même si j'ai quelque doutes.. Cette fille la est vraiment, mais vraiment très interressante.... Dommage qu'on ne puisse pas, je lui aurait bien demander ce qu'elle est...

*Tant pis! j'essaierai de le deviner,ça m'amusera. Pour l'instant, disons que j'ai rien remarquer...

Je sort de ma réflexion, l'aide à se relever et l'assoit sur sa chaise en jetant un coup d'oeil au prof. Nous ayant vu, un sourcil froncé, je lui fit un signe que tout allait bien.

-Pas de problème monsieur, elle vient de louper une incision, ça la met dans tous ses états!

Oui, j'adore passer pour une débile, ça cache bien des choses, et les gens normaux rigolent ,normalement.

*Je vais aider cette fille, et elle va m'adorer. A force, elle sera bien obligée, je suis géniale !! hihih

Une fois ma propre blague mentalement racontée je me retourne vers elle, souriante.


-J'ai jamais vu quelqu'un prendre autant de temps pour choisir si elle venait ou non avec moi à la cafétéria.Enfin en fait, j'ai jamais vu quelqu'un réfléchir tout court sur une question comme celle ci... Il faut de tout pour faire un monde hein!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats! Mar 16 Nov - 14:46

Aïe... ma pauvre, pauvre tête... à mon avis je ne retenterais pas un coup pareil! Enfin, si, peut-être, mais en privé, et pas avec des sortilèges de restriction autour de moi. Là, pour le coup, je suis épuisée comme jamais. Je devrais pouvoir tenir assez longtemps pour endurer la cafétéria sans piquer une crise de nerfs face à l'autre fausse brune...

*enfin, j'espère...*

Mais après cela, je vais devoir dormir comme une pierre! Si ça se trouve, je vais pas pouvoir me lever avant midi le lendemain... bah pas grave, la matinée c'est de la langue étrangère... je maîtrise déjà l'anglais et le norvégien, alors je suis pas en manque... bon, d'accord, j'avoue que j'ai pas encore éliminé la tendance à rouler mes syllabes quand je parle français, mais ça viendra avec le temps, pas des heures interminables de ronflements proustiens de la part d'un prof acariâtre aux aires de pomme pas mûre...

Et là voilà que mon ventre gargouille bruyamment... bon, je l'admet, même si c'est pas de la magie au sens propre du terme, ça use quand même à la longue...

*d'ailleurs, quand j'y pense...*

du coin de l'œil, rapidement... la fille hume l'air... et elle a l'air douteuse... mais c'est pas normal son expression... ce n'est pas celle d'une fille qui retrousse le nez à une mauvaise odeur... plus la tête d'un épagneul breton qu'a flairé quelque chose... Bizarre... elle non-plus, elle est pas humaine...

*ta gueule, le subconscient, pas besoin de tes évidences !!!*


Nan mais c'est vrai quoi, faut qu'il se tienne à carreaux! Bien sûr qu'elle n'est pas humaine, personne ne l'est dans ces murs sous peine de mort atroce!

Bon, la sonnerie a retentit depuis cinq minutes déjà. Mieux vaut se faire discrète et filer doux. Sans coup férir, je remballe mes affaires, et je hisse mon sac sur mon dos

*Ouch... bien lourd cette sal***rie!*


Objectif suivant: endurer la cafétéria du mieux que mes pauvres nerfs usés le peuvent, et au passage essayer de deviner ce que mijote l'autre cocotte à coté de moi. D'ailleurs, c'était son ânerie comme quoi j'ai loupé une incision?

Mais plus urgent: filer d'ici en vitesse:


- Bon, tu te grouilles? On ne va pas non-plus y passer les calendes grecques!

Voyant que la fille souriait toujours aux alentours comme une quiche, je me décide à la secouer un peu... littéralement!

-EH OH! Allô la Lune, ici la Terre! Le cours est fini, faut y aller.

Je me retourne alors pour y aller. Lui tournant le dos, je précise quand même:

- Au passage, je ne loupe PAS mes incisions!

Je m'avance vers la sortie... ah tiens, dernier détail, histoire de ne pas m'attirer les regards plus qu'il n'en faut avec la donzelle... je sens sa main qui bouge vers la table...

- Et à ta place, j'éviterais d'embarquer le rat, ma belle, tu ne sais pas d'où la prof les sort...
Revenir en haut Aller en bas
Noélia Lopez
avatar


Messages : 46
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 25


MessageSujet: Re: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats! Mar 16 Nov - 15:06

Prise sur le fait, je lachais le rat, lui offrit mon plus beau sourire d'enfant pris sur le fait, et je me lavais les mains dans l'evier de la table.

*Non, vraiment quel gachit... Autant de sang gacher.. Bah, c'est pas si bon que ca un rat de toute façon. Et puis ça couine trop et ca sent mauvais....

Je ramassais mon sac, pris ma veste et me dirigea à coté de la pimbêche mysterieuse vers la sortie, suivant l'attroupement d'élève qui n'était constituer que de quelques retardataires puisque la sonnerie avait retentit deja une dizaine de minutes plus tot.
Ayant entendu le ventre gargouiller de ma nouvelle camarade, je la prie par le bras, tel un gentleman et l'embarquai direction la cafet'.

-Allons-y! Je voit bien que je ne suis pas la seule a qui la dissection à ouvert l'appétit.

Et sur mes rires, on quitta la classe.




Sujet finit!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats!

Revenir en haut Aller en bas
 

La rentrée des classes: bon pour le moral, mauvais pour les rats!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Close :: Close-
Sauter vers: