Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée comme les autres...ou presque | PV Ryuzaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raynia O. Vladislava
avatar
i am a demon
but you love me ♥

Messages : 1253
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 23


MessageSujet: Une soirée comme les autres...ou presque | PV Ryuzaki Dim 22 Aoû - 20:39

&

    Joy attendait devant la chambre de Ryuzaki Hanasaki, son professeur de philosophie. Elle avait besoin d’urgence des cours de rattrapages, avant l’examen final. De toute façon, Joy ne comprenait pas à quoi cette matière allait lui servir dans le monde humain. C’était un tel gaspillage des ressources intellectuelles. Il était impossible de faire apprendre à quelqu’un la philosophie d’un autre monde, différent du sien. Enfin, c’était ce que la démone pensait, et elle n’était pas toujours en accord avec le reste du monde.

    Mr Hanasaki -Joy avait l’habitude de respecter les plus âgés- lui avait donné rendez-vous devant sa chambre à 1900. Pourquoi sa chambre et non une salle de classe ou la bibliothèque ? Seul le professeur avait la réponse à cette question. Accéder à l’étage des chambres des professeurs n’était pas aussi facile que Joy le pensait. Heureusement, qu’elle faisait partie de la sécurité du lycée, et qu’elle avait put utiliser de son influence pour parvenir à entrer dans cette partie de l’internat.

    Joy ne portait pas l’uniforme puisque les cours avaient terminé, il y avait plus d’une heure. A la place, la démone avait ôté pour un simple jeans déchiré, un t-shirt bleu-marine, une veste de « fanfare » et une paire de vieilles converses blanches. Elle avait mis la clé de sa chambre, son portable, son portefeuille, et sa trousse dans un petit sac à main gris PRADA. Son cahier et livre de philosophie, Joy les portait à la main.

    La jeune démone commença à s’impatienter ; elle regarda sa montre. Il était 1930. Ce n’était pas pour dire qu’elle avait autre chose à faire, mais elle devait aussi rendre plusieurs dizaines de livres à la bibliothèque avant ce soir, 2130. Elle était déjà en retard pour les rendre, et la bibliothécaire était connue pour être stricte sur la date de retour. Joy vit enfin arriver le professeur Hanasaki. Pas trop tôt, ce dit la démone.

    JoyMonsieur, je trouve cela aimable de votre part de me faire des cours de rattrapage, mais vous pourriez faire un effort pour arriver à l’heure convenue.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakki Korosu
avatar
ADMIN DÉCHU
Sous-Directeur Tyranique.


Messages : 1702
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 25
Localisation : Dans l'eau.


MessageSujet: Re: Une soirée comme les autres...ou presque | PV Ryuzaki Lun 23 Aoû - 7:18

http://a5.vox.com/6a00cd97165c404cd50110166d6da5860c-500pi


    Qu’est-ce que le réel sentiment de souffrance que l’âme porte chaque jour au plus profond
    de ses entrailles. Empêchant ces horreurs qui déchirent l’âme a petit feu, tels un animal affamé sur une carcasse en décomposition. Souvent mal jugé et négligé ces rafales ne sont plus vue comme ces tempêtes qui autrefois détruisait le monde, mais plutôt comme une douloureuse habitude, une présence qui en devient un compagnon sans repos. La nature humaine, voulant le pouvoir, la domination et la force transforme la cupidité de l’homme, ses penser, sa façon de gérer les choses en une raison de ce mouvoir au sommet de la chaine alimentaire, au sommet de ce monde. C’est dans cette tumultueuse façon de vivre son existence, de poursuivre sa vie que l’ont fini par développer les mals qui transforment bon nombre d’entre nous finissent dans cette situation qui nous mènent au drogues, l’alcool et pour certain a la mort.

    Maussade comme penser, une vision des choses qui doit être étudié malgré ses coter un peut plus froid et obscure qui font partie de notre monde qui fait sujet d’étude pour les cours du vampire qui est professeur de philosophie dans cette académie. Un passage plus difficile pour plusieurs, que cela soit par expérience ou bien par manque d’expérience justement, les cruauté de ce monde étant fort plus importante et présente en ce monde. Chose que de nombreux élèves ne semblait pas saisir ou bien simplement maitriser, tout particulièrement Joy qui avait demandé des cours particulier, chose que le professeur, bon et en pleine capacités de pureté qu’il possède lui laisse chance à obtenir de meilleur note, après tout, la jeune femme mérite bien une chance non? Enfin comme il lui avait laissé droit a un cours de rattrapage, il lui donna rendez vous dans sa chambre, un lieu tranquille dans le quel le professeur sera ce mettre parfaitement a l’aise. Ce fut tard le soir qu’il lui donna rendez vous il ne fut pas a l’heure, disons qu’il avait un gouter fort pressant.

    Revenant alors en direction de sa chambre, un livre a la main, son regard lui se promenant sur les couloirs vide et sombre qui se trouvait devant lui, ce demandant si la jeune démone avait réussi a se rendre jusqu'à sa chambre, étant donner qu’elle ne pouvait accéder a cette section et ce dans les heures présente. En arrivant dans le couloir d’ou se trouvait sa chambre, celui-ci laissa un sourire en coin paraitre au coin de ces lèvres, sa langue elle venant caresser le coin de ces lèvres a la quel il vint y faire disparaître un filament rougeâtre qui laissait trace de son repas qui causa pour la plus grande partie son retard. Ne prenant pas la peine de vouloir s’excuser, loin de L’ah cette idée il ce dirigea vers la jeune femme mine de rien pour finalement lui jeter un regard amusé et fort charmant, son regard lui se promener sur sa personne il vint prendre la parole, prenant un ton de voix doux et glacial suite aux paroles de la jeune femme qui furent quelque peut offensive mais avec une retenue, rien que pour ménager le fond de ces propres paroles, bien attendu il fallait bien qu’elle garde une portion de politesse envers son ainé.

    La patience est une vertu que même les plus jeune en ce monde devrait apprendre, même vous Joy. Que je sois en retard ou non, l’important ce n’est pas que je vous offre une opportunité de vous rattraper pour faute de distraction de votre part ou simplement un manque d’intérêt envers mes cours? Prenez cela comme un cadeau de ma part ma chère.

    Lui jetant un sourire charmeur, celui-ci débarra la porte de sa chambre pour ainsi laisser libre placé à la jeune élève pour entrer dans la pièce et ouvrir les lumières, refermant la porte derrière lui, son regard se portant sur l’élève qui venait de pénétrer sa chambre, il s’adossa contre la porte pour ainsi murmurer tout en la fixant d’un regard hypnotique et fort agréable et ce malgré le regard qui démontre son coter distant et froid.

    Donc, miss, comment voulez vous aborder le sujet immédiatement ou bien désirer vous laisser vous mettre a l’aise?

    Allant jusqu'à un vieux meuble de bois qu’il ouvrit, il vint ouvrir un mini bar dans la quel il ce sorti deux bouteilles qu’il rempli de vodka pour ainsi prendre une gorgé du sien et en proposer une a l’élève qui se trouvait face a lui.

_________________

C'est un monde où les sentiments ne sont rien qu'une gêne
Le son des billes qu'on déplace sur le boulier sale résonne
Qui pousse les billes dans le boulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raynia O. Vladislava
avatar
i am a demon
but you love me ♥

Messages : 1253
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 23


MessageSujet: Re: Une soirée comme les autres...ou presque | PV Ryuzaki Lun 23 Aoû - 20:27


    Joy regarda le professeur, il ne s’était même pas excuser pour son retard. Bien sure, cela n’étonnait pas la jeune démone, le professeur ne s’excusait jamais. A la place, il sortit une phrase philosophique concernant la patience, et en quoi c’était une vertu, et qu’elle devrait l’apprendre. C’est vrai que Joy était reconnaissante envers son professeur pour les cours de rattrapage, mais la démone était assez pointilleuse sur le temps, et la ponctualité.

    Joy entra donc dans la chambre du professeur. Celle-ci était fortement différente de la chambre des élèves. Elle était déjà beaucoup plus grande, il n’y avait qu’un seul lit. Cela voulait dire, que le professeur logeait seul, et non en colocation avec d’autres. Mais bon, Joy n’en avait pas grand-chose à faire, elle était venue ici pour prendre des cours de rattrapages, et non pour espionner la chambre du professeur.

    Joy - Ce n’est pas que je suis distraite dans votre cours, ou que je ne mis intéresse pas. Mais je ne comprends pas l’intérêt de votre cours.

    La démone resta immobile au centre de la pièce, attendant que Ryuzaki Hanasaki ne lui dise quoi faire. Celui-ci se dirigea alors vers un vieux meuble en bois, et en sortit deux verre de vodka. Le professeur prit une gorgée du premier verre, et proposa le deuxième à Joy.

    Joy - Non, merci. Je ne bois pas d’alcool.

    C’était une excuse bien sure. Le jour où Joy ne boira pas d’alcool n’est pas encore arrivé. De plus, il croyait quoi le professeur de philosophie, qu’elle allait accepter aussi facilement. La jeune démone était venue pour des cours et seulement ça, et pas pour faire connaissance avec le professeur. Elle voulait vite terminer cette séance de rattrapage, comme ça, elle pouvait aller à la bibliothèque et rendre les livres. Joy savait qu’elle était parfois assez impatiente, et qu’elle aimait tout avoir directement. Elle regarda alors le professeur dans les yeux, et lui d’une voix neutre.

    Joy - Monsieur, est-ce qu’on pourrait commencer ? Je n’ai pas que ça à faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakki Korosu
avatar
ADMIN DÉCHU
Sous-Directeur Tyranique.


Messages : 1702
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 25
Localisation : Dans l'eau.


MessageSujet: Re: Une soirée comme les autres...ou presque | PV Ryuzaki Mar 24 Aoû - 2:01

    Entrant dans la pièce avec celle-ci, Ryu laissa son regard se poser sur celle-ci lorsqu’elle vint lui préciser qu’elle ne voyait pas l’intérêt de son cours, à quoi servait cette matière? Se fut sans répondre a ce qu’elle venait de dire qu’il porta un rapide jugement sur la jeune femme, du coup, il pouvait capter plus en profondeur son type de personnalité. Jeune femme fort trop joueuse et libre d’esprit pour vouloir s’encombrer de ces mal, trop centré sur sa propre personne pour cela! Enfin, cela ne fit que laisser un faible sourire s’afficher au coin de son visage pour ainsi refermer la porte derrière lui. Se fut alors en ce dirigeant vers le vieux meuble en bois dans le quel il garde ces alcools qu’il répondit a son dire prenant un ton de voix neutre et indifférent sur son opinion.

    Ce n’est pas tout esprit qui peut percevoir la profondeur ou bien encore la valeur des mots et la délicatesse de la poésie qu’apporte ce genre de réflexion. Il est bien beau être capable de vivre, jouir des plaisirs de la vie ainsi que d’en profiter, seulement il faut être capable d’aborder ce genre de propos pour s’instruire et amplifier ses compétences.

    Venant d’offrir à la jeune femme un bon verre de vodka qu’elle refusa, il laissa un simple rire s’échapper d’entre ces lèvres tout en s’accotant contre le meuble qui se trouvait derrière lui. Son regard lui se portant sur la jeune femme qui semblait mal a l’aise et presser, enfin surtout pressé et peut apte a vouloir socialiser avec le professeur qui lui était dans un feeling assez doux ce soir, il n’avait pas enseigné de la journée, il avait passé une journée perdu dans les livres, la musique et les petits plaisir qu’apporte de se nourrir au sang et du vin, la journée fut donc relaxante et fort agréable pour le professeur qui était loin de se donner la peine de reprendre son sérieux ou bien encore ce donner la peine de se casser la tête pour celle-ci. Enfin, il laissa un faible sourire ce dessiner, venant de lire dans les penser de la démone pour murmurer au travers quelques gorgés de ce doux nectar qu’est l’alcool pour le vampire, source d’un réchauffement intérieur qu’il vie rarement et qui heureusement pour lui ne lui fait pas autant effet que la majorité des gens.

    Mentir ne feras pas avancer la procédure très chère mais, plutôt accentuer le plaisir de jouer.

    Son regard lui se logeant dans celui de la jeune démone, il laissa un sourire charmeur et glacial s’afficher au coin de ces lèvres. Marchant en direction de la jeune femme, il fini son verre pour suite a cela marcher jusqu'à devant celle-ci, son regard lui continuant de se promener sur celle-ci pour tout simplement se mordre la lèvre inférieur quelques secondes et reprendre la parole tout en posant le verre sur le passage, sa main elle venant prendre les livres qu’elle avait en main et les laisser se glisser contre le lit qui se trouvait non loin derrière celle-ci. Lui jetant un autre regard il vint caresser le bras de celle-ci du bout des doigts pour ainsi murmurer d’une voix fort envoutante.

    Pour mieux comprendre la philosophie, je peux te le montrer, laisser les actions enivrer les mots, rendant la chose plus réelle et cela pourrais disons te fondre dans l’élément…

_________________

C'est un monde où les sentiments ne sont rien qu'une gêne
Le son des billes qu'on déplace sur le boulier sale résonne
Qui pousse les billes dans le boulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raynia O. Vladislava
avatar
i am a demon
but you love me ♥

Messages : 1253
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 23


MessageSujet: Re: Une soirée comme les autres...ou presque | PV Ryuzaki Jeu 26 Aoû - 0:45

    Joy regarda le professeur attentivement. Il parlais de poesir, mais qu'avait-elle en rapport avec la philosophie? Il s'agissait d'un cote de litterature, et de l'autre de reflexion, Cependent, Ryuzaki avait raison, il fallait etre capable d'aborder les propos de la vie et de s'en instruire, mais ce n'est pas pour cela qu'il fallait creer un cours de philosophie. Le professeur croyait vraiment que son cours interessait quelqu'un. Elle avait bien remarque que la moitie des eleves n'ecoutait pas le cours, et que l'autre dormait. Seulement, un ou deux eleves ne s'interessaient reelement au cours de Mr. Hanasaki.

    La jeune demone devisagea scrupuleusement Ryuzaki, et memorisa chacun de ses mouvements. Celui-ci la devisagea aussi, la regardant dans les yeux, essayant peut-etre de la destabiliser ou de la mettre a l'aise. Mais cela ne marchait pas, Joy resta immobile, ne reagissant nullement a Ryuzaki. Tout a coup, ce dernier dit que mentir n'allait pas avancer la procedure, mais plutot accentuer le jeu. Joy ne comprennais pas, comment avait-il su qu'elle avait menti?

    Joy - Qui vous dit que je n'ai pas envie de jouer avec vous?

    La jeune femme regarda son professeur droit dans les yeux. Celui-ci ayant enfin fini son verre de vodka, s'approcha lentement d'elle et la devisagea de haut en bas. Puis, il prit ses livres, et les fit glisser contre le lit qui se trouvait juste derriere Joy. Celle-ci toujours calme, ne bougea pas lorsque Mr. Hnasaki vient lui caresser le bras. Meme avec sa veste, elle sentit sa touche froide qui laissa une marque glacial sur le bras de la jeune demone. Il lui dit ensuite d'une voix "envoutante" qu'il pouvait lui montrer qu'est-ce que la philosophie.

    Joy -
      Charme profond, magique, dont vous gise
      Dans le present le passe restaure!
      Ainsi l'amant sur un corps adore
      Du souvenir cueille la fleur exquisse.


    Joy décroissa lentement ses bras, laissant glisser son gilet noir sur le seul. Cela révéla ses épaules blancs, et ses bras nus, ceus-ci étaient tellement blancque l'on pourrait croire qu'elle était un vampire. Cependant, la jeune démone n'allait pas se laisser entraîner dans le jeu du professeur, elle voulait aussi jouer un peu.



Dernière édition par Joy McCord le Sam 2 Oct - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakki Korosu
avatar
ADMIN DÉCHU
Sous-Directeur Tyranique.


Messages : 1702
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 25
Localisation : Dans l'eau.


MessageSujet: Re: Une soirée comme les autres...ou presque | PV Ryuzaki Sam 4 Sep - 2:23

    A vrai dire la jeune femme semblait être prit d’une certaine envie de jouer, de laisser libre plaisir à l’envie prendre le dessus. Chose qui n’intéressait pas du tout le professeur. Pourquoi irait-il perdre son temps à chercher à séduire quelqu’un qui s’amuse à lui résister et ce que par pure plaisir? Il n’en voit nullement l’intérêt. Il est certes partant à jouer le jeu, a participer mais delà à faire les pas, lui laisser se plaisir personnel d’être celle désirer? Quel drôle d’idée, il pouvait se procurer toute personne qu’il désire sincèrement posséder alors pourquoi s’acharner sur une simple nuit de plaisir qui ne se dévoile pas jusqu'à présente si intéressante que cela. Son regard lui continuant de fixer la jeune fille beaucoup trop confiante de sa personne, il laissa un faible rire se faire entendre fasse au commentaire qu’elle vint répliquer tout en prenant un ton de voix fort moins *envoutant* qu’il l’aurait prit habituellement.

    Très chère, loin de moi l’idée de jouer ainsi aveuglément a ces enfantillages… Je ne me porte pas très garant a ces situations qui selon moi ne sont pas apte a être associé a toute personne vous comprenez?

    Ses cours de philosophie l’ennui? Pourquoi avoir choisi cette option alors? Elle avait certes le choix de ne pas prendre cette option toutefois elle la prit quand même. Peut-être pensait-elle obtenir un professeur fort moins exigeant? Plus indulgent? Probable oui. Toutefois de l’ah a croire que cela intéressait personne, elle voyait seulement ce qu’elle voulait croire et voir. Se ne sont pas tout les esprits qui sont si fermé et peut ouvert a un épanouissement de soit. Semblerait que cette fermeture d’esprit ne touche pas seulement la philosophie…

    Approchant ainsi la jeune femme du lit, laissant ces livres toucher le sol, ainsi que le verre lui se poser contre le meuble qui se trouvait sur son chemin, le vampire laissa son regard se porter contre celui de la jeune femme qui malgré les circonstances des cours de rattrapage, de cette fâcheuse situation mais, encore de cette attitude fort peut agréable semblait garder un aire de dure et se méprendre des paroles du professeur. Peut-être était-il trop doux? Trop gentil dans ces gestes et actions? Fort probable pour qu’elle soit ainsi insolente envers sa personne. Il faudra remédier à cela, lui montrer qu’il n’est pas si abordable et joueur qu’elle semble le prétendre et le croire.

    La jeune démone laissa quelques mots sortir de sa bouche, elle voulait faire quoi? Lui démontrer une partie philosophique de sa personne? Il ne comprenait pas réellement. Elle venait tout juste de penser qu’elle détestait cela, que tout le monde se fichait totalement de son cours et la voila en train de sortir une phrase qui laissa un magnifique sourire des plus amusé sur les lèvres du professeur.

    Ryuzaki jouait, oui mais, a sa manière et la manière de la jeune femme de l’intéressait guère et ne lui plait nullement en faite. C’est ainsi en silence, son regard lui se promenant sur les épaules qu’elle venait de lui laisser a libre vue. S’attendait-elle a se qu’il vienne lui sauter dessus par cette simple action? Que part ces simples épaules qu’il aille plus ample envie d’elle? Il faut être créatif lors de ses paroles et de ces gestes sinon notre art en devient matériel et moins agréable car tous l’ont déjà faite…

    C’est ainsi que vous comptez vous mettre a l’aise je présume?

_________________

C'est un monde où les sentiments ne sont rien qu'une gêne
Le son des billes qu'on déplace sur le boulier sale résonne
Qui pousse les billes dans le boulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raynia O. Vladislava
avatar
i am a demon
but you love me ♥

Messages : 1253
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 23


MessageSujet: Re: Une soirée comme les autres...ou presque | PV Ryuzaki Sam 2 Oct - 20:36

    Joy n’étant plus qu’en top, jeans et converse regarda pertinemment dans les yeux du professeur. Celui-ci lui fit alors une explication de son, et des gens à qui l’associer. Devait-elle donc comprendre qu’elle ne faisait pas parti de ces gens ? Mais ne comprenait-il donc pas qu’à son jeu, Joy savait y jouer aussi ? La jeune démone était, certes, un ange de sa race ; elle avait tout de même le sens de la luxure et du plaisir. Joy se rapproche alors d’un pas de Mr Hanasaki et lui répondit d’une voix calme et pénétrante :

    Joy - Bien sure que je comprend, monsieur. Alors ce cours de rattrapage?

    Joy n'avait bien sure pas oublié la raison pour laquelle elle était venue dans les appartements de son professeur de philosophie. D'un côté, pourquoi avait-elle choisit cette option au départ. C'est vrai qu'en lisant la description du cours cela n'avait l'air guère intéressant, mais elle l'avait choisi quand même. Peut-être avait-elle cru que la cours aurait été meilleur que décrit? La jeune démone aurait très bien put prendre autre chose, mais non, c'était la philosophie qu'elle avait choisi.

    Joy sentit alors le regard de Ryuzaki Hanaski se diriger sur les épaules nues de la jeune fille. Le professeur présuma alors que c'était de cette manière qu'elle se mettait à l'aise. Mais quand avait-elle dit cela? Joy se rapprocha alors du professeur jusqu'à se retrouver nez à nez avec celui-ci, et lui chuchota lentement à l'oreille:

    Joy - Comment pouvez-vous et être sur? Comment savoir si je ne me mets pas encore plus mal à l'aise que je ne le suis déjà?

    La jeune démone prit alors le verre de vodka sur la table d'à côté, et but d'un coup sec le contenu du verre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée comme les autres...ou presque | PV Ryuzaki

Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée comme les autres...ou presque | PV Ryuzaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Close :: Close-
Sauter vers: