Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Ven 3 Sep - 22:46

    Aujourd'hui jour mémorable, j'avais eu l'autorisation d'aller voir mes parents, comme la plupart des élèves sûrement. Quitter l'établissement de monstres pour aller dans le monde des humains. Passé du monde lugubre pour aller dans un pays vivant, celui que j'avais toujours connus, est-ce que cela avait beaucoup changé depuis la dernière fois ? Dans un certain sens je l'espérais, que personne ne se souvienne de moi aurais été la chose la plus formidable ! Bien sûr je ne comptais pas retrouver mes parents, ils étaient occupés et n'avait pas de temps à me consacrer, comme d'habitude quoi... Alors autant saisir cette chance pour aller passer du bon temps dans la superbe ville qu'est Beverley Hills non ? En plus, je connaissais une fille dans cette ville, une amie à Lily...Étrangement, c'était l'une des seules qui ne m'avait pas caillassé après l'accident. Non au contraire, elle m'avait dit tout simplement : « ce n'est pas de ta faute, ce sont des choses qui arrivent... ». Je lui ai donc rendus visite, pourquoi ne pas passer la journée avec elle ? La solitude ce n'était franchement pas mon truc...Mais comble de la chance, elle était prise pour la journée, mon lot de consolation fut le vélo de son frère pour la journée...Bon ! C'est déjà un bon début et puis c'est vraiment hot un tête-à-tête avec un vélo ! Je passai donc le début de ma matinée à vagabondé dans les rues à la recherche d'inspiration...Quelle triste journée ! Casque autour du coup, guitare dans le dos, j'avais quand même réussit à faire croire au chauffeur qui m'avait déposé dans le monde des humains que j'y allais pour jouer un morceaux à mes sœurs qui adoraient m'entendre. Dans un certain sens ce n'était pas faux...Quoi que, elles préfèrent m'entendre supplier !

    Que faire dans une ville telle que celle-ci ? Du shopping ? Non, c'est bon pour les filles ! Je ne vois vraiment qu'une chose intéressante ! La plage, sable blanc, eau turquoise et filles en bikini me voilà ! Rien de mieux comme lieu pour trouver l'inspiration ! Sur le trajet je m'arrêtais pour prendre de la nourriture, comment vivre sans manger, certes je mangeais beaucoup...Peut-être trop, mais je ne prenais pas un gramme ! Je ne grandissais pas non plus...Je restais un petit maigrichon, heureusement mes petits muscles rattrapais cette apparence si chétive ! Je roulais donc tranquillement sur la petite route qui traversait la ville en direction de la plage, observant les passants et les passantes, personne ne m'adressait regard, j'étais tout à fait satisfait de cela ! Je pouvais, quand à moi, les observer sans aucune crainte de représailles, je passais des adultes aux personnes âgées, sans oublier les enfants ! Tout ce monde me parut étouffant tout à coup ! Mais finalement agréable, j'étais comme tout le monde, confondu dans cette masse. Personne ne pouvait me différencier des autres ! Et puis je n'avais pas à craindre que ma vraie forme resurgisse sans prévenir, car...Je n'avais pas d'autre forme que celle-ci. Ou du moins pour le moment...Peut-être qui si j'arrivais aux bouts de mes forces je me changerais en monstre des cavernes ! Je ne sais pas...Je ne voulais pas faire l'expérience, j'étais très bien ainsi ! Au bout de quelques minutes, après avoir avalé mes trois sandwichs je m'attaquais à une malheureuse petite glace...Dans un petit pot, je devais donc me battre contre celui-ci armé d'une petite cuillère ! Il résistait le bougre de pot ! Quoi qu'il en soit, je n'arrêtais pas ma course, la plage était encore à une bonne dizaine de minutes à pied ! Mes deux mains étant occupées je pédalais tranquillement en dirigeant le vélo avec mon poids et mon bassin, plus j'avançais, plus je me disais que c'était tristounet d'aller à la plage tout seul...Bah, je rencontrerais bien des gens là-bas ! Il en fallait plus pour abattre un Osee !


    [Voilà, j'ai posté comme tu le voulais, désolé du retard T.T]


Dernière édition par Osee De Gabens le Sam 4 Sep - 3:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Sam 4 Sep - 1:03

Aujourd'hui, c'était la pire journée de l'année. La journée ou on pouvait aller voir nos parents. Comme si j'allais aller voir les miens ! Il me détestait et m'avait jeté à la rue ! Ils ne savent même pas ou je suis et que je vais a l'académie. Bref, j'avais profité de la journée pour aller... A la plage. Je n'aimais pas l'eau. Je détestais, l'eau. Mais le sable et le soleil, je ne pouvais pas m'en passer et, malheureusement, la seule endroit ou on pouvait en trouver, c'était proche de l'eau, c'est-à-dire, à la plage. Donc, c'est l'endroit ou je me rendis. Je quittai l'académie, avec mon sac a dos dans lequel il y avait, une serviette pour s'étendre, de la crème solaire ( C'est que le soleil tappait aujourd'hui :O !) et du fric, pour m'acheter a manger et a boire. Je prenais donc la route pour m'y rendre. Je m'arretai à un stand de Hot Dog et me prit un frite et un Powerade. Je m'assis sur un banc, et mangea mes frites tranquillement en regardant les gens passer. Je n'aimais pas qu'il y est beaucoup de monde, mais j'essayais de le supporter. De plus, j'avais ma bague, donc je ne me ferai pas découvrire. Aujourd'hui, j'étais comme tout le monde. Je n'avais pas l'uniforme de l'académie, donc je me confondais parfaitement dans la masse.

Une fois que j'eu finis de manger, je mis ma bouteille de Powerade dans mon sac et me dirigea vers la plage, tout près de là. Lorsque j'y fus, je m'installa pas trop près de l'eau, bien entendu, et mis ma serviette par terre. Pour l'occasion, j'avais enfilé une camisole rouge et de short blanche. D'habitude, je n'étais pas très ''Cami/Short'', trop normal pour moi. Je n'avais que de la couleur dans mon garde robe, avec toujours plein d'accessoire. Mais je voulais me faire bronzer ! Alors.. Je n'avais pas eu trop le choix. Je n'avais pas de maillot de bain..Puisque je détestais l'eau. Bien sûre, je ne l'avais jamais dit à personne. Juste mes parents savaient !

J'enlevai mes sandales et m'assise sur ma serviette. Je pris mon sac a dos pour en sortir ma bouteille de Powerade.. J'allais prendre un gorgé, quand je vis... Quelque chose que je ne voulais pas voir. Je croyais que c'était un congé aujourd'hui !? Pourquoi LUI était là ?? Le seul, l'unique, l'insupportable...Novice. Je me mis dos à lui pour ne pas qu'il m'appercoive, il était en vélo. Surement qu'il était venu observer les filles...C'est bien son genre. Je pris finalement ma gorgé de Powerade en regardant quelques fois pour être sûre qu'il ne me remarque pas. Je m'allongeai et commencai finalement ma séance de bronzage ! En jetant toujours quelque coup d'oeil vers Le Novice. En voyant qu'il s'éloignait, je baissai un peu mes gardes et fermai les yeux pour profiter pleinement du soleil ! Je finis par m'endormir quelques minutes...Et je sentis..Une présence..Une présence que je ne voulais PAS sentir. Je ne voulais pas ouvrire les yeux... Et finis par les ouvrire. JE SAVAIS ! Minceeee. Il m'a repéré.

Je ne savais pas vraiment ce qu'il venait faire ici, et je ne savais pas si je voulais le savoir, mais je ne lui poserai pas la question. Je n'étais pas assez interessé par lui pour ca !


- Quoi tu veuuuux ??

Lui demandais-je sur un ton exaspéré qui voulait dire : ''Dégage tu vois pas que j'relaxe ? tu viens de tout gacher !!''.

[ Nahh cest pas grave !! Tu sais bien que jte pardonne ! ..LOL ! XD .]
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Sam 4 Sep - 3:27

    J'étais donc a vélo, glace à la main, ou plutôt pot à la main ! Je venais d'engloutir cette petite chose sans lui laisser le temps de dire ouf, cruelle destinée qui était la sienne...! J'approchais de la source d'inspiration ! Je le sentais ! L'air était plus frais, je croisais de plus en plus de gens, cheveux mouillés, sourire aux lèvres, hormis quelques exceptions bien sûr ! Une fois devant l'entrée de la plage je m'arrêtais contre un petit muret pour observer la plage dans toute sa longueur. A droite, les volleyeurs et volleyeuses, un peu plus loin les débiles de la vie qui ne pense qu'à mater, sur leurs gauches les touriste et les bimbos, au bord de l'eau les enfants qui font des pâtées et pour finir dans l'eau, les windsurfeurs et les surfeurs. Bien, il y a tout le monde ! Quoi de plus normal ?! Hum...Tient, tient, mais, qu'est-ce que c'est que cette chose là ? Oui, je parle du truc visqueux qui remue frénétiquement sur le sable. Alors comme ça...à vue de nez, je penserais plus à un croisement d'iguane et d'un dauphin. Enfin ! Une chose est sûre, ça à l'air échoué ici depuis pas mal de temps dit donc !! Je sens l'odeur de là ! Poua !! Il y en a qui n'ont pas mis de déo encore !! Je posais le vélo contre le muret en l'attachant rapidement pour retirer mes baskets et entrer dans la plage. A peine avais-je posé mon pied que les petits grains de sable passèrent à travers mes doigts de pieds. Douce sensation...La chaleur du sable ne faisait qu'adoucir cette sensation, mais le moment de m'extasier n'était pas encore arrivé ! Non, loin de là !! Comparé à tous ces gens en maillot de bain, j'étais habillé d'un jean simple et d'une chemise blanche, certes ce n'était pas très très plage, mais à la base je n'avais pas prévus de venir ici ! Je m'approchais donc doucement de la chose en question, allais-je faire une découverte scientifique aujourd'hui ? C'était bien parti pour !! Une fois devant la serviette de la jeune fille, je restais silencieux, c'est simplement au bout de quelques secondes que je me mie accroupi à côté d'elle, la regardant, la scrutant de haut en bas, le visage quelque peu étonné. D'un mouvement hésitant je pointai mon index dans sa direction pour l'approcher doucement d'elle. Alors que mon index allait se poser sur son ventre elle haussa la voix, je le retirai immédiatement mon index en manquant de tomber en arrière :

    « Ho mon dieu !!!!!!!!!!!!! Ça parle !!!!! »

    Je m'assis finalement à côté d'elle en riant de plus belle. Et bien la voilà ma source d'inspiration !! Enfin si on peut appeler ça : "source", bien sûr !! Je passai mes deux mains dans mon dos, par le haut, pour saisir ma guitare et la poser délicatement sur le sable à côté de moi. Dans un soupire de satisfaction, je regardai la mer d'un air rêveur, le spectacle était beau...Mais pas assez pour la jeune fille qui n'était pas très heureuse de me voir... ! D'un mouvement mécanique je tournai la tête vers celle-ci pour lui adresser un large sourire, les yeux remplie de malice je me baissais un peu plus vers elle pour finir appuyer sur mon coude gauche à quelques centimètres de la jeune fille. De ma main libre, c'est-à-dire la droite, je posai mon index et mon majeur tendus sur son ventre avant de les bouger un après l'autre. Vous savez le genre de mouvement qui vous font immédiatement penser que vos doigts son deux jambes ?! Je les bougeais donc doucement pour m'approcher de sa poitrine. D'une voix pleine de sous-entendues j'ajoutai doucement :

    « Ce que je veux ? Mon rendez-vous bien sûr ? Roh...Tu n'aurais quand même pas oublié ?! »

    J'arrêtai ma progression des « doigts » pour taper doucement et gentiment sur ses côtes la main à plat en soupirant. Je basculai doucement en arrière pour m'allonger sur le dos dans le sable tiède. Et oui, je n'avais pas de serviette...Dur existence qu'est la mienne je sais...Restant ainsi quelques instants je finis par me redresser pour retirer ma chemise d'un mouvement agile et de m'en servir comme oreiller. Dans mon élan de folie je débouclai ensuite ma ceinture dans un son métallique. Évidemment, je m'arrêtais pour lancer un petit regard en coin à Michiko suivis d'un sourire narquois. Qu'est-ce que j'aimais l'embêter ! C'était devenu un vrai sport !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Sam 4 Sep - 8:56

Lorsque j'ouvirs les yeux, le charmant jeune homme qui était penché au dessus de moi en me fixant comme si j'étais un extraterrestre venu d'une planète éloigné fit le saut. Il se mit à rire. De moi, bien sûre.. Ah ! C'était trop gentil !! ''Ca parle !!''. Non sérieux ? Tu m'étoooonnes ! Je soupirai. Il ne se rendrait donc jamais compte que c'est petite blague n'était pas si marrante. Il s'assit à côté de moi et se placa un peu. Attendez, mais qui l'a invité celui-là ?? J'avais enfin eu mes vacances et maintenant...arfff ! C'est certainement pas lui qui allait m'empêcher de m'amuser aujourd'hui ! Pff ! Qu'il fasse ce qu'il veut ! Moi, je relaxe, je prends du soleil et je dors ! Restait plus qu'à l'ignorer maintenant..Ce qui était presque dans les mesures de l'impossible ! Je fermai les yeux en essayant de ne pas entendre tout le bruit qu'il faisait en s'installant. Je fis un bruit d'énervement avec ma langue, vous savez celui qui ressemble a : Nts ! J'ouvris les yeux pour voir ce qu'il fabriquait. Mais je ne m'attendais pas à le voir aussi proche. Je fis presque le saut et me reculai automatiquement. Il ''marchait'' avec ses doigts sur mon ventre...Mais ce qu'il ne savait pas, c'est qu'à l'insent même, je me retenais de ne pas rire. Il avait encore découert une de mes faiblesses, à mon grand désarois. J'étais chatouilleuse. Très chatouilleuse. Mais je m'appercu que ses doigts allaient en direction de ma poitrine, j'arretais et lui tapa un peu les doigts pour qu'il les dégages de là ! Il continuait, en me rappelant quelques choses pour lequel j'avais même prier pour qu'il ne s'en rappele pas ! Il stoppa ses doigts et me tappa légerement dans les côtes. Seulement pourquoi ce rappelait-il de ca !! Pourquoi avais-je dis ça d'ailleurs ? AH ! oui ! J'étais complètement désespéré ! Il ne peut pas avoir d'autre raison ! Si ?? Je fis un soupire de : Ahh meeerrdee !! Pas envie ! ..Vous savvez, comme quand vos parents vous demande de faire votre le ménage de votre chambre et que vous n'avez pas dutout la tête à ca ? Il s'allongea à mes côté et quelques minutes plus tards il se rassit et enleva sa chemise. Je le regardai faire en haussant un sourcil. Oui bon..Comme je l'ai déjà dit, pas que c'est affreux à regarder ! Et on est à la plage aussi ! Mais pourtant, j'avais comme l'impression qu'il essayait de...Me déstabiliser. Pff ! Ca ne marcherait pas ! Pas cette fois ! Il se reccoucha et je fermai mes yeux. J'entendis un bruit métallique. J'ouvris les yeux, regardai vers Le novice pour voir ce qu'il faisait... Et il.. Il .. Il faisait quoi au juste ? Je regardais sa ceinture, et puis lui, qui me regardait avec son sourire en coin, qui devait faire craquer toute les filles. Mais malheureusement, dans ma confusion, il avait réussi à me déstabiliser, encore une fois. Comment il faisait au juste ! .. Je levai les yeux au ciel..

- Ahh seigneur... Tu fais quoi là ? Tu comptes faire un striptease ouvert au public ?

Fis-je en essayant de cacher mon angoisse.. Il allait pas faire sa ...Si ?? Je soupirai encore.. Il me décourgeait complètement. Je ne savais jamais ce qu'il allait faire ni comment il allait le faire. Complètement imprévisible ! Et je détestais ne pas savoir. Je fermai de nouveaux les yeux, bien décidé à l'ignorer. Et pourtant, ca seul présence me dérangeais. Je me tournai d'un bord..Et puis de l'autre. Sans réussir à trouver une quelconque tranquillité. Qu'est-ce qui me dérangeais tant chez lui ? Sa capacité a embobiné les filles si facilement. Non ! Bien sûre que ce n'est pas grave. Seulement je n'arrives pas à croire qu'elles se faisaient tous prendre ! C'était pourtant tellement évident ! Il allait s'amuser et les domper ! C'est ce qui m'énervait. Il brisait quand même le coeur des filles !! C'était pas rien ! Je ne comptais pas me faire prendre a son petit jeu ! D'ailleurs je ne comprenais pas pourquoi il persistait ! Il n'avait qu'à aller se chercher quelqu'un d'autre ! Je peux pas croire qu'il n'y ai pas d'autre fille qui l'interesse à l'académie ! Enfin bref, j'avais toujours les yeux fermé et j'essayais sérieusement de faire comme s'il était pas là et de louper ce foutu rendez-vous. Mais j'étais quelqu'un qui détestais ne pas tenir ces promesses. Je m'assis sur ma serviette brusquement.

- C'est bon ! Faisons-le ce foutu rendez-vous !

Fis-je sur un ton un peu frustré. Mais étonnement, ce n'était pas contre lui que j'étais frutré, mais bien contre moi ! Je pris ma bouteille de Powerade dans mon sac et cala ce qu'il restait. Il faisait chaud aujourd'hui ! Heureusement que, comme tout les jours, je m'étais mis du déo ! Je ne savais pas ce qu'il en était de lui par exemple... Pff ! Je crois que cette histoire de déo va rester dans sa tête encore un moment. Le petit mot qu'il avait laissé sur ma bouteille, je ne l'avais pas super apprécier non plus ! Mais bon ! J'allais pas péter ma coche pour ca ! Je fouillais dans mon sac et pris la crème solaire. Je me crémai un peu. et la lanca à Osee.

- Crème toi ou tu vas revenir a l'académie pire qu'un homard ! Crois pas que je m'en soucis ! C'est un rendez-vous, j'ai quand même un minimum de manière !
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Sam 4 Sep - 17:01

    D'un mouvement léger je débouclai ma ceinture, il ne fallut que très peu de temps pour mettre le trouble chez la jeune fille. De mon regard sournois et de mon sourire un coin, il était difficile de rester de marbre ! Mais bon ! Je n'allais pas blesser ses yeux innocents pour le moment, restons raisonnable, sinon elle risquait de me fuir à tout jamais ?! Enfin, pas aujourd'hui du moins ! Maintenant qu'elle était là en ma compagnie je ne la lâchais plus ! Et oui, quand je veux, je sais être très lourd et très collant ! Dans un soupire masquant son angoisse, elle me demanda ce que je comptais faire, un striptease ? Sur le coup je la regardée, étonné, pas si innocente que ça finalement ! Je ne pus m'empêcher de sourire et de dire joyeusement en me penchant un peu plus vers elle. De ma voix douce je répliquai rapidement d'un jeu de haussement de sourcils :

    « Tu as envie ? Tu peux te joindre à moi si tu veux ! »

    Puis elle m'ignorait, poussant encore et toujours des soupires essayant de trouver une position confortable qui lui ferait sans doute oublier ma présence. Vaine tentatives...De mon côté j'étais appuyé sur mes deux coudes, regardant un peu autour de moi, la plage les gens, le sourire aux lèvres ! Le soleil tapait sur ma peau, oui d'ailleurs il tapait fort ! Bah, j'avais connu pire ! Finalement la journée n'allait pas être perdue pour tout le monde ! Certes pour Michiko, je voyais bien, que je la dérangée...Ça m'attristais un peu, c'est vrai, aller à la plage toute seule, c'était quelque chose de dépriment ! Ou alors elle attendait quelqu'un ! Aurait-elle un rendez-vous avec un mystérieux Roméo ?! Non...Ça m'aurait étonné vu son caractère de cochon ! Elle crache sur tout ce qui passe !...A cette image, j'eus un petit rire en l'imaginant cracher sur les gens, cela avait l'air si réaliste bon sang ! Alors que seul le bruit des vagues et les bavardages des gens venaient rythmer la plage, je poussai un long bâillement d'ennui et de fatigue, j'allais succomber aux bras de Morphée si jamais je ne faisais pas quelques choses d'intéressant. Je ne sais pas moi, un volley, aller dans l'eau, faire quelque chose ! La bronzette c'était bon pour les filles ça encore ! Michiko de son côté n'était pas aussi sereine que moi, pour preuve elle se redressa brusquement, plus que surpris par cette réaction je laissai échapper un petit son aigu en posant une main sur mon buste avant de reprendre une bouffé d'air. Qu'est-ce qui lui prenait tout à coup ? Elle avait exactement la même réaction que les autres quand elles venaient d'apprendre que Osee de Gabens allait voir d'autres demoiselles. Et généralement, ça se terminait en "baffeLand". Je me reculais quelques peu avant d'écouter ce qu'elle avait à dire...Faire le rendez-vous ? Elle était sérieuse ? Je restais stupéfait par tant de gentillesse venant d'elle. Mais ce n'était pas fini ! Ho non, ho ho, loin de là ! Lorsqu'elle eut fini de se mettre grossièrement de la crème elle me la lança. Tout en la réceptionnant, je cherchais à savoir ce qu'elle voulait que j'en fasse, mais je n'eus rien, le temps de faire ou de dire qu'elle enchaîna directement avec quelque chose me concernant....Oh...C'est ti'pas mignon tout ça ! Elle pensait à mon bien-être, même si elle affirmait le contraire ! Je savais ce que j'avais entendue ! D'un mouvement joyeux de la tête je me mie une goûte de crème au bout de chacun de mes doigts pour ensuite me les éparpiller sur le ventre.

    « Comme tu as été gentille avec moi, je vais faire de même ! Aujourd'hui nous allons te trouver un partenaire ! Tu es plutôt filles ou garçons ? »

    J'étais encore en train d'étaler ma crème, n'ayant pas de réponse immédiate je relevai la tête en haussant les sourcils. D'un sourire presque désespérant je lui glissais doucement d'un air tout à fait sérieux, ou presque...

    « Tu veux que je t'étale de la crème dans le dos ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Sam 4 Sep - 19:05

Quand j'avais mentionné le striptease, il avait parut surpris. Bah quoi ! C'est pas comme si je savais pas c'est quoi ! Il me demanda si j'avais envie de me joindre à lui.. Ha !! Bah oui ! C'est sûre voyons ! Pourquoi pas après tout !

Il mentionna aussi que j'avais été genille avec lui. Surement parce que je lui avais passé de la crème solaire.. J'aurais peut-être dû le laisser cramer ! Il voulait me trouver un partenaire ? Pourquoi il ferait ça ? Et puis, j'en ai pas besoin, de toute manière ! C'était très bien comme c'était !


- Je suis plutôt j'en-ai-pas-besoin-du-tout. C'est pas interessant. Tout ce que les couples trouvent à faires c'est des échanges de salives et quelques galipettes qui'ils jugent amusant ! J'suis très bien comme j'suis.

Bah quoi ! C'est vrai ! C'est pas comme si j'avais besoin de tout ca. Les filles ce font toujours des idées romantiques et parfaites de l'amour... Et pourtant, il y avait toujours les genres de mecs comme Osee qui venait tout gâcher. Et le pire, c'est qu'elles recommencaient, avec d'autre mecs, en se croyant intelligante et en affirmant qu'un jour elles trouveraient le bon ! Parce qu'il y en a un bon en plus ! ...Tout ca, c'est trop compliqué pour moi. Comme je l"ai déjà dit, je suis très bien comme ça ! J'ai des amis et c'est parfait !

Il me demanda si je voulais qu'il me crème le dos. C'est moi ou c'est louche tout ca ? Je levais les yeux au ciel. Je n'avais pas envie d'avoir un côté du corps tout bronzé tout beau, et l'autre rouge et qui fait mal ! Je me retournai et dégageai mes cheveux, en signe qu'il pouvait y aller. De toute manière, je ne pourrais pas le faire toute seul. De toute manière, je ne comptais pas aller dans l'eau, alors je cramerais encore plus ! S'il me demandais pourquoi je n'avais qu'à répondre....Qu'est-ce qui est le plus humiliant ? J'ai peur de l'eau et je sais pas nager ou ''problème de fille'' ? .. Ah et il y a une alternative a la deuxieme option...Qu'est-ce que je pourrais bien inventer pour éviter d'aller dans l'eau ? Ah et tempis.. Je verrai en temps et lieu !

- Allez ! Vas-y met la cette foutu crème !

Lui ''demandais-je''. J'observai les gens sur la plage. Tout le monde était au moins deux par deux. Et moi, j'avais prévu d'être seul. C'était peut-être une bonne chose qu'il soit là. C'est sûre que c'est pas toujours chouette d'être seul. Je me demandai qu'est-ce que sa serait avec Osee si on ne se serait pas engueulé dès le premier jour ? ...Non...Définitivement on aurait trouver le moyen de s'engueuler plus tars. Ou pas ? Je ne sais pas, peut-être. Finalement j'en ai aucune espèce d'idée. J'observai toujours les gens passer. Il y avait le beau bronzé qui était à côté de nous, qui mettais de la crème solaire dans le dos de sa copine. Ils avaient l'aire de drôlement s'amuser ces deux là ! Ca me rappelais quelque chose ca ! Sauf qu'on ne s'amusait pas vraiment. Peut-être que le Novice, oui. Enfin bref, j'arretai de regarder vers eux...C'est pas comme si j'étais jalouse ou quoi que ce soit ! Je les trouvais juste mignon...
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Sam 4 Sep - 23:18

    Et bien ! Sauvage la demoiselle ! Elle venait de refuser ma précieuse aide ! Comment peut-elle dire qu'elle n'en a pas besoin, que ce n'est pas intéressant, vu qu'elle n'en a jamais eu ? Hum...Me cachait-elle des choses ? Lorsqu'elle ajouta les activités des couples je restais silencieux, des échanges de salives ? Des galipettes ? Là c'était trop...D'un seul coup, je me mie à rire. Non pas d'elle-même, mais bien de ce qu'elle venait de dire, elle me faisait bien rire quand elle le voulait ! ...Mais cette petite crise de rire, qui était très agréable, fut coupé de nouveau par la jeune fille. Cette fois-ci, contre toutes attentes, elle accepta pour la crème ! Hum...Encore plus étrange ! Mais je n'allais pas lui mettre un vent, la pauvre elle ne s'en remettrait surement pas ! Et puis surtout, je n'étais pas assez méchant pour faire ça ! Je me redressais donc lentement en saisissant la crème de ma main gauche, bien observons les zones à crémer...Bon alors, sa combinaison intégrale prenait pas mal de place, mais il y a quand même des bouts de peau visible ! Je me mie à genoux à coter d'elle, légèrement penché au-dessus de son corps, après avoir posé une noisette de crème sur le bout de mes doigts, d'une main légère je commençais à l'étaler. Inutile de frotter comme un bourrin, de toute manière la crème rentrera elle-même dans sa peau ! Tout en étalant de petites couches de crème, je restais silencieux et étrangement je ne rigolais pas. Enfin pas encore ! Une fois les épaules crémée je ne lui demandai pas son avise et étala le reste de crème, qui se trouvait sur mes doigts, sur ses cuisses. C'est alors que je sortis sur le coup de la folie, la chose qu'il ne faut surtout pas dire à une fille si on ne veut pas l'énerver : « Et bien sa pique ! ». Évidemment je ne disais pas ça méchamment, pour rire, mais généralement, les filles ne rigoles pas avec ça, ou sinon elles sont rares ! Tout à l'heure, j'avais remarqué un comportement étrange chez elle. Lorsque j'avais posé mes deux doigts sur son ventre, elle avait tiré une drôle de tête, mais un léger sourire l'avait trahie, elle était chatouilleuse ! Et un Osee qui se respecte fait tout pour entendre les gens rires, même s'il se reprend tout dans la tête par la suite, c'est ainsi ! Il en demande peu, mais en échange en fait beaucoup pour les autres ! Dans un élan de folie totalement incontrôlé je fermais la crème pour l'envoyer à l'aveugle derrière moi. Dans un son dur elle retomba sur ma chemise. J'avais donc les deux mains libres pour lui infliger la pire chose qui soit ! Vous savez la douleur, celle au niveau du ventre parce que vous ne pouvez plus vous arrêter de rire. Je posais donc mes deux mains de chaque côté de ses hanches avant de commencer à la chatouiller, ce ne serait certes pas long, mais au moins ça détendrait un peu l'ambiance ! Ou au contraire elle m'enverra la bouteille de crème dans la figure pour que je m'arrête ! J'étais donc en train de la chatouiller sans me soucier du reste, quand soudain j'eus une illumination : je crevais réellement de chaud ! En plus avec ce jean...

    Est-ce qu'elle se débattait ? Est-ce qu'elle me suppliait d'arrêter, est-ce qu'elle me regardait sans rire ou encore qu'elle me tapée ? Je ne savais pas, je m'arrêtais de moi-même avant de me relever rapidement. Je lui lançais un petit :
    « Je reviens ! » et je disparus sur la plage. La laissant seule. Bah, ce n'était pas ce qu'elle voulait à la base ? Aller à la plage seule ? Ou peut-être qu'elle appréciait maintenant ma compagnie ? Bah il fallait bien s'y faire ! Une journée à passer ensemble, si elle me trouvait lourd elle risquait aussi de trouver la journée longue aussi ! J'étais à l'entrée de la plage, à quelques mètres de là j'aperçus un garçon s'approcher dangereusement du vélo. Et puis quoi encore ? Il n'y a pas marqué libre service dessus ! D'un mouvement de la main d'une discrétion incroyable, des racines sortirent du bas du muret pour venir s'enrouler gracieusement autour des roues du vélo. Je sais que nous n'avions pas le droit d'utiliser nos pouvoirs, mais personne ne l'avait vu où remarqué, mon mouvement avait été continu pour aller finalement m'ébouriffer les cheveux ! Et puis je n'allais pas lui courir après ce mec pour récupérer le vélo, j'avais certes laissé Michiko sur la plage, mais je n'allais pas non plus la faire attendre une heure ! J'entrais donc ensuite dans un magasin, la vendeuse s'apprêtait à me mettre dehors quand elle me vu entrer pied nu et torse nu, mais suite à un petit billet vert, elle ne discutait pas plus longtemps. Oui, niveau argent, j'étais large, il n'y avait pas de soucie de ce côté-là ! Merci Papa Maman ! Je saisis un short Quiksilver, les plus beaux shorts au monde (♥) et un maillot de bain deux pièces tout ce qu'il y a de plus basique ne connaissant rien des goût de Michiko. Une fois tout payé et tout réglé, le short enfilé en quatrième vitesse je retournais vers l'endroit où j'avais abandonné Michiko. Maillot de fille à la main à la main, je ne voulais pas spécialement qu'elle le mette maintenant, quoi que mes yeux auraient été plus que comblés ! Mais je ne l'avais pas acheté pour mon propre bien, mais bien pour toute la plage ! Une fois à côté de sa serviette je lançai mon jean à côté de ma chemise et lui posa le paillot de bain :

    « Niveau bronzage ce sera mieux je pense ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Dim 5 Sep - 0:31

Pourquoi il riait ? C'est vrai quoi ! C'est tout ce que sa fait un couple : Des échanges de salives, et de galipettes !! Je l'avais ignoré. Il était en train de me mettre de la crème lorsqu'il lâcha une phrase idiote. Il se pensait drôle ? Je bougeai ma jambes pour le frapper avec mon pied. Pff .. Et puis, à ma grande surprise, il s'arreta de mettre de la crème et j'entendis quelques chose tomber. Je regardais pour voir ce qu'il fabriquait. Et je vis ses mains se diriger vers mes hanche.

- Mais qu'est-ce que tu...Non.. Non pas ca ! Osee De Gabens je te jure que..

J'avais commencé a sourire à la moitier de la phrase et je n'avais pas pu la terminer prise d'une crise de rire incontrolable. Et quand quelqu'un me chatouillais, mon cerveau était total a OFF. Je ne pouvais rien faire d'autre que rire et me tortiller dans tout les sens. et il s'arreta brusquement, seulement, moi je continuais toujours de rire. Il me lanca un ''je reviens''. J'hochai la tête en ne me demandant même pas ou il allait. Je RIAIS ! Et d'ailleurs, ca faisait longtemps que je n'avais pas eu une telle crise de rire ! ll fallait pas me chatouiller.. Je devenais complètement gogole ! Mais ca faisait du bien de rire. Je n'allais pas remercier Osee ! Mais ca faisait quand meme du bien. Après un bon 5 minutes, j'arrêtai finalement, les larmes aux yeux tellement j'avais rit. Je commencai d'ailleurs à me demander ou il était aller. S'acheter a manger ? Enfin bref, je ne m'en souciai plus et finis d'étendre la crème sur mes epaules..Enfin..Je faisais de mon mieux pour atteindre les spots blanc. Une fois fait, je me reccouchai et profitai du soleil..Mais il commencai a devenir long ! Qu'est-ce qu'il foutait ? J'ouvris les yeux en commencant à m'énerver. Pas que ca présence m'était indispensable mais il allair revenir ou pas ? ... Et je le vis.. En maillot de bain. C'était.....classe. Il fallait bien que je l'avoues, le monsieur il avait vraiment de la classe avec ce maillot là ! Il s'approcha déposa son jeans par terre avec sa chemise et me donna un maillot de bain. Pour le bronzage ? Ok...Pour ce baigner ? Hors de question ! Je le regardai. Le maillot était noir..Tout ce qu'il y a de plus simple. Je regardai Osee. Puis le maillot. Je ne savais pas si j'allais le mettre ou pas ! D'un sens, si je disais que je n'avais pas l'intention de me baigner, il allait surement me demander pourquoi ! Et j'en avais pas vraiment envie. Je me levai, à contre coeur.

- Je vais me changer...

Dis-je en soupirant. Direction, vestiaire. Une fois là-bas, j'enfilai le maillot. Je n'en avais pas mis depuis que j'avais faillit me noyer. Cette fois là, c'était Will qui m'avait poussé dans l'eau. Will. Ha ! Mon meilleur ami ! Enfin..Ancien, meilleur ami. Je n'avais dit a personne que je ne savais pas nager et que je détestais l'eau. Même à lui. Alors, pour rigoler, il m'avait poussé.

..................................................................
FlashBack

- Michiko-Chan ! Viens t'amuser dans l'eau ca va être marrant !

Elle regarda son meilleur ami. Elle ne pouvait pas. Elle n'en avait pas envie. Mais pour lui faire plaisir.. Elle ferait tout. Elle enfila son maillot de bain, regarda William, inquiete. William riait, en affirmant que ce n'était que de l'eau ! Il la poussa, pour s'amuser. Mais Michiko, elle ne savait pas nager. Elle ne pouvait plus remonter à la surface, malgré tout ses efforts. La piscine était creuse. Elle n'y arrivait plus. Elle fermai les yeux, en esperant que quelqu'un vienne la chercher. Puis elle vit William. Il avait trouver que c'était un peu trop long avant qu'elle ne remonte a la surface. Il l'avait vue ce débattre et avait donc sauté immédiatement, pour sauver la personne qui faisait battre son coeur. Lorsqu'il la remonta à la surface, elle ne respirait quasiment plus. Il lui fit un massage cardiaque et heureusement, ça avait marché ! Il la serra contre lui, soulagé.

- Pourquoi tu ne m'a pas dit que tu ne savais pas nager !

Fit-il, énervé. Michiko ne répondit rien et ne fit que rester dans ses bras. William regarda Michiko et l'embrassa, fougeusement. Michiko était plus que confuse, n'était-il pas meilleurs amis ? Pourquoi était-il ainsi ? Elle ne pouvait pas répondre au sentiment de son ami et s'était donc dégagé. Elle s'était levé et enfui.

..................................................................



Quand j'y repensais, je me trouvais lâche. Je ne l'avais pas revu, depuis. Il ne savait pas que j'étais un monstre, lui au moins. Si mes parents le croisai, ils allaient surement dire que j'étais morte, de toute manière ! Je me regardai dans le mirroire. Le maillot était à ma taille. J'enfilai mes shorts blanche par dessus. Ca faisait classe. Blanc et noir. Je pris ma camisole et sortis. Je me rendis jusqu'à ma serviette et m'assise. J'étais un peu perdu dans mes pensées. Je n'aurais pas dû penser à lui. Ca me mettait toujours dans cette état là. Triste. J'avais perdu mon meilleur ami en m'enfuyant. Peut-être que lui il aurait accepté le fait que je sois un monstre ? Mais je n'avais jamais eu le courage de retourné le voir. Je réfléchissai à ca. Je me mis à sourire, en pensant au bon moment qu'on avait eu tout les deux. Mais il fallait que j'arrête de réfléchir, sinon j'allais pleurer.

Bref, j'étais en maillot, pour la première fois depuis un bon bout de temps ! Je me donna un léger coups sur la tête avec mon point pour arrêter de penser. Osee devait me trouver folle ! Mais tempis...De toute manière, il le trouvrait déjà. Je le regardai et souriait. C'était ironiquer tout ca ! Non ?


- Alors, t'as prévu quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Dim 5 Sep - 1:38

    Une fois que je lui avais donné le maillot, elle semblait surprise, mais aussi hésitante. Elle avait peur de quelque chose, mais je ne savais pas de quoi, elle ne voulait pas m'en parler ? C'est vrai que vu comme ça je ne suis pas la personne en qui en ferait confiance...Pourtant, je n'étais pas du genre à balancer, du moins, pas les gens qui se confient sérieusement à moi et surtout si c'est une fille ! Au bout d'un certain temps elle saisit le maillot et me dit qu'elle allait se changer. Chouette...! Pourtant, je ne souriais pas, je me contentais de la regarder avec le visage neutre. Elle ne semblait pas dans son assiette. Hum...Il ne fallait pas qu'elle se change, si elle ne le sentait pas, je ne l'obligeais à rien ! Mais c'était trop tard pour lui dire elle entrait déjà dans les vestiaires. Je restais ainsi un bon moment à fixer la porte des vestiaires, quelle perte de temps ! J'avais mieux à faire tout de même ! Tout en m'étendant de tout mon long pour atteindre ma guitare, je manquai de m'écraser sur le sol, heureusement, ce ne fut pas le cas et je me redressais avec l'instrument dans les mains. Non, non je ne comptais pas jouer, juste l'accorder. J'humidifiai mon pouce et index avec ma langue avant de les poser sur les cordes de la guitare. Oui, "humidifier mes doigts" était un vrai tic tout à fait inutile en soit ! Je fermai quelques secondes les yeux pour bien me remémorer avec précision la sonorité du "LA". Une fois trouvé dans mon esprit je fis vibré doucement la deuxième corde pour ensuite l'accorder correctement. Une fois l'opération répétée pour les autres cordes en me servant comme base le "LA", je passai une main douce sur la guitare, la caressant, mais je fus vite coupé par des bruits lourds qui s'approchaient, sans doute Michiko ! Je m'empressai de la ranger dans sa housse et regarder arriver Michi...Wouah ! Sexy ! Je ne pus m'empêcher de sourire devant la jeune fille. Le maillot était, certes simple, mais s'accordait parfaitement avec ses courbes, pour un maillot pris au pif il était à la bonne taille, peut-être un peu trop grand ? J'aurais dû prendre du XS ! Mais bon, je ne voulais pas qu'elle se retrouve avec un trop petit pas peur de me faire traiter de pervers ! Ce qui est faux ! Bien évidemment...Hum hum...Passons ! (8D).

    Je m'apprêtais à lui dire quelque chose quand son expression me refroidit net, elle me faisait un peu pensé à un Zombie ! Elle s'était fait mordre dans les vestiaire ou quoi ? Inconsciemment je me retournais pour voir l'endroit d'où elle venait, rien d'étrange à signaler...Hum ! Je m'approchais doucement pour finalement me mettre accroupis à côté d'elle, le visage sérieux, les deux coudes sur mes genoux respectifs, je m'apprêtais à lui demander si elle se sentait bien quand elle se cogna la tête avec son poing. Là je restais stupéfait, elle était bizarre ! C'était le maillot et la plage qui lui faisait cet effet là ? Quoi qu'il en soit, elle me demandait ce que je comptais faire, je soupirais de satisfaction en m'étirant légèrement, que faire sur une plage ? Il devait être dans les 11h, bientôt l'heure de se remplir la panse les amis ! Je mie une main sous mon menton en faisant mine de réfléchir faussement quand j'ajoutai avec un sourire :


    « Un petit plouf, ça va être marrant non ? On va choper une insolation si on reste là ! »

    Je la regardée avec un grand sourire rempli d'enthousiasme. Après tout on est à la plage non ? Les gens viennent pour se rafraîchir et se reposer dans l'eau non ? Pourquoi s'en priver ? J'attendais tout de même la confirmation de la jeune fille avant de la chopper et de l'embarquer de force dans l'eau. Nous étions certes des monstres, mais cela ne nous empêchait pas d'être normal au fond !


    [Désolé pour la taille manque d'idées...8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Dim 5 Sep - 2:17

Je lui avais posé la question, il avait semblé réfléchir.. Et il me proposa ce que je ne voulais surtout pas qu'il ne me propose. Aller das l'eau ? Pourquoi ? Et si je disais que je ne voulais pas y aller ? Allait-il me demander pourquoi ? J'esperais vraiment que non. S'il me demanderais pourquoi, ma réponse serait peut-être du genre : Laisse tomber, allons-y. Mon orgueil prenait toujours le dessus lorsque j'étais avec lui. J'avais peur pourtant. Peut-être le voyait-on dans mes yeux ? Peu importe, je me levai, en faisant mine d'être enthousiasmé par la perspective d'aller se mouiller un peu. Pourtant, je tremblais. Heureusement, ca ne se voyait pas. Je lui souris, pour paraître encore plus crédible. Peut-être que cette fois je serais capable ? J'essayais de toute mes forces de m'en convaincre, mais c'était vain. Mon coeur battait fort. J'avancais vers la mer..Plus j'approchais, plus mes pas étaient hésitant. Plus j'avancais lentement moins j'étais confiente. Lorsque l'eau toucha mes pieds, je m'arrêtai, en regardant la magnifique étendu d'eau. Elle n'était pas froide, plutôt chaude même. Comment pouvais-je avoir peur d'une telle beautée ? Je me répetais cette phrase, à force que j'avancais. Rendu a la taille, j'arretai. Je ne pouvais tout simplement plus le faire. Je regardai Osee en essayant de ne pas le regarder avec des yeux qui veule dire : Sauve-moi. Je lui souris.

- Tu...tu crois pas que c'est bien ici ? M-moi j'aime bien !

Je pris de l'eau dans les mains et en mis sur mes bras et dans mon cou. Certes, c'était raffraichissant, mais j'avais quand même fait un effort seulement pour m'arroser moi-même. Et encore plus pour me rendre jusqu'ici. Osee avait l'aire de bien s'amuser. Ca avait l'aire de le rafrachire. Tant mieux pour lui ! Ce que j'aimerais pouvoir le faire ! Il y avait d'autre personne qui s'amusait dans l'eau, des enfants qui jouaient à s'arroser, tout comme des personnes d'envrion notre âges relaxaient. Ils étaient tous plus loin que nous. Appart les enfants de 3-4 ans. Sinon, tout le monde étaient là ou il ne pouvait plus toucher le fond. Bien sûre, tout le monde voulait que l'eau leur arrivent au cou pour se raffraichir bien comme il faut. Je regardai Osee en essayant de savoir ce qu'il allait faire. Allait-il aller plus loin ? Ou allait-iil juste rester ici, comme je lui avait demandé. Quant à moi je ne bougeais plus. Je restais juste là à observer les gens. Je ne m'assisais pas dans l'eau ou ne m'arrosais plus pour me rafraichir. Je n'arosais pas Osee non plus. Je faisais juste..Rien. Je n'osais rien faire. Si je faisais quelques chose, je m'effondrerai en larme comme une enfant qui ne veux pas aller prendre son bain. Mes pieds ne voulaient plus avancer, de toute manière. Même si j'y mettais toute la volonté que je pouvais.

Osee ne devait pas me trouver amusante. J'étais désolé pour lui que se ''rendez-vous'' soit des plus plates ! Je n'osais plus parler non plus. Si je parlais, ma voix allait être tremblante et incertaine. Je détestais quand ça arrivait. Déjà un peu plus tôt, c'était arrivé. Je ne voulais pas que ca se reproduise, surtout devant Osee. Pourquoi agissais-je ainsi devant lui ? Je ne savais pas. Mais montrer mes faiblesses n'était pas mon genre de toute manières.


[ Paaas grave ! De toute maniere, ca sest pas beaucoup plus long que toi non plus ! Je crois que cest plus court en faite =S]
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Lun 6 Sep - 1:01

    Elle resta un long moment sans réagir à ma proposition. Je commençais à avoir des doutes sur ma soit- disant "bonne idée" ! Après tout nous sommes des monstres, peut-être qu'elle était allergique l'eau, j'avais entendu une rumeur concernant les vampires, mais je trouvais ça étrange ! Où alors au contraire elle adorait l'eau et risquait de perdre le contrôle d'elle-même une fois dans l'eau...Comme les sirènes ?! Oula, ça devenait bien compliqué tout ça tout de même ! Perdu dans mes pensées je n'avais même pas remarqué que la jeune fille s'était levée pour s'approcher de l'eau en souriant. Bon...Après tout, s'il y avait quelque chose elle me l'aurait dit ! Je me relevais donc à mon tour pour marcher derrière elle, les deux mains derrière la nuque. Je sentais déjà cette fraîcheur sur mon corps, ha...Quel bonheur...Tout était parfait ! Ou presque...Plus nous approchions de la limite plage/eau, plus les pas de Michiko était...Robotique ? Oui c'est ça, un véritable robot, elle était tendue comme un string ! Quelque chose d'impressionnant, vraiment ! Pourtant elle souriait, elle me cachait quelque chose...Mais quoi ? Ce que j'espérais c'est que je ne le découvrirais pas trop tard...Avant d'avoir fait une énorme boulette ! Celle que j'allais faire 10 mètres plus loin dans moins de deux minutes ! Une fois les pieds dans l'eau, oui je dis bien les pieds, car ce n'était pas beaucoup plus pour moi ! Elle ajouta qu'elle était bien ici. Non, c'est une blague ? D'un mouvement forcé elle se mie un peu d'eau sur elle. Elle avait peur de faire un choc thermique ou quoi ??? D'un regard balayant j'observais autour de nous, c'est bizarre, mais j'avais l'impression d'avoir rajeuni en moins de quelques secondes, nous étions entourés de petits. Je n'ai rien contre mais......Si ! En fait j'ai quelque chose contre ! Je ne supporte pas les enfants c'est tout ! Enfin, ça dépend des quels bien sûr ! Tient en parlant des erreurs de la nature...Un gamin, haut comme trois pommes, s'approchait de nous, ou plus précisément de moi, bras croisé. Il regardait un bout de temps Michiko avant de me dire doucement : « La dame ne sait pas nager...? ». Je restais bouche bée, silencieux, je regardais Michiko puis l'enfant avant de dire et lui tapotant la tête amicalement :

    « Pourquoi tu dis ça ? Elle ne serait pas venue dans l'eau sinon ! »

    Je lui fis un sourire avant de m'approcher dangereusement de Michiko, qui était raide comme un poteau depuis déjà un bon bout de temps. Je ne sais pas ce qu'elle avait exactement, mais depuis que je lui avais donné le maillot, elle était bizarre...Normalement si agressive et méchante envers moi tel un vrai pitbull, elle souriait et faisait comme si de rien était. Louche non ?! Une fois l'enfant parti, je saisis Michiko par la taille pour la faire basculer lourdement sur mon épaule droite tel un vrai sac de patate. Je lui claquai "amicalement" les fesses de ma main libre en rigolant et m'écartais un peu plus du bord. On n'allait pas non plus passer toute notre vie à patauger comme des canards dans la bassine des enfants si ? Lorsque je commençais à ne plus avoir pied je lançai "doucement" Michiko dans les airs quelques mètres devant moi. L'eau était beaucoup plus claire ici, on pouvait voir le sable ondulant sous nos pieds. Je n'avais juste pas remarqué qu'il y avait une petite pente de sable là où j'avais lancé Michiko. Bah ! C'est bon, ce n'est pas comme si elle allait mourir parce qu'elle ne touchait plus le sol ! (8D......). Lors de son atterrissage forcé je fermai les yeux en mettant une main devant mes yeux pour ne pas me prendre trop d'eau salée dans les yeux. Ce n'était pas franchement agréable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Lun 6 Sep - 1:42

Osee me regardai bizarrement, puis un gamin, s'approcha d'Osee et me fixa un bout de temps, avant de demander a Osee si je savais nager. NON ! Non je ne sais pas nager ! Aller, viens petit, on va aller s'amuser ! Osee, affirmai le contraire.. Le petit s'en alla.. Me laissant seul dans ma detresse. Avec Osee. Il se dirigea vers moi, qu'allait-il faire ? Il me prit sur son epaule et s'en alla plus loin dans l'eau. Interieurement, je paniquais. J'avais envie de crier. De pleurer et de m'enfuir.

- Osee non ! Arrête c'est pas drôle ! J't'en pris Osee dépose moi !

Et j'étais très sérieuse. Je tremblais en parlant..Et je ne parlais pas très fort ! Je doutais meme qu'il m'entende ! Sauf qu'il s'executa..Il me déposa. Enfin.. Si on peux appeler ça déposé ! Il me jeta a bout de bras dans l'eau. J'essayai de remonter à la surface, mais je ne touchai pas le fond. C'était comme avec Will. La même chose. J'avais peur. J'avais peur de mourir. Je me débattai dans l'eau, de tout mes forces. J'essayai vraiment de remonter, mais je n'y arrivai pas. C'était la fin, c'est ca ? Plutôt banal ! Et tout ca, à cause de mon foutu orgueil ! J'ai été conne, encore. Comme avec Will. J'avais trop d'orgueil pour m'avouer a moi-même que je détestais l'eau et que je ne savais pas nager. Donc trop orgueilleuse pour l'avouer aux autres ! Ca devait faire ...2 minutes que j'étais dans l'eau. Je n'avais plus de souffle. Je n'en pouvais plus. On dit qu'on voit défiler notre vie devant nos yeux, quand on meurt. Je me demandais si c'était vrai. J'y pensais et je me disais que, j'avais eu une vie remplis de regret, même si il y avait des choses que je ne regrettais pas, bien sûre. Mais je n'étais pas très fière de la vie que j'avais vécu. Parce que oui, j'allais probablement mourire. Qu'est-ce qui pouvait arriver d'autre. Will n'était plus là et je commencais même à me sentir bien, dans l'eau. Je regardais la bague qui était à mon doigt, celle qui faisait que j'avais forme humaine. Et si je l'enlevais ? Le fais de mourire dans quelques secondes de m'allait pas il faut dire ! Penser à ca, c'était pas mon genre.

J'essayai de remonter, une dernière fois. Mes dernières force. Mais je n'y arrivai pas. Je m'enfoncai de plus en plus dans le fond de l'ocean. Peut-être que quand je serai morte, j'allais me faire dévorer par des gros requins blanc, ou alors des touts petits crabes tout dégueulasse. Et alors ! Je m'en foutais en ce moment. Je repensais à mon arriver à l'académie. Ii-Kun..Mon meilleur ami. Szayel.. À qui allait-il parler, maintenant ? ...Et finalement, Osee. Plus personne avec qui s'engueuler.. C'était d'une tristesse.. Je me demandais s'il allait venir me sauver d'ailleurs ? Ou, ne pas se rendre compte que je ne remontais pas à la surface ? En tout cas.. c'était trop tard. Je souris, je ne sais pas trop pourquoi..Peut-être parce que je me sentais incroyablement bien ? Enfin.. je souris, et fermai les yeux. Ce fut le noir.
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Lun 6 Sep - 3:27

    Michiko venait donc de faire un magnifique plat, de mon côté, je mie à mon tour la tête sous l'eau pour me rafraîchir entièrement. Sauf que quelque chose était étrange, elle n'avait pas répliqué après ce que je lui avais fait. Elle aurait dû frappée non ? Ma curiosité grandit d'un seul coup et me força à sortir la tête de l'eau. Il y avait quelque chose qui clochait, une fois la tête hors de l'eau je passai une main sur mes yeux pour dégager ma vue et regarder vers la plage. Tout le monde était tourné dans notre direction, certaines personnes paraissaient paniquées, d'autres avaient la main devant leurs bouches, comme si quelque chose d'atroce arrivait. C'est alors que j'eus un véritable déclique, derrière moi il y avait des bruits d'eau, mais je pensais qu'il s'agissait simplement de nageurs ou quelque chose comme ça ! Mais non ! J'avais eu tout faux ! Dans un élan de panique je me retournais pour...Ne pas apercevoir Michiko ?! Ce fut le choc complet, je la voyais qui coulait un peu plus, pourtant je ne bougeais pas, comme le fameux jour...Celui de la mort de Lily, provoqué par ma personne...Je venais une fois de plus de mettre la vie de quelqu'un en jeu. Moi qui pensait que ma malédiction était passée...J'avais eu tord, je n'aurais pas dû m'attacher autant à Michiko. Oui, je le dis, j'y tenais beaucoup et ça même si nous passions notre vie à nous engueuler. Toujours immobile, le temps semblait s'être arrêté, je n'allais pas refaire la même erreur ?! Pas encore ! Une fois m'avait suffi ! Je plongeai rapidement dans l'eau en essayant de rattraper le temps que j'avais perdu à rester immobile comme un crétin. Les yeux ouverts, sous l'eau je la voyais, le visage souriant. Elle ne savait pas nager, mais pourquoi est-ce qu'elle ne m'avait rien dit ! J'aurais pu éviter cet accident ! J'aurais dû lui demander ! Pourquoi ne pas lui avoir demandé ce qui n'allait pas ?! J'étais réellement un abruti fini ! Une fois à coter d'elle je la saisis par la taille d'une main en la plaquant contre moi. Fortement, je ne la lâcherais plus, du moins pas tant qu'elle sera sur pied ! Nageant le plus vite possible sur le dos, Michiko inconsciente dans mes bras le visage hors de l'eau, j'avais une expression que l'on ne voyait jamais chez moi. J'étais inquiet...Et oui, aussi étrange que cela peut paraître, le Osee avait peur !

    Lorsque j'eus enfin pieds, je me mie à courir comme un fou avec la jeune fille dans les bras pour l'allonger sur la plage, je savais que les secondes étaient comptées. Tout le monde s'était déjà réuni autour de nous, pourtant aucun n'avait proposé son aide. Au moins cette fois-ci, personne n'était venu pour me tabasser jusqu'à me mettre dans un fauteuil roulant ! C'était déjà un bon début ! Bon alors, concentration optimal !...Non pas le temps ! Allé hop ! Je m'agenouillais à côté d'elle, plaça une main sur son front pour venir avec mon pouce et mon index lui pincer le nez. De mon autre main, je relevai un peu son menton pour pencher sa tête en arrière et d'une inspiration je vins poser mes lèvres sur les siennes. Enfin c'était loin d'être romantique sur le coup ! Et je n'appréciais guère comme certain pourrais le croire ! C'était plus la panique qui me contrôlait à ce moment même. Après avoir progressivement insufflé mon air dans ses poumons je me reculais pour répéter l'opération deux fois. Malheureusement aucune réaction...Bien massage cardiaque ! Tant pis ! Pourquoi est-ce que je ne voulais pas le faire ? Non pas que je ne savais pas le faire, mais plutôt que je n'osais pas. Encore s'il s'agissait d'un gars ! Je lui casse une côte passe encore, mais là...Ce n'était pas pareil et comme j'ai un tantinet soit plus de force que la normal, ça pouvait vite arriver. Mais bon, il vaut mieux avoir une côte cassée que de mourir ainsi non ? Je me déplaçais donc rapidement identifiant la zone d'appui en me mettant bien verticale à son buste. Inutile d'aggraver encore plus les choses en bâclant le massage...Une fois le talon de la main posée et la seconde main positionnée, j'entamais donc le massage bras tendus, sous les yeux attentifs des autres personnes de la plage. Une fois les 30 compressions faites, j'insufflais deux fois, je faisais le plus rapidement possible, mais aucune réaction. Je restais un moment à regarder son visage toujours inanimé avant de refaire des compressions, une nouvelle fois pas de réaction, je sentais les larmes me monter aux yeux. Je n'avais pas l'habitude de pleurer, mais là c'était plus fort que moi, après Lily, Michiko. Alors que je faisais de nouvelles compressions, avec plus de force cette fois-ci, je compressai trop fort, à la 28 ème, on entendit un son désagréable pour moi comme pour tous les autres. Mais je finis, c'était du désespoir plus qu'autre chose qui me poussait à continuer. Je voulais tellement qu'elle respire à nouveau ! Une fois après avoir insufflé deux fois de plus, je restais ainsi au-dessus d'elle. Je baissais légèrement la tête, cette fois-ci je ne pus retenir mes larmes, je me contentais de rester ainsi, marmonnant des petits
    « je suis désolé » qui ne pouvait absolument rien changer à la situation dans laquelle je l'avais mise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Lun 6 Sep - 4:15

Il n'y avait donc rien, après la mort ? C'était toujours tout noir ? Je ne sentais rien..alors c'était bien ca, j'étais morte, et j'étais condamné à passer l'éternité comme ca, dans le noir. Et je pensais à la ''vie'' que j'avais passé. Je n'avais pas pu revoir Will, avant de mourir. Je m'en voulais. Je n'avais pas pu non plus revoir mes parents.. Mais bon, eux, je n'étais pas sûre qu'il voulait me revoir ! Et je n'avais pas pu non plus m'excuser auprès d'Osee, pour toute les choses que j'avais dites. Je n'aimais pas que ca soit tout noir. Qu'est-ce que je faisais maintenant ? J'attendais ?

À ma grande surprise, quelques minutes plus tard, je commencai à avoir des sensation. Premièrement, j'avais froid. Très froid. J'essayai de bouger, pour me réchauffer, mais je n'y arrivais pas. Ensuite, je sentis une chaleur, sur mes lèvre. Qu'est-ce que c'était ? Aucune idée. Puis, une pression, sur mes côtes et une douleur aussi. Et enfin, de l'aire. J'essayai d'ouvrire les yeux. Mes paupières étaient lourdes, mais j'y arrivai. Je toussa 3-4 tasses d'eau et finis par respirer pour de bon.

La première chose que je vis, c'était plein de gens, rassemblé autour de moi. Ensuite, c'était Osee, agenouillé près de moi, qui pleurait en murmurant qu'il était désolé. Ok non..Rembobinons. Osee pleurait ? Pourquoi pleurait-il ? J'essayai de m'asseoir, mais je n'avais pas la force pour le moment, et ca me tirais dans une de mes côtes. Je lachai un : Aye, subtile et inaudible. Était-ce Osee, qui était venu ?? Pourquoi s'excusait-il ?? Je le regardai, un peu inquiète, un peu surprise. Je me questionnais sur ce qu'il venait de ce passé.


- Osee....?

C'était tout ce que je pouvais prononcer pour l'instent. Des gens s'approchèrent de moi. Mais je n'aimais pas ca. Je ne voulais pas qu'ils s'approchent. Il y avait beaucoup de monde, et je n'aimais pas qu'il y en aille autent. Des '' Vous allez bien ?'' ou des ''Comment vous sentez vous ?'' Fusais de partout. J'étais confuse, j'avais peur. Ca me rappelait avant. Quand les gens se rassemblait autour de moi, pour me tabasser, parce que j'étais différente. Osee était tout près de moi. Je le pris par la taille et m'accrochai à lui, comme a une bouée de sauvetage. Il y avait trop de monde. Je lâchai par contre un petit cris aigu. J'avais oublié que j'avais sacrément mal aux côtes. Probablement que j'en avais une de cassé. Mais pour le moment, je voulais juste que toute ces personnes s'en aille et qu'ils arrêtent de poser des questions. Je ne parlais pas. J'avais probablement l'aire d'un enfant appeurer qui s'accroche à sa mère, mais je m'en foutais. Je voulais juste que tout le monde s'en aille. Des larmes commencai à couler doucement sur mes joues. Probablement le choc... J'avais failli mourire. Et en plus, maintenant, il y avait tout ces gens.. Je n'avais pas encore appris à leur faire confience, aux humains. Tant qu'il ne venait pas me parler, c'était bien, mais pour là, s'en était trop.
[ Desoler pour la longueur...=S]
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Mar 7 Sep - 0:49

    Mes larmes coulaient doucement sur mes joues tel des goûtes des cristal. Pourtant, il s'agissait seulement de larmes de honte et de regret. C'est toujours ainsi que ça se passe...C'est lorsque l'on perd quelque chose que l'on se rend compte à quel point on y tenait...Mais c'était trop tard, une fois de plus...Enfin, il restait toujours une solution, celle de prendre le mal de Michiko et de lui donner ma vitalité. Mais ça reviendrait au fait que je meurs à sa place. Une fois de plus j'étais confronté à ce cruel dilemme, elle ou moi ? Mais j'étais lâche...Si lâche...Je ne l'avais pas fait pour Lily, alors pourquoi à Michiko ? Pour rattraper mes erreurs ? Tous les gens autour de nous, ils allaient forcément se poser des questions si en fin de compte c'était moi le noyé ! Je réfléchis quelques secondes avant de rapprocher dangereusement ma main droite de sa poitrine, il me suffisait de la poser puis d'échanger...Alors que je m'apprêtais à poser ma main, elle se mie à tousser de l'eau, se tournant légèrement. Je restais stupéfait, un peu plus et je faisais une nouvelle boulette...Une fois qu'elle eut reprit ses esprits elle parut affolé par tous ces gens, c'est vrai qu'ils étaient étouffant sur les bords...Toujours sous l'effet de la panique, mais aussi du soulagement je me contentais de la regarder avec un léger sourire sur les lèvres. Un sourire triste...Dans la famille je porte malheur je voudrais le fils ! Bonne pioche !! Alors que les témoins questionnés Michiko sur son état, elle se contenta de s'accrocher à moi. Elle ne se sentait pas bien, ça se voyait et cette foule la rendait nerveuse. Vu tout ce que j'avais fait depuis le début, je n'allais pas en plus la laisser se débrouiller seuls avec tous ces...humains. J'entourais son buste avec mes deux bras, posant ma tête sur la sienne, la rassurant comme je le pouvais. Je n'étais pas doué pour ça... Je relevai la tête quelques secondes après avant de rassurer l'auditoire par des petits : « ça va aller », « merci », « c'est bon tout va bien. ». Une fois le "peuple" éparpillé de nouveau sur la plage je prie Michiko dans les bras en faisant attention de ne pas lui faire mal avec ses côtes. Jamais je n'avais fait preuve d'autant de douceur avec elle, ou même avec qui que ce soit ! Elle allait peut-être trouver ça louche...Mais qu'elle ne panique pas, cela ne durera pas éternellement, demain tout repartira comme avant...

    Une fois arrivé à nos affaires, je me mie à genoux sur le sable, juste à côté de sa serviette, la posant doucement sur le sol avant de lui faire un léger sourire pour lui montrer que tout allait bien. Que c'était fini...Lorsqu'elle fut allongée sur sa serviette, je glissai agilement l'une de mes mains sur son ventre, puis vers ses hanches pour arriver finalement à ses côtes, tâtant légèrement à quelques endroits pour enfin trouver ce que je cherchais : la côte endolorie. Les gens qui nous voyaient pouvais penser que je la caressais et c'est peut-être aussi l'effet que je lui donnai, mais ce n'en était rien...Une fois l'emplacement de la source de douleur parfaitement repéré, je lui lançai un petit regard sournois, je n'allais pas non plus tirer une tête d'enterrement toute la journée ! Certes je me forçais, mais si je ne souriais pas, ma réputation de mec jovial disparaîtrait à tout jamais ! Une fois le regard lancé, je me baissais lentement vers ses côtes, posant un délicat baisé...Certes inutile, mais qui allait me servir d'excuse ! Et puis, comme vous pouvez vous le doutez, je puisais sa douleur doucement, sur plusieurs secondes. Je fronçais légèrement les sourcils en sentant la douleur venir dans mes côtes, je n'y étais pas allé de main morte dites-moi...Une fois la totalité de la douleur absorbée, je me redressais lentement sans adresser mot ni regard à Michiko. D'un mouvement lent et douloureux je venus m'allonger dans le sable à côté d'elle, main sur la cage thoracique. Je fermais les yeux avant de dire avec un petit rire moqueur :

    « C'est un bisou magique, il répare tout... »

    Puéril, mais si efficace, elle ne me croira sans doute pas, mais je ne comptais pas en dire plus, après tout, on a tout notre petit secret non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Mar 7 Sep - 1:48

J'étais toujours accroché, il me chuchotait des trucs rassurant, pour me réconforter. C'était un peu étrange, du fait que c'était Osee. Et que la fille qui s'accrochait à lui, c'était moi. Les gens s'en allairent peu à peu, nous laissant enfin tranquille. J'étais toujours accroché à Osee, il me prit dans ses bras, délicatement. Mes côtes faisaient un peu mal. Non en faite, ca faisait drôlement mal. Je fis une grimace de douleur. Mais il m'avait pris tellement doucement, que je n'allais pas m'en pleindre. Je me demandai pourquoi d'ailleurs. Je ne l'avais pas particulierement mérité. Si je lui avais tout simplement dit que je ne savais pas nager et que j'avai marché sur mon orgueil, on en serait pas là. C'était ma faute. Il me déposa sur ma serviette, doucement. Je ne savais pas trop quoi lui dire, alors je me la fermai, par peur de manquer mon coup. Quand j'aurai trouver les mots, je les lui dirai. Il me sourit. Était-ce vraiment terminé ? Je fermai les yeux, et soupirai de soulagement. Il mit sa main sur mon ventre, la glissa jusqu'à mes hanches et finalement, s'arrêtai à mes côtes. J'ouvris les yeux, pour savoir ce qu'il allait faire. Il me lanca un de ses regards, celui qu'il lancait quand il faisait quelque chose de complètement imprévisible. Mais cette fois, ce n'était pas comme d'habitude. Il y avait quelque chose de changer dans ses yeux. Je froncai les sourcil. Il déposa un léger baiser sur mes côtes. Je sentis de la chaleur, appaisante. La même que ce jour là, dans le gymnase. Il fronca les sourcils et se coucha près de moi. Il fit son petit rire moqueur, que je commencais à bien connaître et afffirmai que c'était un bisou magique. Je souris. Le menteur, va ! Je ne sentais plus aucune douleur dans les côtes, encore une fois, il m'avait soigné. Je lui en étais reconnaissante d'ailleurs. Je le regardai, très sérieusement. Peut-être trop d'ailleurs.

- Merci, Osee. Je veux dire.. Pour tout. Parce que tu m'as sauvé la vie, parce que tu m'a soigné..Parce que tu m'as éloingé d'eux. Merci beaucoup. Et je suis désolé aussi. Je suis vraiment désolé. Si je t'avais dit que je ne savais pas nager, on n'en serait pas là. Je suis sincèrement désolé.

J'avais tout sortit ca d'une claque ! Mais toujours en le regardant dans les yeux. Et j'étais sincère. J'aurais pu lui parler de William, mais pour l'instent je n'avais pas la force. Quoi que je savais qu'il aurait mérité de le savoir. De savoir toute l'histoire. Et depuis quand étais-je si sentimental avec lui ? Si sérieuse ? Je lui avais causé du trouble. Beaucoup de trouble. Je me demendai s'il s'était inquieté pour moi ? Et je me demandai aussi pourquoi je voulais savoir s'il s'était inqueté pour moi ! J'étais toujours là, a le fixer comme une idiote. Mais pourquoi pleurait-il lorsque j'avais ouvert les yeux ? En quoi était-il désolé. Peut-être pouvait-on voir le questionnement dans mes yeux, mais je me le demandais vraiment. J'aurais voulu lui demander pourquoi, mais je ne voulais pas être indiscrète ou quoi que ce soit. Et je ne savais pas comment abordé le sujet. '' Dis ! Tu sais quand je venais de me reveiller apres ma noyade, juste avant de maccrocher a toi comme si jetais en detresse, pourquoi tu pleurais ?'' .... Non ! Pas vraiment. Je préférai me la fermer ! S'il voulait le dire, il le dirait ! Son visage était proche du mien, déstabilisant, encore. Seulement, je n'avais pas envie de détourner mon regard, ou de bouger. Mon coeur battait vite, étrangement. J'étais devenu folle ou quoi ? C'est de Osee De Gabens qu'on parle ! Il avait été bien avec moi, gentil et doux. Mais, c'était seulement parce que j'avais faillie y rester. Demain, et le jour d'après, et l'autre jour d'après et ainsi de suite, on recommencerai à s'engueuler. Je ne savais pas pourquoi, mais je n'en avais pas particulierement envie. De recommencer à m'engueuler avec lui, je veux dire. Oui bon, ca s'était vraiment dans les mesures de l'impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Mar 7 Sep - 16:56

    A peine la douleur estompée de son corps, elle m'adressa la parole. D'un côté j'étais heureux de voir qu'elle ne m'en voulait pas. De l'autre, je crois que j'aurais préféré ne pas entendre ce qu'elle allait dire. Ou plutôt la façon dont elle allait le dire. Lorsqu'elle commençait à parler, je rouvris doucement les yeux pour tourner la tête vers elle. Nous étions proches, enfin comme la plupart du temps où je voulais la déstabiliser, c'est ainsi qu'elle entama ses excuses et ce qu'elle avait à dire. Du début jusqu'à la fin je restais silencieux, ayant parfois un petit sourire sur les lèvres. Une fois son "discours" fini, je ne répondis pas immédiatement, elle n'avait pas décroché une seule fois son regard du mien, elle venait de dire des choses que la Michiko que je connaissais n'aurait même pas eu idée de dire. Mais, le pire dans tout ça c'est qu'elle n'avait pas bougé, généralement cela la gênée que je l'approche autant, mais là non. La voilà la boulette finale ! Et bien chapeau mon mignon ! Boulette sur boulette aujourd'hui ! Son visage si sérieux, son regard profond, je n'osais même plus bouger, pour une fois c'était moi qui étais troublé, dans un certain sens bien sûr. J'hésitais entre options deux très simple, la première consistait à ne pas recevoir de baffe, la deuxième consisté à...recevoir une baffe. Alors vus comme ça vous me direz la première bien sûr ! Mais il y a des désavantages colossaux, celui de faire la même erreur que dans le passé. Répéter une nouvelle fois la tragique expérience de Lily. Et ça c'était hors de question...La seconde consistait à blesser une personne...Mais mieux fallait la blesser que la tuer...

    *Mais qu'est-ce que j'ai encore fait...J'en rate jamais une c'est pas possible ! Je suis vraiment un boulet*

    Nos visages étaient proches, aucun de nous ne parlais, j'ignorais à quoi elle pensait malgré son regard insistant qui demandait des réponses. Nous étions trempé, nos cheveux collaient à nos tempes et de petites perles d'eau ruisselais sur nos corps...Je ne me souciais pas non plus des gens autour de nous ni même du soleil qui tapait violemment. Non à ce moment, il n'y avait que, elle et moi. M'approchant un peu plus d'elle d'une lenteur exorbitante jusqu'à pouvoir sentir son souffle chaud sur mes lèvres. La tentation était plus que forte, mais au fond de moi se livrait un combat entre la tête et le cœur. Au bout d'un certain temps je réussie à me calmer et je tournais vivement ma tête vers le ciel, fermant les yeux en me mordant la lèvre inférieure. Elle devait me prendre pour un dingue ! Le visage orienté vers le ciel je posai mes deux mains sur mon visage, c'était ma tête qui avait gagné cette bataille, étrange vu son contenus vous me direz ! Il ne fallait pas que je sois aussi proche d'elle. Ça ne devait pas arriver, dans un effort douloureux et surhumain je me redressais une main sur les côtes. Je poussai un long soupire avant de regarder, à mon tour, dans les yeux. J'ouvris la bouche pour parler, mais les mots ne me venaient pas. Je fermais les yeux pour reprendre mes esprits et dire enfin :

    « Ne t'inquiète pas pour ce qui s'est passé, ce n'est pas de ta faute, si je t'avais demandé pourquoi tu ne te sentais pas bien, cela aurait tout changé. » Je marquais une pose, longue cette fois-ci, avant de reprendre plus calmement avec hésitation : « Je pense...Qu'il faudrait mieux qu'on s'évite...Pour ton bien. »

    Comme vous pouvez le constater, j'avais opté pour la deuxième option.
    Je marquai une nouvelle pose avant de détourner les yeux pour ne pas voir sa réaction. Mais si comme elle me l'avais dit elle n'avait jamais eu de relation, il était préférable que je ne sois pas le premier, je n'étais pas vraiment un modèle à ce niveau là...Parce que nous étions devenus trop proche. Et c'est toujours comme ça que ça se passe, au début on s'apprécie, puis on s'attache et après je blesse. C'est toujours ainsi, pourquoi est-ce que ça changerait maintenant ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Mer 8 Sep - 3:54

Il me regardai, j'avais l'impression qu'il aurait pu lire dans mes pensés. Il s'approchait, doucement, et je ne bougeais pas. Nos lèvres étaient presque en contact, qu'il se retourna. Je repris à mon tour mes esprits...Aurais-je voulu ce baiser ? Il fallait bien que je l'avoue, je l'aurais voulu. Mon coeur battait si fort que j'aurais cru qu'il pouvait l'entendre ! Il ouvrit la bouche, comme pour parler, mais se repris. Il passait ses mains sur son visage. Comme s'il cherchait les mots. Il me dit finalement que ce qui s'était passé n'était pas grave. Pas grave ? Enfin bref... Et puis, d'une voix hésitante, il lanca un phrase que j'aurais aimé mieux ne pas entendre. Je ne comprenais pas pourquoi il voulait rester loin de moi. Mon bien ? En quoi est-ce qu'il...J'étais un peu fâché, mais surtout triste. Seulement il était hors de question que je le lui montre. Je me retournai, dos à lui.

- Ouais ! T'as raison que c'est pour mon bien ! De toute manière qui voudrait ce tenir avec toi !

Dis-je, comme si ce n'étais rien. Mais j'étais heureuse qu'il ne voit pas mon visage, sinon celui-ci m'aurait trahis. J'avais presque les larmes aux yeux, mais je ne comprenais pas pourquoi. C'est de Osee qu'on parle ! Pourtant, lorsqu'il avait dit que c'était mieux qu'on ne se voit plus, j'avais ressentit un pincement au coeur. Je m'étais habitué à ses petits sourires moqueurs, à ses regards sournois et à ses plaisanteries. Je ne voulais pas que ca arrete. On n'était pas obligé d'aller plus loin si c'est ce qu'il souhaitait. Mais...Tout coupé, comme ca. Ca me faisait mal. S'il voulait qu'on continue comme avant, mais tout coupé, ce n'était pas ce que je voulais. Etrangement, d'ailleurs. Je ne savais pas pourquoi je me comportais ainsi. C'est pas comme si je m'étais attach...Est-ce que je m'étais attaché à lui ? Impossible, n'est-ce pas ? Ou alors, je ne veux tout simplement pas me l'avouer ? Qu'est-ce qui s'était passé pour que j'agisse comme ca ? Ou était la faille ? Quand est-ce que ca avait commencé ? J'étais toujours dos à lui. Je ne le comprenais pas. Je ne savais pas ce qu'il passait dans sa tête pour penser qu'il me ferait du mal. Inconsciemment, une larme avait coulé sur ma joue. Je l'essuyai, rageusement.

- Je suis vraiment stupide..

Murmurais-je. Et c'était vrai. Comment avais-je pu tomber..Am..Amou.. Non.. Je n'osais pas le dire, tellement je me trouvais stupide. Ni même le penser. Je m'étais fait du mal en m'attachant à lui. Peut-être que c'était de ca qu'il parlait ? Mais, je ne voyais pourquoi je n'avais pas le droit. Et depuis quand il voulait mon bien ? Il s'en fouttait de blesser les filles, non ? Alors pourquoi.. C'était mélanger, dans ma tête. C'était flou. Je ne savais plus. Je ne savais plus ce que je voulais. Un peu plus tôt, j'avais voulu qu'il me laisse tranquille, et maintenant j'aurai aimé qu'il reste. Je me roulai en petite boule, comme pour créer une carapace. Une carapace contre tout ce qui était en train de me faire mal. Contre lui. Il voulait qu'on s'évite, alors autent commencer à m'habituer maintenant. Je ne voulais pourtant pas que sa finisse ainsi, sans même que je ne sache pourquoi. Pourquoi ne me donnait-il pas au moins une raison valable ? Un pourquoi, une réponse à mes questions silencieuses. Mais cette fois je ne voulais pas m'enfuir. Je ne voulais pas m'enfuir face à lui.

- Tu sais...Ce n'est pas la première fois que ca arrive. La première fois, mon meilleur ami m'avait poussé dans l'eau pour rigoler. Il est arrivé à la dernière minute. J'ai faite la meme erreur deux fois. Juste parce que je suis trop égoiste. Peut-être aussi parce que je ne voulais pas montrer mes faiblesses devant toi. Lorsqu'il m'a sortit de l'eau, il m'a embrassé, et je me suis enfuit. Mais cette fois..Cette fois, je n'ai pas envie de fuir face à toi, Osee. Alors dis moi en quoi c'est pour mon bien. Donne moi une raison. Une raison valable.

C'était pratiquement une déclaration dites donc ! Et pourtant.. Ca avait fait du bien, de le dire. J'étais dos à lui, alors je ne savais pas quel était sa réaction. Mais j'étais d'une part trop gêner, et de l'autre, j'avais trop honte de moi, de ce que j'avais fait, pour le regarder en face. Apres quelques minutes sans réaction, je me retournai. Il ne faisait rien. Est-ce que je l'avais traumatiser ? Surement.
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Mer 8 Sep - 23:05

    Lorsque je lui annonçai qu'il fallait mieux mettre de la distance entre nous, elle le prie mal. C'était à la fois compréhensible et étrange. Une chose était sûre dans mon esprit j'avais attendu trop longtemps pour m'écarter d'elle. Elle s'était déjà trop attaché à moi. Étrange vu les piques que l'on se lançait sans arrêt ! Mais bon, la vie à sa part de mystère...Elle répliqua donc sèchement à ma parole en se mettant dos à moi. La deuxième partie de sa phrase me fit beaucoup de peine, quand elle ajouta « De toute manière qui voudrait ce tenir avec toi ». Je baissais silencieusement la tête en passant une main lasse dans ma nuque, elle avait raison bien sûr ! Bien...Encore une journée des plus déprimante comme je les déteste...Pour être franc, je crois que je préfère encore me prendre des baffes que de voir Michiko aussi énervé et blessé. Car elle essayait peut-être de le cacher, mais je n'étais pas née des dernières pluies, je savais bien comment les filles agissaient et en particulier lorsqu'elles étaient tristes...D'un regard vide je l'observais, se recroquevillant sur elle-même en marmonnant une petite parole que je ne pus entendre, mais que je devinais...Bon, et bien voilà...C'était fait, il ne me restait plus qu'à me lever, prendre mes affaires et partir...Je savais très bien que ça ne servirait à rien de rester là pour essayer de m'excuser. Et de toute manière il fallait qu'elle me déteste pour être sûr qu'elle ne souffrira pas ensuite...Qu'elle ne souffrira plus. Dans un long soupire je passai une main pleine de remord dans me cheveux, pour ensuite attraper ma veste quand haussa de nouveau la voie.

    Tient...Mais elle m'avait menti alors, elle avait déjà eu une relation ! Certes courte...Mais une relation quand même ! En fait, si elle tenait tant à moi, c'est que dans la noyade je lui avais fait penser à son ami...A cette petite pensée un léger sourire vint habiller se visage si triste, mais il s'effaça bien vite lorsqu'elle demanda une raison à mettre de la distance entre nous. Une raison valable ? Je restais silencieux quelques secondes, fronçant légèrement les sourcils avant de la voir se retourner pour me regarder. Je détournais rapidement les yeux pour regarder devant et dire calmement tout en plongeant l'une de mes mains dans le sable chaud. Je marmonnai une petite parole complètement inaudible avant de fermer les yeux et de reprendre avec encore plus de douceur. Après tout, elle venait de me faire une confidence non ? Elle voulait une raison valable ? Soit, elle aura tous les détails...


    « C'était il y a environs trois ans...J'ai tabassé un type qui m'avait énervé, pour une raison que je ne citerais pas...En fin de compte il a fini à l'hôpital, évidemment je regrettais mon comportement puéril et alla prendre de ses nouvelles. C'est là que j'ai rencontré Lily, sa sœur. » Je marquais une légère pose ayant un sourire et de faire ensuite de petits mouvements de main : « Nous avons fait connaissance et tout ce qui va avec, finalement nous sommes tombés amoureux. Première erreur...Deux ans se sont écoulés sans vraiment trop de problèmes, elle a ensuite insisté pour parler à mes parents... ». Je tournai la tête vers elle pour lui dire avec un air de je m'en foutiste pur avec un jeu de sourcils absurde : « Je suis dans une famille riche avec des parents snobe et tout ce qui va avec. » Suite à cette petite parenthèse de dégluti un peu pour poursuivre en regardant de nouveau devant moi. « Donc, je présentai Lily à mes parents qui la rejetèrent immédiatement en me rappelant que j'avais déjà une promise et que je ne devais pas épouser une fille de la rue. Elle s'enfuit de la maison en larme...Le lendemain je voulus lui parler, mais elle ne voulait pas. Elle s'est débattue pour que je la laisse tranquille et une fois que je lâchai mon emprise elle traversa la route à moitié en courant. » Je marquai un pose longue, très longue cette fois-ci avant de reprendre en serrant mon poing qui était enfoui dans le sable en baissant un peu la tête, évitant le regard de Michiko « Mais une voiture vint la percuter...Elle est morte sur le coup....Par ma faute. » Je lâchai un long soupire avant de continuer avec un petit rire : « J'en ai peut-être dit trop, mais bon, je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire...D'abord ça s'attache puis je blesse et finalement je tue. Si cette raison est valable ou non à tes yeux. Pour moi elle l'ait. » Je tournai la tête vers elle, plongeant mon regard dans le sien. « Si tu ne me crois pas, regarde par toi même...Es-tu triste Michiko ? »

    Je la regardée sérieusement, cette fois-ci je n'allais pas me mettre à rire comme je l'aurais fait autrefois, il y a un temps pour tout, c'est la première chose que j'avais apprise. Pourtant, je me persuadais constamment du contraire, souriant sans arrêt pour cacher ma tristesse. Jusqu'à ce jour cela avait parfaitement marché. Effacer le passé, pour vivre le jour le jour. Mais même si je le veux, je ne le contrôle pas, le passé resurgis toujours...


    [J'ai mis de la couleur sinon c'était trop galère pour différencier les deux 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Jeu 9 Sep - 1:01

Alors c'était pour ça. Il pensait que c'était de sa faute. Il pensait que ca allais arriver encore. Pourquoi ca arriverait ? C'était un accident, non ? Je me sentais mal. Je ne savais pas quoi dire. Il me demanda si j'étais triste. L'étais-je ? Probablement oui. Je me levai, alla m'assir en face de lui et le serrai dans mes bras. Il l'était certainement plus que moi. Triste, je veux dire. La seul raison pour laquelle j'étais triste, c'est parce qu'il voulait tout couper. Et il voulait tout coupé pour ne pas que je sois blessé ? Il devait drôlement l'aimer, cette Lily. Je ne savais pas trop comment réagir. Alors tout ce que je pouvais faire, c'était le serrer plus fort. J'aurais aimé pouvoir lui dire quelques chose de réconfortant, que ca allait s'arranger. Mais rien ne sortait. Les mots étaient pris dans ma gorge. Je restai comme ca, encore quelques seconde. Je le pris par les épaules et le regardai dans les yeux.

- La seul chose qui me renderait triste c'est que tu dises que tu veux vraiment t'éloingner de moi. Que tu le penses. Si tu le dis, je promets qu'on ne se voit plus. Je ne t'adresserai même plus la parole si c'est ce que tu souhaites ! Alors...sois franc. C'est vraiment ce que tu veux ?

Je le regardais, en essayant de déchiffrer ce qui se passait dans sa tête. La question que j'avais posé, à la fin, lorsque je l'avais dit, ma voix tremblait. J'avais peur de ce qu'il allait répondre. Et s'il ne voulait vraiment ne plus me voir ? Qu'est-ce que j'allais faire ? Bien sûre, je tiendrai ma promesse. Mais ca faisait tout de même mal. Je n'aurais jamais pensé m'attacher autent à Osee. S'il répondait qu'il ne veux vraiment plus me voir, ses sourires en coins allaient drôlement me manquer ! Et si j'aimais Osee..Parce que oui, je crois que c'était le cas, c'était pour ce qu'il était. Pas pour d'autre chose. Le fait qu'il m'ait sauver me la juste fait réaliser. Depuis quand étais-je devenu sentimental ? Je ne savais pas trop. J'étais devenu une de ces filles que je méprisais tant. Devais-je me mépriser moi-même ? Je savais maintenant pourquoi toute les filles étaient après Osee. Il était toujours sourient, peu importe les baffes quils recevaient ! Ou peu importe les méchanceté que je lui lancais, il gardait le sourire. C'était son moyen de se protgéger, peut-être ? Une facon de cacher sa peine ? Je voyais toute la tristesse accumulé dans ses yeux à cet instent précis. Et j'attendais une réponse. Une réponse sincère. Je voulais savoir ce qu'il pensait. J'Aurais tout fait à cette instent pour savoir ce qu'il se passe dans le coeur de celui qui se tenait devant moi. Voulait-il vraiment ne plus me voir ? Les êtres humains s'attache vite. Mais dans un sens, si on y pense bien. Lui comme moi n'étions pas humain. Alors même les monstres s'attachaient ? J'aurais aimé que quelqu'un ait un pouvoir qui fait qu'on oublie. Comme ca, j'étais sure de ne pas souffrire, s'il disait ce que je ne voulais pas entendre. Ca serait plus facile. Mais je doutais que ca existe. Qu'est-ce que sa voulait dire, s'il ne répondait juste pas ? Je ne voulais pas y penser. Je voulais seulement qu'il me réponde franchement. Je voulais qu'il me le dise en face, s'il voulait que je m'en aille. Et qu'il me regarde dans les yeux, s'il voulait que je reste.


- Regarde moi et dis le, Osee.

[desoler pour la longueur =S]
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Jeu 9 Sep - 3:31

    Au lieu de répondre à ma question comme je l'attendais, elle me serrai dans ses bras, elle n'avait donc pas compris que j'étais un danger potentiel ? Pourtant, je ne me dégageais pas, je restais ainsi, dans un premier temps frustré, mes paroles ne l'avaient pas raisonnée ? Ou alors elle ne trouvait pas cette raison valable pour mettre de l'écart entre nous...En tout cas, nous nous enlacions, ou plutôt elle m'enlaçait...Je posai mon regard sur elle, enfin, je voyais plus ses cheveux bien sûr ! Au bout d'un certain temps je voulus passer mes mains autour de sa taille, mais mes côtes mes lancèrent d'un seul coup, sans parler de son éreinte qui devenait plus forte. Je laissais échapper une petite plainte inaudible tout en fermant les yeux, bientôt je ne pourrais plus l'approcher ainsi, alors même si ça me faisait mal, je ne la repousserais pas. Je ne la repousserais jamais...Mais ce moment de tendresse fut court et malheureusement, c'était le dernier...? Elle me saisit par les épaules, une fois de plus j'étais pris de court et ce qu'elle allait me demander allait littéralement me briser le cœur. Mais ça, elle ne le savait sûrement pas, faire ce choix n'était pas humain. Bien sûr que je ne voulais pas la voir partir, après tout pourquoi le voudrais-je ? Mais parfois, il faut savoir faire un choix et des sacrifices pour pouvoir avancer en ligne droite. Mais, comme on me l'a souvent dit, il ne faut jamais faire une chose que l'on risque de regretter...Et je savais bien que si je lui disais que je voulais qu'on s'évite, j'allais le regretter. Pourtant, et surtout hélas, s'il lui arrivait quelque chose par ma faute je ne m'en remettrais sans doute pas. Je ne m'en remettrais jamais. Je ne répéterais pas deux fois la même erreur en pensant que tout ça, c'était du passé ! Elle me regardait dans les yeux, j'allais lui faire mal, très mal, non je ne voulais pas répondre. D'un mouvement fuyant je détournai mon regard du sien en baissant un peu la tête. J'aurais aimé disparaître à ce moment précis, je n'aurais jamais dû m'approcher autant d'elle pour l'embrasser tout à l'heure, je n'aurais jamais dû la forcer à aller se baigner, je n'aurais jamais dû aller la voir sur la plage, je n'aurais jamais dû l'obliger à faire ce rendez-vous, je n'aurais jamais dû la provoquer au gymnase, je n'aurais jamais dû m'attacher à elle...Lorsqu'elle m'interpella de nouveau pour me dire de lui dire en la regardant, j'eus un léger mouvement de recul. Mes côtes me lancèrent encore, cela me frustrait un peu plus. Où est-ce que je me trouvais déjà ? Pourquoi est-ce que j'étais là ? Tant de questions se posait dans mon esprit, je n'en avais pas l'habitude...Tout ce passais si simplement normalement...Pourquoi cela était si dur et si compliqué maintenant ?

    Mon rythme cardiaque se mie à s'accélérer sans que je puisse le contrôler, je crois que j'avais peur...Mais pourquoi ? Comme la logique des choses le voulaient, ma respiration devenue plus rapide chose peu conseillé pour les gens ayant une côte cassée, vous pouvez bien l'imaginer... La douleur était forte et gênait ma respiration, je mie mes deux mains sur l'endroit douloureux et me courba légèrement en avant en détournant une nouvelle fois la tête. Voir le visage de Michiko aussi sérieux et aussi tendue ne me rassurait pas non plus. Qu'allait-elle faire si je répondais que je ne voulais plus que l'on se voit ? Allait-elle me frapper ? Pleurer ? Crier ? Rester indifférente ? Tomber dans les pommes ? Partir sans dire mots ? Après un certain temps, je relevais la tête pour plonger mon regard dans le sien, j'avais tellement mal, que ce soit dans les côtes ou dans le cœur, d'un mouvement lent mes lèvres se mirent à bouger, donnant ma réponse, je savais bien que si jamais il lui arriverait quelques choses par ma faute je souffrirais infiniment, alors je préférais avoir mal maintenant. Preuve d'égoïsme ? Sans doute...J'étais si lâche...


    « Oui...Je...Je préfèrerais...Qu'on s'évite.... »

    Mes mots raisonnèrent dans ma tête, tel une balle de squash, quelque chose d'insupportable, pourtant je ne décrochais pas mon regard du sien, peut-être m'étais-je trompé sur toute la ligne et j'allais découvrir qu'elle ne s'était pas vraiment attaché à moi, que ce n'était qu'un simple jeu comme je l'avais fait avec elle au gymnase. Pourtant, j'en doutais...Je baissais de nouveau la tête, fermant les yeux :

    « Mais j'aimerais finir cette journée d'abord... »

    Après la réponse que je venais de lui donner, cela m'étonnerait qu'elle accepte, je n'étais vraiment pas simple comme gars ! Voilà que je lui dis que je voulais qu'on soit plus proche pourtant je voulais encore qu'elle reste là...Enfin son refus ne serait pas incompréhensible pour moi...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Jeu 9 Sep - 5:23

Il me répondit finalement. Il me regardai dans les yeux et avait répondu. Et je sentis mon coeur ce briser lorsqu'il m'avait finalement donner sa reponse. Je ne reagis pas sur le coup. Mon regard était vide. J'avais mal. Maintenant, j'étais trise. J'avais envie de m'enfuir en courant. Et je m'étais promis que ca n'arriverait plus. Pourtant, cette fois, c'est lui qui l'avait demander. Que pouvais-je faire ? Je me levai, m'assise près de ma serviette, de lautre coté de lui, sans un mot. Je lui avais promis, après tout. Même si mon coeur était brisé, je vous l'ai dit, je tiens mes promesses. Celle-ci est surement une des plus douloureuse et dur à tenir que je n'ai jamais faite. Mais si c'était ce qu'il voulait. Si ca le rendrait plus heureux, alors je le ferais. J'allais ranger mes choses, qu'il me dit qu'il voulait finir cette journée. J'étais heureuse qu'il veule finir la journée avec moi, et pourtant, s'en était trop. Je ne comprenais pas. Je voulais et je ne voulais pas. Je baissai la tête, une larme coula sur ma joue. Dites-ddonc je n'arretes pas de pleurer aujourdhui! Tout ca a cause de cet Imbecile ! Et pourtant, ce que j'y tenais à cet imbecile ! J'Hochai la tête, lentement, en signe que oui. Je regardai toujours le sol. Peut-être que plus je passais du temps avec lui, plus je ca ferais mal, lorsque je devrai arrêter de le voir. Pourtant, j'essayai de me dire, que quelques heures de plus ou de moins, qu'est-ce que ca va changer ? Le mal était déjà fait, non ?

- Qu...Qu'est-ce que tu proposes ?

Lui demandais-je hésitante. Je voulais et je ne voulais pas. Je voulais etre avec lui, mais je ne voulais pas qu'il...empire les choses. J'aurais voulu qu'il me dise qu'il voulait que je reste avec lui. Mais comme je disais, j'étais devenu comme ces filles, que je méprisais. Je me faisais des idées sur l'amour. Il ne m'aimait surement pas. J'étais probablement une autre de ses proies. Un jeu. Ce que j'avais essayer de ne pas devenir et pourtant, comme les autres, j'étais tombé dans le panneau. Pourtant, je l'aimais vraiment. Je ne voulais pas être comme toute les filles avec qui il avait jouer. J'aurais voulu ne pas être comme elles, à ses yeux. À ses yeux, j'aurais aimé être celle qui met fin au jeu. Et pourtant, je savais pertinemment que c'était impossible. Que cette fille là, ca ne serait pas moi. Je me disais aussi que cette fille serait chanceuse. Parce qu'il en fallait beaucoup, pour stopper un Osee, n'est-ce pas ? Je le regardai, finalement. Je lui fis un sourire, et pourtant, il était un peu forcé, mon regard était toujours vide, mes yeux ne brillaient plus. Je ne voulais pas, me sentir comme ca. Je ne voulais pas que ca arrive. Plus je pensais que je ne voulais pas, plus mon coeur me faisait mal. Parce que ce n'était pas vrai. Je voulais. C'était bien, tombé amoureux, non ? Pour rien au monde je ne voudrais remplacé les heures que j'ai passé avec Osee. Même si on arretait pas de s'engueuler. Peu importe. Je venais pour me lever, mais je m'effondrai. Mes jambes ne me tenaient plus.

- Surement à cause de l'eau !

Fis-je en riant nerveusement. Seulement, je savais que ce n'était pas a cause de l'eau. C'était probablement a cause du choc. J'en avais vecu des chocs aujourd'hui, vous pouvez me croire. Vous voulez que je les nommes ?
1. Osee était a la plage en meme temps que moi.
2. il voulait qu'on se beigne
3. Souvenir enfouit..
4. J'ai ete morte pendant une fraction de seconde..ou mon imagination..Bref jai failli me noyer
5. Osee est venu me sauver.
6. Le trop plein de monde.
7. J'étais amoureuse d'osee
8. L'heure des confidences.
9. Il preferait m'eviter.
10. Il preferait VRAIMENT m'eviter.


Je crois que c'est tout..Mais ca fait quand meme 10. Y en avait-il plus ? Je ne sais pas. Je me laissai tomber sur ma serviette. Finis. Finis dans le sens que, j'en avais marre des surprises pour aujourd'hui. Je soupirai. Parce que pourtant je voulais vraiment passer les dernieres heures de la journées avec Osee. Et si je le faisais, je n'en avais pas terminer des surprises ! Je m'en voulais de l'aimer. C'était ironique, mais c'était ca. Je me faisais du mal à moi-même en l'aimant. C'était complexe. Ca se bousculait dans ma tete et tout était confu dans mon coeur. Il fallait que je mettes mes idées en place. Que je prennes une pause. Je finis par enlever la serviette, et m'étendis dans le sable chaud. Je fermai les yeux, reflechissai et essayai de ne pas penser qu'Osee etait probablement a quelques centimètres de moi. Pour mettre mes idées en places, il suffisait que je ne pense a rien, ca allait passer. Je restai ainsi quelques minutes, à prendre du soleil, en ne pensant pas.
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Ven 10 Sep - 22:43

Je venais de lui répondre, pourtant je ne la regardais pas, ma tête était légèrement tournée, mes yeux fermés, je ne voulais tout simplement pas voir sa réaction, et puis je m'étais aussi mis ainsi pour que le point d'incident de la baffe soit parfait ! Elle n'avait plus qu'à tendre le bras et...Frapper !! Mais étrangement rien ne se passa, tout était calme, ne n'aimais pas ça, mais vraiment pas ! D'un petit mouvement je l'observais du coin de l'œil avant de me tourner complètement pour voir sa réaction. Son regard était vide, sur le coup on aurait pu croire qu'elle était morte, un vrai zombie, c'est alors qu'elle me demandait ce que je proposais pour continuer là journée. Bon, c'est vrai que, après réflexion, ce n'était peut-être pas une bonne idée finalement...Elle ne voulait peut-être plus me voir après ce que je venais de lui dire...Pourtant, elle avait accepté...

Alors qu'elle se levait pour faire je ne sais quoi, ses jambes se mirent à trembler pour finalement lâcher sous son poids. Elle retomba sur le sol lourdement en donnant pour simple excuse l'eau...Peut-être après tout. J'hochai tristement la tête comme signe de réponse avant de passer mes mains sur mon visage pour finalement les laisser dessus, cachant ma vue. Ce n'était peut-être que mon imagination après tout...Je pris plusieurs inspirations en chassant de mon esprit tout ce qui venait de se passer, si on devait finir cette journée, autant reprendre depuis le début, sinon ce « rendez-vous » risquait d'être dur, très dur...Et puis je détestais être triste ou voir des gens tristes, surtout lorsqu'ils l'étaient par ma faute ! Il fallait que je me rattrape, que je fasse quelque chose, n'importe quoi après tout ! Mais surtout ne pas rester comme ça à rien faire ou rien dire !


Je retirais alors mes mains de mon visage pour mettre une main sous mon menton en faisant mine de réfléchir, les yeux fixant l'horizon, je poussais de petits « hummm » en signe de réflexion. J'ignorais quoi faire, si jamais je faisais quelque chose de mal, cela empirerait la situation plus qu'autre chose ! Après quelques secondes de dure réflexion j'aboutis enfin à une idée foireuse, comme toutes les autres de toutes manières ! D'un claquement de doigt je me tournais vers elle avec un large sourire. Et oui, pour jouer la comédie j'étais fort ! Le début et généralement forcé, mais une fois que l'ambiance est plus reposante, tout coule mieux ! Je prie donc une inspiration :

    - Je t'avais dit que je te montrerais un autre de mes talents non ?!........hum hum........................J'ai un point dans mon pourpoint qui me pique et qui me pointe, si je savais celui qui a mis ce point dans mon pourpoint qui me pique et qui nie pointe, je lui mettrais un point dans son pourpoint qui le pique et qui le pointe.


J'avais dit ça d'un seul trait, comme ça. Vive les exercices de diction les enfants ! Après quelques secondes je constatai que finalement, c'était une idée foireuse...Très foireuse ! Je me mie alors à rire tout en saisissant ma guitare en plaçant sur mon genou avant d'humidifier, avec ma langue, mon pouce et mon index droit. Je ne relevais pas la tête pour autant, je regardais ma guitare, plaçant mes doigts avant de dire d'une voix déjà concentrée :

    - Rien de tel...Que la chanson de la pub citröen !


Et c'était vrai, je l'avais écouté une fois, elle m'avait fait sourire...Je me mie donc à faire vibrer les cordes de mouvements léger du poignet. La mélodie n'était pas vraiment rythmée, c'était plus quelque chose de reposant, de profond ? Après de nombreuses secondes, l'introduction instrumentale finit, je me mie à chanter. Attention bouché vous les oreilles et caché les verres de cristal ! Non, ma voix n'était pas stridente, enfin quand je m'appliquais bien sûr...Et après mon exercice de diction, il fallait mieux essayer de se rattraper que de la terroriser à vie !


    Hi there Delilah
    What's it like in New York City
    I'm a thousand miles away
    But girl tonight you look so pretty
    Yes you do
    Times Square can't shine as bright as you
    I swear it's true

    Hey there Deliilah
    Don't you worry about the distance
    I'm right there if you get lonely
    Give this song another listen
    Close your eyes
    Listen to my voice it's my disguise
    I'm by your side --


Le seul problème, c'est que la douleur, dans mes côtes, se faisait plus forte à cause de mes prise d'inspiration courte et sèche, par moment j'étais essoufflé, ça pouvait presque s'entendre au son de ma voix qui se faisait plus forcée, ou même de mon visage qui devenait plus tendus, mes sourcils se fronçais. Pourtant, je ne m'arrêtais pas. Je détestais rater une chanson et ça depuis toujours...

[Je ne vais pas faire toute la chanson sinon on est mal barré 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Mar 14 Sep - 4:09

Il réfléchis quelques instents. Puis, il me sourit, et commenca a baraguiner quelques chose...pour affirmer que c'était des exercices de prononciation. Je ris un peu. Il avait l'aire imbécile ! Encore ! Pauvre Osee. Il riait aussi. Bah ! Au moins l'ambiance était plus joyeuse. Il prit sa guitare et humidifia ses doigts...Était-ce vraiment utile d'ailleurs ? Bref, il se mit à jouer une chanson que je connaissais bien. Une chanson que j'adorais d'ailleurs. Hey There delilah. Et pourtant, les paroles... Elle m'affectait..Enfin, je n'y pensa plus, fermai les yeux et me concentrai sur sa voix.. Qui devenait de plus en plus saccadé. Sa respiration s'accélerais. J'ouvi mes yeux en froncant les sourcils. Il était claire que quelque chose clochais. Il souffrait, je pouvais le voir dans son visage. Je me levai et vint m'agenouiller à côté de lui, je lui pris lentement la guitare des mains, même s'il ne semblait pas approuver.

- Arrête, ca suffit. Dis moi ce qu'il y a maintenant.

Fis-je, sur le ton le plus serieux du monde. C'était claire qu'il me cachait qu'il avait mal. Mais pourquoi ? Et quand c'était-il fait mal. Pourquoi ne pas me l'avoir dit ? Il se tenait les côtes..Je dégageai doucement sa main et y posai la mienne, avec toute autent de douceur. Il y avait un truc pa net. Il y avait quelque chose de...de cassé ? Comment c'était-il cassé une côte ? Je ne comprenais plus rien. Tout était flou ! Quand est-ce qu'il s'était fait ca ? Je l'aurais remarqué si ca aurait été au début du ''rendez-vous'', non ? Alors...Quand ? Pendant qu'il me sauvait la vie ? Alors pourquoi ne s'est-il pas soigné comme il l'avait fait avec moi ?

- Depuis quand ? Pourquoi ? Comment ?

Peut-être qu'il ne savait pas de quoi je parlais.. Mais moi je savais ..J'esperais seulement qu'il devine. Ca m'inquiettait. Il aurait du le dire. On en serait pas là ! il serait a l'hopital sous des bons soins !.. ou a l'infirmerie de l'école.. On sait jamais avec les hopitaux normeaux... Je me sentais coupable. Parce que c'était probablement de ma faute, puisqu'il ne l'avait pas en arrivant ici ! Je le regardai, avec desyeux inquiets, attendant sa réponse.

{ La je suis siiiincerement desoler mais mon inspi a pris le bord en fin de semaine O.o}
Revenir en haut Aller en bas
Tanguy Podladtchikov
avatar
ADMIN
Antipathique hétéro complexé~


Messages : 1633
Date d'inscription : 06/09/2009


MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪] Mer 15 Sep - 23:32

Michiko posa une main sur ma guitare puis l'autre, elle avait sans doute remarqué la chose qui clochait, en même temps qui ne l'aurait pas remarqué ? Elle essaya de me prendre la guitare, je m'arrêtais de chanter pour résister un petit peu, non je ne voulais pas arrêter, ça sentait l'heure des révélations à plein nez encore ! Ma tentative de « bonne humeur » avait échoué, hum...Je commençais à me faire vieux sans doute. Quoi qu'il en soit lorsqu'elle me demanda d'arrêter en me disant que ça suffisait, sur un ton que j'avais trop entendus, je lâchai prise sur l'instrument et restais silencieux, baissant légèrement la tête tel un enfant qui venait de se faire gronder par sa mère. Ma main c'était automatiquement posé sur l'endroit douloureux, ici, mes côtes.

Grave erreur, avec ça elle allait savoir où je souffrais et elle pourrait facilement faire un rapprochement...Alors que je m'apprêtais à la retirer, la main de Michi venue se poser doucement sur la mienne pour ensuite la dégager. Je ne fis rien, que pouvais-je bien faire ? La repousser violemment en piquant un sprint sur la plage pour disparaître de son champ de vision ? Non, ce n'était pas mon genre...Quoi que ! Je la regardée dans les yeux, pourtant au contacte de sa main sur mes côtes, je détournais la tête ayant un léger frisson. Sa main était venue doucement, Michiko faisait preuve de beaucoup de douceur...Et, ça me dérangeait plus qu'autre chose. Non pas que j'aurais préféré qu'elle me tape sur les côtes, loin de là, mais plutôt......Enfin, laissons ça de côté...Après quelques secondes, je lui jetais un petit regard, elle avait déjà déplacé un peu sa main, comme si elle cherchait quelque chose. Bien évidement, elle le trouva.

A un certain moment son visage viré légèrement d'expression, elle avait trouvé. J'émis un léger son de plainte avant de subir le poids de ses questions. Elle voulait savoir. Après tout, pourquoi est-ce que lui cacherait ? Nous ne sommes plus dans l'enceinte de l'établissement, le règlement de l'école ne tenait donc plus si ? Et puis, d'autres part, je ne pense pas, qu'elle irait me balancer au proviseur...Parce que je ne me voyais pas finir dans le club de sécurité...Quoi que, cela ne m'importait peu en fin de compte...Je posais à mon tour une main sur la sienne pour la retirer doucement de la blessure, d'un regard balayant je regardais autour de nous, comme pour m'assurer que personne ne pouvait suivre cette conversation d'un peut trop près...Dans un petit rire je répondis à ses questions, mieux ne valait pas être trop sérieux, sinon ça allait repartir en ambiance tendue...Si ce n'était pas déjà le cas.

    - Depuis environ 10 minutes. Parce que c'était ma responsabilité. Parce que je suis un mototsumitama et que je ne peux pas guérir les blessures des gens, ni même les miennes.


Avais-je répondus à ses questions ? Peut-être, je le verrais bien assez tôt ! En tout cas, avait-elle compris ? Peu de gens connaissaient les mototsumitamas...C'était compréhensible de toute manière ! Je lui fis un petit sourire, mes yeux en amande se refermèrent presque, une côte cassée ne faisait pas vraiment mal sur le coup, non...C'est au bout d'un certain temps que la douleur est insupportable, vers le 4ème jours...Enfin, il était normal que ce soit moi qui subisse cette douleur. D'une part parce que c'était moi qui avait fait la boulette et ensuite, c'était une fille. Et oui, le vilain Osee est un Macho ?! Non...Mais non voyons !!...Bien maintenant il fallait changer de sujet et vite ! Je m'allongeais de nouveau dans le sable en douceur, sur le dos, les deux mains derrière la tête. Je réfléchissais, dire quelque chose en un temps record sans faire une boulette était vraiment beaucoup demandée...Mais, quand il le faut...Je sortis donc la première chose qui me traversa l'esprit...

    - Tu as trouvé un cavalier pour la fête d'ouverture du lycée ?


[Ne t'inquiète pas je fais pas mieux 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪]

Revenir en haut Aller en bas
 

Balade en solitaire ?...Et puis quoi encore ?! [pv Michiko ♪]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Close :: Close-
Sauter vers: