Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu de bizutage ?! [PV Miki ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Un peu de bizutage ?! [PV Miki ♥] Dim 11 Juil - 19:51

    J’avais passé la bonne partie de ma soirée dans le hall accroché au téléphone avec pour interlocuteur mes deux amis. C’était impressionnant tout ce que l’on pouvait se dire, voila à peine quelques jours que j’étais arrivé dans cet endroit qu’ils pouvaient déjà me raconter des tas et des tas de choses. De nouveau truc « extra » qu’ils avaient trouvés, les plans qu’ils avaient élaborés pour me faire sortir d’ici et toutes sortes de chose étrange qui me faisait rire. Ils étaient vraiment exceptionnelles, et c’est dans ces moments là que l’on se dit qu’on a fait des erreurs, qu’on aurait du s’arrêter quand il en était encore temps, mais aussi que l’on se rend compte à quel point on à eu de la chance de se rencontrer. Sinon quoi, je serais encore toute seule ? Bah, je pense que je m’y serais vite habitué mais c’était mieux ainsi. Alors que nous parlions voila déjà de ça, hum je dirais facilement…3heures, un surveillant arriva en me pointant du doigt. Cela faisait déjà la cinquième fois qu’il passait dans le hall ! Et c’était aussi la cinquième fois qu’il m’avait dit de lâcher le téléphone et d’aller dans ma chambre sous peine d’avoir des ennuis. Mais le problème, c’est que : je m’en fiche d’avoir des ennuis moi. Au contraire ! J’adore ça !! Voyant que je n’étais pas décidée à lâcher le téléphone, il se mit à me hurler dessus, dans le coup…Je n’entendais plus vraiment ce que mes amis disais dans le téléphone. Enfin ça c’était avant le moment ou eux aussi ce sont mit à crier dans le téléphone, ce fut donc un merveilleux dialogue à distance entre le surveillant et les deux fous. Je ne vous dis pas l’ambiance et je passerais les paroles pour éviter aux âmes sensibles d’être choqué ! Donc, après un certain stade d’énervement, je décidai de tout arrêter, d’un regard amusé, je scrutais le surveillant qui avait pris une teinte étrangement rouge rappelant les tomates trop mûr vous savez. Je finis par saluer mes amis toujours amusé avant de raccrocher enfin et de passer à coter du surveillant en lui tapotant l’épaule et en lui souhaitant bonne nuit. Restons polis ! Alors que je me dirigeais vers la chambre ou m’attendais ma « meilleure copine » que je nommerais : Malia Rosalt, je repensai à un pauvre petit seconde que j’avais rencontré dans les toilettes. Il n'avais pas l'air en forme quoi qu'il était bien entourer ! Trois terminales et pas franchement les plus doux ! Vous l'avez compris, c'était al semaine de bizutage, qu'est-ce que je pouvais aimer cette semaine ! C'est vrai, quoi de mieux pour passer ses nerfs ?! Enfin, une fois dans ma chambre je saluai "gentiment" mes colocataires avant de m’étaler sur mon lit et de tomber dans un lourd sommeil réparateur.

    Le soleil entra en filet dans ma chambre pour venir me réveiller doucement, les oiseaux chantaient à ma fenêtre ce qui donnait une ambiance « blanche neige ». A la la, si seulement tout les matins pouvaient être ainsi…Non, ici c’était plutôt du genre sonnerie stridente à 6h du mat avec des cordes qui tombent dehors laissant un bruit assourdissant. Génial ! Merveilleuse journée en perspective ! D’un mouvement lent j’ouvris mes yeux gonflés par la fatigue pour voir ce qui se passait. La sonnerie criait de plus belle, j’étais allongé sur le ventre le bras gauche entourant mon oreiller et l’autre dans le vide. Ma tête accompagnait mon bras droit, c'est-à-dire que j’avais une superbe vu sur le sol. Dans un long soupire je plongeai ma main droite dans la table de nuit pour en sortir mon marteau. Depuis le temps, tout le monde commence à s’y faire non ? Et c’est repartie ! D’un pas encore endormit je m’approchais de la porte que j’ouvris d’un coup sec. Le son de la sonnerie était encore plus intense pour la seule raison qu’elle se trouvait juste devant notre chambre ! Quelle galère ! Quand vont-ils enfin comprendre que s’ils veulent qu’elle ne soit pas cassée il faut la délacer ? Alors que je m’apprêtais à la casser, je fus surprise. Comment ça, elle était beaucoup plus haute que d’habitude ! Bien trop haut pour que je puisse l’atteindre ! Mes sourcils se froncèrent mais un léger sourire se dessina sur mon visage. Hum…Pas mal du tout ! Mais ma surprise ne s’arrêta pas là, le surveillant du matin arriva en courant et cette fois-ci en avance ! Ou bien s’était moi qui étais en retard je ne sais pas. En tout cas je n’ai pas eu le temps de la casser ! Pouah, quel mâtiné !! Le surveillant me pris le marteau dans les mains et me poussa vers le bureau du proviseur. Quoi déjà ? Mais je ne suis même pas habillé ! D’un pas lent et endormi je traversais donc les couloirs en rencontrant quelques élèves qui me regardaient étrangement. En même temps lorsque vous voyez une personne habillé avec un tee-shirt jaune « electric » (c’est une marque) remonté et roulé dans le dos laissant donc apparaître le ventre et les épaules avec pour simple bas un boxer noir. On peut se poser des questions…J’avais les cheveux détachés et complétement mêlé tombant en cascade sur les épaules. Et pour finir, cerise sur le gâteau, je n'avais pas de chaussures ! Bah…Ce n’est pas bien grave, et puis personne ne s’intéresse à moi de toute manière, je suis aussi discrète qu’une petite souris. Ou pas…Enfin, là n’était pas la question, une fois devant la porte du proviseur le surveillant l’ouvrit pour me faire signe d’entré et c'est ce que je fis. D’un pas lent avec un regard un peu stressé certes. Une fois devant le bureau je m’assis dans le fauteuil et haussa les sourcils en fermant légèrement les yeux. Ma bouche légèrement tiré d’un coter et je levai lentement les deux mains les paumes orienté vers le plafond au niveau de mes épaules. Le surveillant sortit de la pièce en claquant légèrement la porte, surement pour montrer qu’il avait enfin réussit à m’attraper !

    J’avais donc passé un bonne partie de ma mâtiné enfermé dans cette pièce avec pour compagnie un gars que je ne voyais même pas tapi dans l’ombre. Et pour dire vrai il n’avait pas l’air très méchant…Une fois « libre », je retournai dans ma chambre, cette fois-ci, j’attirais beaucoup plus l’attention avec ma tenue. Je passais un peu pour une clocharde mais bon, on s’y fait vite…Je ne trainai pas pour autant et me dépêcha d’aller dans un endroit plus calme. Une fois arrivé devant la porte de ma chambre, j’eus un moment de pose, de réflexion pour être plus exacte. Il fallait peut être que je me calme et que j’arrête d’attirer l’attention sur moi…Oui, si je voulais sortir d’ici rapidement. Il fallait que je reste calme. D’un mouvement décidé j’entrai dans ma chambre et pris mes affaires de toilettes avant de me rediriger vers les douches. Ce n’était plus l’heure mais bon…Et en plus il n’y aurait plus d’eau chaude ! Arg, la mort ! Une fois toute propre et habillé de l’uniforme. Je pris mon sac à bandoulière avant de sortir de la chambre. Il était trop tard pour aller en cours maintenant, c’était l’heure de la pose. Ce fut donc avec joie et bonne humeur que je me dirigeai vers la cour.

    Une fois devant dans la vaste récréation, j’observai dans un premier temps les gens qui s'y trouvaient. Bon, on y trouvait de tout, des secondes, des premières comme des terminales. En parlant de ça, un petit groupe se rapprochais de moi en tirant un malheureux nouveau, le visage neutre je les regardais approcher, lorsqu'ils passèrent à coter de moi, le petit me supplia de l'aider. Je fus d'autant plus surprise, car normalement c'est moi qui bizuté les nouveaux ! Je ne réagis donc pas à sa demande et le regardai s'écarter. Il fallait bien leur apprendre la vie à ces jeunes qui croient que la vie est rose et que tout le monde est gentil ! Ici, c'est la jungle, le plus fort survis, les autres : trépasse. Je repérai un banc libre, par delà une belle petite pelouse verte, d'un pas décidé je me dirigeais vers ce lieu.

Revenir en haut Aller en bas
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Un peu de bizutage ?! [PV Miki ♥] Mer 21 Juil - 14:37

HS: Désolée du retard et de la longueur ><

    Durant une semaine, cette lutte allait continuer sans arrêt ! Sans fin ! Il fallait pourtant que j’arrive à m’en sortir ! Un prince ne peut ridiculiser devant les autres après tout ! Je ne peux être humilier comme certain de mes camarades de secondes. Pour le moment j’avais toujours réussis à échapper aux mailles du filet grâce à la ruse. Bien que j’ai faillis me faire avoir plus d’une fois ! Surtout lorsqu’une terminale m’avait croire qu’elle allait m’aider alors qu’en réalité avec ses amies elle voulaient me torturer en m’habillant en fille et me coiffant ! Rah ! Les menteuses ! Je peux vous dire que c’est pas de tout repos. J’en étais même arrivé à me méfier de mes colocataire. Soupirant lentement je m’avançais sans but précis dans les couloirs, les cours venaient de prendre fin pour ce matin, du moins pour ma part. Je n’avais pas réellement envie d’aller en cours pour le reste de la journée. Je sais je suis obligé d’y aller mais si je dois fuir toutes personnes susceptibles de faire de moi une victime du bizutage il faut que j’évite de trainer avec des jeunes de mon âge et de ma classe. Les terminales sont tellement vils qu’ils nous attendent même à la sortie de chaque salle de cours quitte a venir en courant et se prendre quelque heure de colle au passage.

    Lentement j’arrivais en dehors des murs de l’établissement une fois dehors je me mettais à sourire tout en fermant quelques instants les yeux pour profiter des rayons du soleil sur mon visage. Surement les quelques instants en trop dans ma vie car je sentais deux personne me soulevais pour m’emmener plus loin dans le cours. Je rouvris aussitôt les yeux alors que je levais mes yeux sur le visage de mes deux bourreaux. Ah non ! Pas ca ! Je me laisserais pas faire. Malheureusement pour moi ils me soulevaient de terre je ne pouvais donc freiner à l’aide de mes pieds. Alors comment faire ?

    « Lâchez moi ! Espèce de grosses brutes sans cervelle ! »

    Ne savent-ils pas qui ils tiennent là ? Je suis un prince pas un vulgaire gamin de seconde que l’on peut martyriser à sa guise. Je grognais me débattant du mieux que je pouvais mais ils continuaient a me porter tout en se marrant comme des andouilles qu’ils sont. Allaient ici ! Faites moi plaisir approchez vous d’un arbre que je vous fasse passer votre envie de rire. Vous allez voir qui va bien rire par la suite. Mon regard se posa alors sur une jeune fille qui se dirigeais au même endroit que nous. Oh ? Elle aussi veut m’humilier ? Ah non ! Une fois sur l’herbe ils décidèrent surement de me laisser de la liberté, pauvre idiot ! Rapidement je filais par-dessus leur bras qui essayaient tant bien que mal de me rattraper pour filer vers l’arbre le plus proche, bousculant au passage légèrement la jolie blonde. Je lui criais un bref ‘désolé’ avant de grimper dans un arbre.

    Je souriais malicieusement étant a présent sur de ne plus rien risquer de leur part. J’étais même sur qu’ils pourraient pas me rattraper. Je regardais les deux garçons courir vers moi en bousculant eux aussi la jeune fille. Apparemment c’était pas son jour, mais eux n’avaient pas eu la délicatesse de s’excuser. Au pied de l’arbre ils se mirent à sauter en vain pour essayer d’attraper les branches d’arbres qui bizarrement semblaient leur échapper à chaque fois. Je jubilais sur place alors que je penchais ma tête sur le côté pour leur sourire.

    « Pas vraiment doué … Et vous osez vous en prendre à plus faible je comprend pourquoi à présent… »

    Je riais quelque peu avant de regarder autour de moi oubliant la présence des deux jeunes hommes qui semblaient chercher comment me faire descendre de mon arbre. Vous pouvez toujours rêver vous ne trouverez jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un peu de bizutage ?! [PV Miki ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Close :: Close-
Sauter vers: