Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Monstres en cage ? [Miki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Monstres en cage ? [Miki] Jeu 8 Juil - 22:53

Laissons nous porter par la fraicheur du vent ~

    Les jours passent et se ressemblent… Je n’arrivais pas à les distinguer. C’était toujours la même chose, la « routine »… Il était 11h, et je venais seulement de me lever. J’avais décidé de ne pas allé en cours aujourd’hui. J’étais assis sur le rebord de la fenêtre, torse nu. A cette heure de la journée, j’étais le seul à être encore dans les chambres, alors je ne me gênais pas. J’avais simplement mis un jean, à moitié déchiré, histoire de ne pas me balader en caleçon. Je descendais du rebord pour retourner près de mon lit, chercher un briquet. Je mis un peu de temps avant de le retrouver dans mon bordel. Il y avait au pied de mon lit, des partitions, mon portable, mon paquet de clope, mon collier, celui pour contrôler mes pouvoirs, et une photo. La photo de Blondi, Ai & Moi. Celle de ces fameuses heures de colles… Je la récupérais en même temps que le briquet. Non, pas pour la faire bruler, mais seulement pour la regarder. Je retournais ensuite à la fenêtre. Je me rassis de nouveau sur le rebord. Il faisait encore un peu frais ces derniers jours, mais j’aimais ça. J’avais l’impression de voler à nouveau. Le vent caressait doucement ma peau, et moi je redécouvrais cette merveilleuse sensation… Je fermais les yeux, comme pour mieux m’imaginer voler. Le ciel me manquait. Je fis voler la photo pour la reposer sur mon lit, tandis que je commençais à jouer avec mon briquet. J’essayais de manipuler la flamme du briquet. Certes, ce n’était pas la plus grande capacité dont je disposais grâce à mes pouvoirs, mais les anges avaient un léger don de manipulation des éléments. Mais cela ne m’occupa pas longtemps, seulement 5 minutes.
    Je quittais définitivement la fenêtre que je fermais. Je posais mon briquet sur mon paquet de clopes et retournais au milieu de la pièce, ou je m’assis en tailleur. Puis je laissais mes ailes se déployer. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas volé. Je n’en avais vraiment rien à foutre de leur règlement. Je me mis donc à voler au milieu de la chambre. Certes, ce n’était pas le meilleur endroit pour cela, mais c’était celui où j’avais le moins de chance de me faire choper. J’avais un peu mal au dos… Ca faisait si longtemps que ça ? Avais-je à ce point perdu la notion du temps ? J’avais cependant l’impression d’être un oiseau en cage. C’était horrible. Ce fut un bruit de poignée qui me fit rouvrir les yeux. Je fis rapidement disparaitre mes ailes, oubliant totalement que j’étais en train de flotter dans les airs. Je retombais assez brutalement. J’étais allongé ventre à terre, avec quelques plumes autour de moi. Je regardais la porte s’ouvrir doucement en espérant que ce serait Blondi. D’un parce qu’il ne me poserait pas de questions sur les plumes, de deux parce que je pourrais lui décoller une droite pour m’avoir fait une fausse frayeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Jeu 8 Juil - 23:20

[Ce gros Baka de Miki XD Enfin perso' je trouve ca mignon =3]

    Non ! Ne fait pas ca ! Je te l’interdis ! Je sentais mon cœur se serrer tandis que je perdais petit à petit mon souffle. Mon cœur se souleva dans ma poitrine alors que je gémissais de douleur. Dans larmes remplir mes yeux tandis que je tremblais totalement anéantis et fatigué. Pourquoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi lui ? Je n’avais rien fait pour que cela m’arrive ! Alors… Je lâchais un léger cri tandis qu’un rire sadique se fit entendre au même moment de je sentais le souffle de l’autre garçon s’écraser contre mon cou. Arrête ! Arrête ! Je n’arriverais pas à supporter plus ! Je le repoussais doucement à l’aide de mes mains tremblantes et fragile tandis que mon regard se reposa derrière lui. Nooonn ! Laisse cette fichu fleur tranquille ! Abrutis ! Ben quoi ? Vous vous imaginez pas autre chose tout de même ? J’étais simplement dans la cours en train de repousser un idiot qui voulait marcher sur une pâquerette. Pourquoi tout le monde prend autant de plaisir à les détruire ? Le garçon surement perdu par mon agissement fis le tours alors qu’il me regardais bizarrement. Ouais, c’est ca ! Casse toi ! Une fois loin je me mettais à sourire fièrement alors que je regardais la fleur en souriant. Super T… Euh ! Miki ! A votre service !

    Fier de moi je m’avançais alors vers les portes de l’établissement pour rentrer à l’intérieur. J’avais séché les cours de nouveau. Mais après tout, un prince n’a pas besoin d’y aller n’est-ce pas ? Un pas légèrement sautillant je me dirigeais vers ma chambre que je partagé. Alors d’ailleurs, je vais en parler au directeur ! Pourquoi je n’ai pas Ma chambre à moi seul ? Ils l’ont peut-être pas aménager totalement … Une fois devant ma porte je rentrais simplement alors que je fronçais les sourcils en me retournant une fois à l’intérieur. C’était quoi ce bruit ? Je posais rapidement mon regard enfantin et angélique sur la personne au sol tandis que je penchais légèrement la tête sur le côté. Comme paniqué je m’approchais de lui pour m’accroupir devant lui. Je passais légèrement ma main sur sont front avant de lui sourire gentiment.

      « Est-ce que ca va ? »


    Je posais doucement mes fesses par terre tandis que je posais ma tête sur mon genou. Il fait quoi ? Des pompes ? Mon regard se posa avec admiration, sur les plumes au sol alors qu’un grand sourire apparut sur mon visage alors que j’en pris une entre mes mains. Pas celle d’un oiseau ! J’aurais préféré je serais aller lui ramener. Je sais pas de où elles peuvent venir … Je regardais de nouveau le garçon presque stupidement.

      « C’est à toi ? … Dit … Tu cherches quelque chose sous le lit ? Oo »


    Un léger cri spécifique au renard s’échappa légèrement de ma gorge tandis que je me penchais en avant essayant de voir sous le lit. Beuh quoi ? Je suis serviable ! J’essai juste de rendre servir à ce jeune homme qui se trouve être mon colocataire de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Ven 9 Juil - 14:06

[ Oui, il fait Baka mais c'est trop mignon >//< Par contre Hiro il est pas cool :O ]

    Je regardais la porte s’ouvrir : c’était pas Blondinette. C’était un autre garçon, plutôt jeune, et avec, a mon gout, une expression stupide. Le nouveau colocataire, surement. ShinIchi était parti depuis un bon moment, et on nous avait prévenus de l’arrivée d’un nouveau colocataire. C’était dommage car je l’aimais bien moi, ShinIchi. Je regardais le nouveau s’approcher de moi l’air paniqué. Il s’agenouilla devant moi et posa sa main sur mon front avant de me demander si j’allais bien. Ouais… J’allais bien avant que t’arrive abruti ! Je le regardais s’assoir devant moi et s’émerveiller devant les plumes… Mes plumes… Joliment blanche au passage. Il n’en avait jamais vu ou quoi ?! Bizarrement je le trouvais complètement stupide. Quelque chose sous le lit… Ouais, ça aurait pu être une excuse en faite...J’aurais du y penser plus tôt. Je le regardais se baisser pour vérifier sous le lit. Comme s’il voulait m’aider… Ce mec m’énervait déjà. Il était trop gentil et naïf… Un vrai gamin quoi… Je me relevais sans lui prêter plus d’attention. Pas un mot… Je ramassais les plumes, dont celle qu’il avait dans la main pour les mettre à la poubelle. Je ne tenais pas à ce que toute l’académie connaisse ma race… Même si vu mon caractère, personne ne voudrait le croire. Bah ouais, les anges c’est tout gentil, tout mignon, et sa rends les gens heureux. Des bisounours en fait… Sauf moi. D’ailleurs, en parlant de bisous, lui, il aura pas le droit à mon bisou de bienvenu ! Sauf si j’apprends que ça le dérangerait… Ouais, je sais, jsuis pas cool comme coloc’. Disons que pour couronner le tout, j’étais sur les nerfs ces derniers temps…
    Je retournais au pied de mon lit, et balançais mes partitions les unes après les autres pour essayé de remettre la main sur ce foutu collier. Mais ou est ce qu’il est passé ?! Je l’avais pourtant vu tout à l’heure… Je m’allongeais de nouveau par terre, et regardais sous mon lit… TROUVE ! Je le récupérais et le remis autour du cou. Ce collier ne me servait pas vraiment à grand-chose, mais je le remettais pour être sur que mes ailes ne referais pas leurs apparition après mon petit vol de tout à l’heure. Je récupérais mes partitions que je posais sur mon lit en allant ouvrir la fenêtre. Le vent soufflait toujours autant. Je restais devant la fenêtre quelques minutes, comme si j’espérais que le vent allait me prendre et m’emporter avec lui, mais non… Je regardais mon colocataire pour lui indiquer quel lit il devait prendre.


      « Au fait, ton lit c’est celui-ci ! »

    J’avais pas envie de parler avec lui. J’avais pas non plus envie me battre avec lui… En fait, je voulais juste qu’il fasse comme si je n’existais pas et qu’il me foute la paix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Dim 11 Juil - 12:51

    Je regardais le garçon agir sans rien dire non plus. Il se releva sans même me parler. Je fis légèrement la moue alors que je gonflais légèrement mes joues avant de soupirer. Je penchais ma tête sur le côté alors que je commençais à chantonner légèrement (il a la belle voix de Tatsuya en vrai ♥). Pourquoi s’énerver s’il veut pas me parler tant pis. J’en ai rien à faire après tout un prince n’a pas à s’en faire pour les autres. Je me relevais tout en me dandinant légèrement. Mon regard se posa sur la fenêtre alors que mon colocataire l’ouvrit. Je le regardais un moment avant de sourire légèrement en apercevant devant lui un petit oiseau un rouge gorge qui semblait m’appeler. Oh ! Mon ami ! J’attendais sagement où j’étais fixant la fenêtre tandis que je regardais avec envie l’oiseau qui se mettait à chantonner. M’avait-il entendu chanter et qu’il me répondait ? Je sentis mon cœur accélérer tandis que je souriais alors que mon colocataire m’adressa la parole. Je reposais mon regard sur lui perdant mon sourire. Je l’écoutais avant de tourner mon visage vers mon lit. Ouais ok. Je soupirais alors que je posais ma veste dessus avec un sac. Je m’avançais vers la fenêtre poussant légèrement le jeune homme alors que je tendais ma main vers le rouge gorge.

      « Viens… »


    Malheureusement l’oiseau semblait paniqué avec l’ange à côté de moi et après un léger cuicui. Il partit rapidement. Je fixais l’oiseau partir loin. Tandis que je soupirais tristement en baissant lentement mon bras. Non ! Reviens. Je sentais mon cœur être douloureux tandis que doucement une fine pluie apparut remplaçant rapidement le ciel plutôt clair. Mon regard se posa sur le garçon à côté de moi tandis que je soupirais bruyamment. C’est de sa faute ! Mon ami à sentit qu’il avait pas l’air gentil. Je grimaçais légèrement alors que je m’écartais de la fenêtre pour aller m’asseoir sur mon lit. Que faire ? Je l’ignore. Je voulais juste respirer librement, courir, prendre ma vraie forme mais, j’ai peur de l’autre là bas. Cet autre idiot seras capable de vouloir essayer de m’embêter. Action suicidaire c’est sur vu qu’il serait rapidement mort. Soit étranglé par des branches, emporté par une tornade. Bref, il n’a pas intérêt de trop me chercher.

    Malgré le fait que je boudais mon regard ne pouvais s’empêcher d’aller vers le jeune homme. Il m’aime pas ? Hein c’est ca ? J’ai fait quoi pour qu’il m’aime pas ? Moi pourtant qui suis gentil avec tout le monde. Enfin … Ma gueule d’ange fait penser cela alors qu’en réalité je suis un vrai démon. Mais peu importe. Il s’appelle comment lui ? Je ne le sais même pas…

      « Eto … Tu t’appelles comment ? »


    Certes, je pouvais simplement aller ouvrir la porte et lire les noms de familles et prénoms mais, je préférais l’entendre de vive voix. Allez ! Parle moi ! Je sais pas rester sans parler très longtemps moi ! J’espère que mon autre colocataire est plus doux et gentil que lui. Moi qui aime faire des câlins aux gens ou leur servir de peluche. Ooooh ! Où je vais m’enfuir quand il auras un orage ? Je sais ce que ca veut dire un orage. Lui doit pas savoir que cela est un réel mauvais signe. Surtout ceux provoqué par un Kitsune mieux ne vaux pas rester dans le coin. Ceux que déclencher ma grand-mère était réellement dévastateur. Moi qui aime me lover contre les gens quand j’ai peur… Oh ! S’il te plait parle moi juste pour que lorsque j’aurais peur je me sente un minimum rassuré par ta présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Dim 11 Juil - 17:36

    Je m’efforçais d’ignorer mon colocataire du mieux que possible. C’était tout de même pas de chance pour lui. Peut être que s’il était arrivé un autre jour, un jour où j’aurais été d’humeur moins massacrante, peut être que je l’aurais accueilli un peu plus gentiment… Je l’écoutais chantonner doucement. Hum… Il avait une belle voix. Je le guettais du coin de l’œil. Poser ses affaires sur le lit avant de venir à son tour vers la fenêtre. Fenêtre où un oiseau s’était désormais posé. Je le regardais silencieusement ainsi que mon colocataire. Il tendit sa main vers l’oiseau en lui murmurant de venir… Après l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, voici celui qui parlait aux oiseaux… L’oiseau ne resta pas longtemps. Du moins, apparemment pas assez longtemps pour mon colocataire. Il aimait vraiment les oiseaux ? C’était peut être pour ça qu’il était heureux d’avoir trouvé de plumes tout à l’heure. Je le regardais s’assoir sur son lit avec son expression d’enfant déçu. Moi je restais encore un moment devant la fenêtre, à regarder le ciel se couvrir rapidement, et la pluie qui s’abattait doucement sur l’académie. Ouais… Bah jpense que jvais rester dans la chambre encore un moment. Je partis m’allonger sur mon lit. Finalement j’avais pas grand-chose à faire… La voix de mon colocataire se fit de nouveau entendre. Il voulait connaitre mon nom ? Il s’avait pas lire ? C’était écrit sur la porte.

      « C’est écrit sur la porte ! »

    J’aurais pu lui dire mon nom, tout simplement, comme un gentil colocataire, mais je n’en avais pas envie. En fait, en ce moment je n’avais pas envie de parler. C’était pas spécialement contre mon colocataire, c’était ce même comportement avec tout le monde depuis quelques jours. J’avais l’impression de retomber dans l’apogée de mes années de dépravation. Je mordais la chaine de mon collier, comme pour me détendre. Je n’avais aucune idée de ce qui pouvait autant m’énerver ces derniers temps… Il n’y avait eut aucun grand changement dans ma vie, alors pourquoi tant de colère ? Le grondement du tonnerre me sortit de mes pensées.
    Voilà qu’on avait le droit à un orage maintenant. Je regardais du côté de la fenêtre… M*RDE ! Je me relevais rapidement pour aller la fermer, il pleuvait fort. Une fois la fenêtre fermée, j’allais fouiller dans mon armoire pour y récupérer une serviette afin de m’essuyer un peu, et d’éponger l’eau qu’il y avait dans la chambre. Je jetais la serviette sur la flaque au sol qui se trouvait juste devant la fenêtre. C’était bizarre la rapidité avec laquelle le temps pouvait changer quand même. Je retournais m’allonger sur mon lit le regard tourné vers mon colocataire, qui était, il faut l’avouer, très mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Dim 11 Juil - 18:21

    Espèce de … Je le fixais sans rien dire alors que je serrais les poings. Il se fiche de ma tronche ? Je vais … Je vais ! Rahhh ! Alors que mon esprit semblait éclater de rage, le temps changea rapidement tournant alors à l’orage. J-je le hais ! Comment ose-t-il me parler ainsi ? C’est quoi son problème ? Ryu … Comment je dois faire ? Je sais pas comment y arriver… Comment je dois me faire des amis quand les gens réagissent de cette façon. Je me levais simplement de mon lit en soupirant alors que j’allais sagement ouvrir la porte de la chambre pour y lire les prénoms. Y’en à trois … Comment trouver ? Oh et puis zut ! Je callais la porte de rage tandis que je commençais à faire les cents pas dans la chambre alors que mon colocataire essuyé le sol. Je continuais de serrer les poings tandis que mon regard se leva en direction de la fenêtre. Ma mauvaise humeur semblait se faire réellement ressentir ! Je retournais vers mon lit alors que je prenais mon oreiller pour le lancer en pleine tête de mon colocataire.

      « Répond moi ! »


    Je me mis à crier légèrement, piquant ma crise de petit Prince alors que je m’approchais de la fenêtre pour l’ouvrir. Meurs ! Meurs électrocuté pour avoir osé me parler ainsi ! Malgré tout je n’étais pas du genre à être longtemps de mauvaise humeur et bien vite la pression relâche. Je posais mes mains sur le rebords de la fenêtre alors que je me laissais glisser pour finir à genoux devant. Mon corps se mit à trembler alors que des larmes coulèrent le long de mes joues. Je commençais à murmurer des paroles entre mes dents. Suppliant le monde entier pour venir me sauver me ramener chez moi. Je promet de ne plus jamais manquer de respect à ma mère et mon père. Je veux rentrer ! Je n’aime pas ce monde. Les gens sont tous de mauvaises humeurs continuellement. Le temps changea aussi rapidement alors que l’orage censé pour laisser place à une pluie fine et rapide. Je lâchais doucement le rebords de la fenêtre alors que j’essuyais mes joues tout en reniflant doucement.

      « Pourquoi tu m’aimes pas ? J’ai fait quoi ? »


    Je me laissais tomber sur mes fesses alors que je relevais les yeux vers le jeune homme le fixant avec une bouille de chien malheureux. Je veux pas mal commencer avec lui et pourtant cela semble être mal partit. Je remontais mes genoux vers moi alors que je me mettais en boule assis sur mes fesses essayant de me calmer du mieux que je pouvais. L’entrée dans l’adolescence est réellement difficile pour moi mes pouvoirs sont incontrôlable ainsi que mes sentiments, réactions voire même les choses que je ressens. J’ai du mal à gérer tout cela. C’est bien trop dur. Sensei … Venez m’aider s’il vous plait, j’ai besoin de vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Lun 12 Juil - 11:19

    Je me retournais vers mon colocataire qui était de plus en plus dévoré par la rage. Un petit sourire apparu sur mes lèvres. Dans le fond, ça m’amusait de le rendre furax. Je le regardais quitter la chambre pour allé lire les noms sur la porte. Il rentra en claquant fortement la porte. La pauvre… Elle lui avait rien fait, cette pauvre porte. Il n’avait toujours pas l’air content… En même temps, je le comprends, il y avait 3 noms sur la porte. Certes, l’un de ces noms était le sien, mais ça faisait que sur les deux autres noms qui restaient, il n’était pas forcement capable de savoir lequel était le mien. Le léger sourire que j’avais ne m’avait pas quitté, enfin, jusqu’à ce que je reçu un truc en plein tronche. Son oreiller… Tss ! Comme si c’était ça qui allait me faire mal… N’importe quoi. Je rejetais son oreiller sur son lit, histoire que je puisse finir d’éponger tranquillement.
    J’entendis mon colocataire me crier de lui répondre… Cours toujours ! Si je ne lui avais pas répondu tout à l’heure, c’était pas pour lui répondre maintenant, et ses cris ne changeraient rien. Pas avec moi en tout cas. Je le regardais se rapprocher de la fenêtre… Qu’est ce qu’il comptait faire encore ? Il l’ouvrit… Mais c’était pas bientôt fini ses conneries ?! Je me relevais mais je ne pouvais fermer la fenêtre. Il posa ses mains sur le rebord et se laissa tomber à genoux. Voilà qu’il pleurait maintenant. Merde… J’y avais peut être été un peu fort avec lui… Je restais debout, derrière lui, à le regarder silencieusement. Il lacha la fenêtre et s’assailli en boule, toujours devant la fenêtre. Il avait vraiment l’air triste.


      Coloc’ - « Pourquoi tu m’aimes pas ? J’ai fait quoi ? »

    Je ne lui répondis pas. Pas parce que je n’en avais pas envie, mais parce que je ne savais pas comment lui expliquer que le problème venait de moi, et seulement de moi. Je ne savais pas comment lui dire, que j’étais juste de mauvaise humeur, et que malgré tout les efforts qu’il pourrait faire, ça n’y changerait rien. Je m’approchais de lui et le soulevai pour l’éloigner de la fenêtre. Je le déposais doucement sur mon lit. Je récupérais une serviette propre dans mon armoire et la passa autour du jeune homme. Bah ouais, avec ses conneries, on était trempé tout les deux. Quand à moi, je retournais fermer la fenêtre et éponger. Je laissais la serviette posé sur le sol, pour retourner m’occuper du jeune garçon. Je m’accroupie devant lui.

      « Tu sais, ce ne sera pas tout les jours comme ça. Il y aura des jours meilleurs pour toi, jt’assure. Allez, courage petit bonhomme »

    Je déposais rapidement mes lèvres sur les siennes et lui ébouriffait les cheveux. Quand à moi, je récupérais un T-shirt, parce que c’était pas pour dire, mais je commençais à cailler un peu à rester torse nu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Lun 12 Juil - 22:46

    Je restais sans bouger en boule reniflant frénétiquement sans pouvoir me contrôler. Surement mes nerfs qui me jouaient de mauvais tour. Je voulais plus le voir ! Il était méchant, cruel, sans cœur ! Quoi ? Non j’en fais pas trop ! C’est la vérité ! Qui peut oser parler à quelqu’un de cette façon ? Je l’aurais embêté ou taquiné je comprendrais mais là rien n’avait de sens pour moi. Je sentais soudainement quelque chose me soulever de terre. Je redressais brusquement la tête alors que quelques larmes coulaient doucement sur mes joues. Mon regard d’incompréhension se posa sur lui. Pourquoi fait-il cela ? Je ne le comprends plus… Cependant je me laissais faire ne bronchant pas. Il aurait pu se montrer méchant et me faire mal ou m’humilier mais bizarrement je n’avais pas ressentit cela. Le jeune homme me posa sur son lit tandis que j’essuyais rapidement les dernières larmes sur mes joues. Je soupirais doucement essayant de me calmer alors que je sentis une serviette se poser sur moi. Je posais doucement mes mains dessus tandis que je baissais la tête n’ayant pas le courage de le regarder en face. Toutefois mon regard se retrouva en contact avec le sien alors qu’il se mit accroupis devant moi. Je reniflais une dernière fois avant de passer ma main dans mes cheveux en l’écoutant parler. Petit Bonhomme ? Je le regardais assez intrigué relevant un peu mon nez pour le regarder. Tu es un mec réellement étrange … Tu es capable de t’énerver de te montrer désagréable et juste après te montrer doux et gentil. Je suis perdu ! Je soupirais de nouveau mais bien vite quelque chose d’humide et doux toucha mes lèvres. J’avoue que j’avais du mal à dire ce que c’était vu que cela duras que quelques fractions de secondes mais, cela me rendais bizarre. Mes joues prirent un teinte rouge écarlate tandis que je frôlais du bout des doigts mes lèvres où le contact avait eu lieu. C’est donc cela un baiser ? Je m’en fichais de mes cheveux moi qui pourtant prenait soin de bien les coiffer j’avoue que là j’étais comme … Choqué ! Oui c’est bien ca. C’est une étrange sensation. Je comprends pas pourquoi les gens en raffolent autant. Et pourtant… Je me retournais subitement vers Hiroki qui remettais un t-shirt. Je deviens aussitôt plus rouge au niveau des joues alors que je fixais avec des yeux rond la fenêtre. Oh non ! Je vais plus oser le regarder sans rougir moi ! Je pris la serviette que m’avait prêté le jeune homme sur ma tête voulant simplement me cacher avant de rire presque bêtement. Je devais ressembler à l’une de ses jeunes filles amoureuses qui glousseraient parce qu’un beau garçon viendrais de leur faire un compliment. Je pris entre mes doigts la serviette pour la remonter regardant de nouveau mon colocataire. Certes, mes joues étaient encore rouge mais moins tout de même.

      « Au fait … Moi c’est Miki. »


    Je souriais légèrement alors que je me relevais du lit évitant de marcher dans l’eau pour rejoindre mon lit. Je me stoppais tout de même à côté du jeune homme pour lui rendre la serviette qu’il m’avait prêté pour la lui rendre avant de déposer mon lèvres sur les siennes à mon tour. Je me reculais légèrement ensuite après. En fronçant les sourcils et grimaçant légèrement.

      « T’as de drôle de coutumes tout de même… C’est pas commun. Chez moi on se contente de dire merci. Mais bon, je veux pas me montrer malpoli envers toi ! »


    Je lui souriais gentiment tandis que je m’approchais de mon lit pour m’allonger sur le ventre sur celui-ci en gémissant légèrement de bien être. Je sais … Je vais avoir du mal à m’habituer a ses manières mais tant pis je veux bien faire un effort pour devenir amis avec lui !


[Baka en force ce Miki ! XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Mer 21 Juil - 23:26

    Je sais, j’étais d’un compliqué comme mec. Le genre de mec qui peut vous donner mal à la tête en moins de cinq minutes. Les gens avaient du mal à me suivre. J’étais tellement en contradiction avec moi-même. J’avais parfois l’impression d’être schizo. Mon esprit était déchiré. C’était un peu comme si mon cœur me dictait quelque chose, et mon esprit l’inverse. C’était moi… En fait, je ne savais pas si c’était vraiment moi, tout simplement parce que je ne savais pas vraiment qui j’étais. Il n’y avait que deux personnes avec qui je ne posais pas toutes ces questions. Il y avait eut Lyhana & Ai. En même temps, elles avaient toutes deux cette capacité à simplifié les choses, et puis, mes relations avec elles avaient commencées bien avant Monster Academy. La source venait peut être d’ici. De cette académie. C’est vrai que je me sentais moins bien depuis que j’étais ici, mais je pensais que c’était parce que je devais côtoyer d’autres gens. Mais peut être que tout était lié à mes pouvoirs et le fait que je devais vivre sans… Tout cela était à revoir.
    Je jetais quelques coups d’œil à mon colocataire en même temps que j’enfilais mon T-shirt. Il avait l’air… Choqué ? Enfin, c’était pas vraiment ça. C’était plus comme les jeunes filles pures qui se faisaient embrasser pour la première fois. Le rouge lui montait aux joues, ce qui me fit sourire. Il savait que s’il continuait de rougir ainsi il se transformerait en tomate ?! Il avait quand même des manières de princesse. Jvous jure ! Mettez lui une robe et allonger un peu ses cheveux, et je vous assure que vous aurez la une belle princesse. C’était bizarre car chez lui, ça ne m’énervait pas, les attitudes de princesse/midinette. Il s’appelait Miki. C’était un prénom qui lui allait bien je trouve. Simple et mignon, comme lui. Il quitta mon lit et passa près de moi pour me rendre ma serviette, et… M’embrasser ? Je restais debout, ébahi. C’était vraiment le même gars que tout à l’heure ? Il était schizo lui aussi ou quoi ? Tout à l’heure il pleurait car j’avais
    – apparemment – été méchant, il était devenu totalement rouge quand je l’avais embrassé, et voila que maintenant c’était lui qui m’embrassait… J’avais l’impression d’avoir loupé plus d’un épisode sur ce coup là. Je le regardais s’allonger sur son lit tandis que moi je buguais toujours au milieu de la pièce, n’ayant même pas fait attention aux paroles qu’il avait prononcé. Soit disant que j’étais compliqué à suivre, mais il était pas tout simple non plus. Je lui souris.

      « Moi c’est Hiroki »

    Je sais qu’il ne m’avait rien demandé, mais voilà quoi… - Oui, j’ai des explications en béton - Toute ma tension de tout à l’heure était redescendu. J’étais bien, complètement relax’. Je m’allongeais sur mon lit à mon tour, ma tête tourné vers Miki.

      « Sinon, c’est souvent que tu parles aux oiseaux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Jeu 22 Juil - 23:49

    Je balançais légèrement mes jambes en l’air tout en fixant le mur devant moi, oui… Je le trouve passionnant surtout que je viens d’y trouver une mouche en train de marcher dessus la tête en bas. Moi je trouve cela quand même captivant de voir combien les insectes et animaux sont plus doués de nous ! Moi j’ai déjà essayais étant plus jeune mais … J’ai vite finis à terre même aussitôt. Ils doivent avoir des ventouses au bout des doigt, on est mal fait nous humain… Non mais sérieux ! Vous imaginez combien on seraient tranquille pour atteindre des choses trop haute pour nous ! Ah si super bien même ! Cependant ma longue contemplation fut stoppé par la voix de mon colocataire qui s’éleva. Je posais mon regard sur lui. Et pour tout réponse je lui offris mon plus beau sourire. Merci, Hiroki. Je savais son prénom c’était déjà cela, je voulais pas non plus tout savoir sur sa vie personnelle après il s’agit de ses affaires. Apparemment, il a pas l’air très bavard donc je vais tâcher de rester silencieux le plus possible. Attendant alors bien sagement qu’il décide de lui-même de me parler. Je vais rendre pour lui ma présence la plus agréable possible. Je le suivis du regard quelque peu curieux alors qu’il s’installait sur son lit. Après un léger soupire mon regard se reposa sur la mouche qui a mon plus grand regret avait disparut. Oh non ! Qu’est-ce que j’allais faire à présent ? Je posais mon menton sur mon oreiller alors que je tournais la tête curieux en entendant la voix de mon voisin. J’haussais un sourcils avant de soupirer. En voilà encore un qui me prend pour un fou. Me voilà bien à présent. Je me redressais doucement pour m’asseoir en tailleur sur mon lit.

    « Me prend pas pour un fou ! C’est pas de ma faute si a force de les considérer comme des êtres inférieurs à vous les animaux ont finit par décider de ne plus vous parler. Moi, j’ai la chance de pouvoir les comprendre et pouvoir leur parler. Il suffit juste que tu fasses attention à ce qu’ils peuvent murmurer et tu comprendrais. Mais pour ca… Il faut que tu fasses attention à eux. »

    Je penchais légèrement ma tête sur le côté avant de baisser les yeux. Oh, cela est stupide d’essayer de lui faire entendre raison, la plupart des gens abandonne sans même essayer. Et puis, ils ont souvent l’esprit bien trop fermé pour pouvoir comprendre les êtres qui vivent autour d’eux. Je relevais les yeux vers le jeune homme tout en cherchant quelque chose, enfin plutôt comment formuler ma question… C’est surement pas facile à formuler, mais autant le faire dans le même ton que sa question.

    « Et toi, ca t’arrives souvent de te déplumer de la sorte ? »

    Je montrais les plumes bien blanche dans la poubelle alors que je me levais pour en récupérer une. Je la levais quelque peu pour sourire simplement. Elle est réellement belle, j’aime beaucoup ! Je m’approchais du lit de Hiroki alors que je pris sa main pour y déposer dedans sa plume. Oui, je peut paraitre parfois idiot mais pour cela je sais parfaitement que cela peut venir uniquement de lui. Un oiseau qui auraient de telle plume serait immense et il n’y en a pas de tel ici bas. De plus il était la seule personne présente dans la chambre quand je suis arrivé et elles étaient parfaitement répartis autour de lui.

    « Dit… Tu veux bien mes les montrer ? »

    J’avais pris une toute petite voix alors que je baissais les yeux rapidement vers le sol une fois ma question posée. Je dois avouer, j’avais peur de me faire gronder ou même frapper. Il me fait peur… Je me sens pas spécialement en sécurité avec lui malgré le fait que je me c’était en peu plus serein tout de même en sa présence. Je reculais de deux pas laissant glisser mes doigt sur la plume alors que je fixais cette dernière avec admiration. J’aime beaucoup cette plume, je la trouve belle. Hiroki semble faire partit d’une espèce de … Je n’arrive pas à dire monstre, il semble être bien plus beau que cela. Comment imaginer quelque instant qu’il puisse faire partit de la famille des monstres cela est impossible selon moi. Il est bien plus magnifique que cela, j’en suis sur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Jeu 29 Juil - 23:55

    Je ne pouvais pas m’empêcher de le regarder. Lui et ses attitudes de petit garçon. C’était mignon. Je tournais ma tête vers le mur derrière moi pour me mettre à rire. Je ne voulais pas qu’il voit que je me foutais de lui, mais c’était plus fort que moi. C’était presque nerveux même. Je me forçais à me calmer en entendant sa voix. Je me retournais vers lui, pour l’écouter avec attention. Un fou ? Non ! C’était juste quelqu’un qui n’avait pas toute sa tête. Non, sérieusement je ne le prenais pas pour un fou, mais disons juste que je n’avais pas l’habitude de voir des gens parler aux animaux. Je sais bien que l’on peut communiquer avec les animaux, et même avec les plantes. C’est l’une des premières choses que l’on vous apprend chez les anges : respecter la vie sous toutes ses formes. Sauf que moi, la dernière fois que j’ai du parler à un chien ou à un oiseau, je devais avoir vers 9/10 ans. C’est pas pour autant que j’ai été méchant avec eux par la suite, mais disons que je les ignorais, comme les êtres humains… Ca faisait quand même bizarre d’entendre un discours aussi sérieux sortir de la bouche de Miki. Disons que depuis tout à l’heure, il n’avait eut qu’une attitude de gamin, alors là, le voir sérieux, c’était un peu bizarre.
    Ce fut ensuite lui qui me posa des questions, du moins il n’en posa qu’une, mais dans le fond, j’aurais préféré avoir à répondre à mille questions plutôt qu’à celle là, mais bon… Déplumer… J’étais pas un oiseau moi, mais c’est vrai que déplumer collait assez bien. Je n’arrivais pas à lui répondre. Les mots de pouvaient pas franchir mes lèvres. Je n’avais pas l’habitude de parler de moi, et encore moins de ma véritable apparence. Pourtant, qu’est ce que je les aimais mes ailes ♥ J’aimais tellement pouvoir voler ! Si je le pouvais, je le ferais tout les jours, et pas dans ma chambre. Mais entre le règlement, les pions, les profs et les autres élèves, c’était totalement impossible. Et puis, je préférais quand il y avait quelqu’un pour m’accompagner. C’était pas très marrant de parcourir des kilomètres en volant tout seul.
    Je le regardais agir sans bouger. Il récupéra une plume dans la poubelle qu’il déposa ensuite dans ma main. Je fermais les yeux pour ne pas affronter son regard. Je t’en prie ne dit plus un mot. Ne me demande rien à propose de mes ailes… Sa question tomba tout en douceur, et pourtant, j’avais l’impression qu’il venait de me mettre dix coups de couteaux. Je rouvrais doucement les yeux en me mordant la lèvre inferieur. J’avais tellement du mal à accepter cette autre partie de moi devant les autres. J’avais mal intérieurement. Encore une fois, certaines parties de moi se déchiraient. Certes, j’aimais tout les pouvoirs que me donnait le statut d’ange, mais dans le fond, je n’arrivais pas à porter se nom. Même si j’étais loin d’être un « monstre » par ma nature, dans mon cœur et dans mon esprit j’en étais un. Qui pouvait bien croire qu’un gars comme moi serait un ange. C’est comme si vous me disiez que Miki était un Vampire ou un Démon. Je ne vous croirais pas. Je n’arrivais tellement pas à admettre que j’étais un ange… Je relevais sa tête avec la paume de ma main pour faire fasse à son regard. J’avais besoin de sa parole.


      « Il faut que tu... – Je respirais un grand coup – Il faut que tu me promettes que tu ne diras rien à personne. Tout ce qui se passe dans cette chambre doit rester dans cette chambre… »

    Je n’attendis même pas sa réponse pour me lever. Je savais qu’il ne dirait rien. Il n’était pas du genre à allé le crier sur tout les toits. Et puis, s’il venait à l’ouvrir, il pouvait dire bonjour à l’enfer. Je retirais mon t-shirt et le jetais sur mon lit. Puis je posais doucement mes doigts sur le collier, hésitant quelques instants. Je me retournais pour faire dos à Miki. J’avais comme peur de sa réaction. Je retirais le collier et fermais les yeux. Mes ailes sortirent d’elles mêmes, comme si elles avaient été enfermées trop longtemps. Je restais debout au milieu de la chambre, silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Ven 30 Juil - 14:40

    Ayant crainte de sa réponse et avant tout de sa réaction je garde la tête basse, n’osant plus le regarder. J’ignore qu’elle seras sa réaction, cela me fait peur pour tout vous avouer. Je sentais mes membres se raidir alors qu’il me releva le visage le fixant rapidement dans les yeux mon cœur pris un rythme bien plus soutenu tandis que je me mordais la lèvre inférieure. Allait-il crier de nouveau ? Je le fixais sans rien dire laissant même une mèche de cheveux venir me chatouiller le bout du nez sans réagir. J’ai peur de lui, c’est stupide n’est-ce pas ? Je suis capable de répondre manquer de respect par rapport aux professeurs mais devant un simple élève je perds tous mes moyens. Je suis surement pas fait pour régner, les gens ont raison je suis pas fait pour cela. Je suis bien trop peureux pour oser relever le regard devant d’autre et je ne pourrais jamais poussé mon peuple à la guerre de peur que l’un d’eux soit blessé a mort. La voix de Hiroki me rassura et je sentais mes membre se détendre tout de même. Je lui adressais un léger sourire alors que j’entendais le début de sa phrase. Il compte réellement faire cela ? Je sentais l’excitation monter en moi. Oh ! Je vais voir ses ailes ! C’est une chose pas donner à tout le monde je suppose. Après tout, nous sommes en censé connaitre la vraie apparence des autres personnes ici bas. Je fis un simple ‘oui’ de la tête pour lui promettre que je ne dirais rien. De toute façon, a qui j’irais le répéter et cela n’est pas dans mon genre de raconter tout à tout le monde.

    Je regardais faire Hiroki, restant encore silencieux je voyais le jeune homme se lever pour enlever son haut. Mon petit cœur ratait quelques battements alors que je le voyais retirer son collier avec tout de même une certaine hésitation. Ne tant fait pas, je te promet de ne rien dire. Même sous la torture j’ai tout de même assez de caractère pour rester silencieux. Comme par magie, les ailes du jeune homme apparut dans la salle. J’en eux le souffle coupé tandis que je le regardais avec admiration. Je n’ai surement jamais vu quelqu’un d’aussi magnifique que lui. Même ma grande sœur qui pourtant est belle n’arrive pas à la cheville de Hiroki niveau beauté. Un grand sourire apparut lentement sur mes lèvres tandis que je levais lentement mon bras droit pour frôler du bout des doigts les plumes si douce de l’ange. Il est beau… Pourtant j’hésitais a réellement le toucher de peur de lui faire mal, c’est surement stupide non ? Je m’avançais alors pour me retrouver face à Hiroki. Je lui adressais un magnifique sourire tandis que je ne pouvais m’empêcher de le regarder avec admiration. Moi qui aime les belles choses j’ai surement la plus belle créature au monde qui dors dans la même chambre que moi. Finalement, monsieur le directeur, laissé tomber ma chambre personnelle je veux rester dormir avec cet ange.

      « Elles sont magnifiques … C’est la première fois que je peux voir un … Un ange. Hiroki, tu es réellement beau. C’est dommage qu’ici tu n’ai pas la possibilité de te balader librement. Je suis sur que tu aurais toutes les filles a tes pieds ! »


    Je me mettais a rire légèrement tandis que je restais devant lui sans bouger, surement encore trop en admiration devant lui. Je me serrais bien avancé vers lui pour lui déposer un léger baiser sur la joue histoire de le remercier de m’avoir fait confiance. Mais, j’avais peur, non pas du mauvais sens, mais j’ignore pourquoi, j’avais dans l’esprit que l’approcher alors qu’il était sous sa vrai forme serait un manque de respect vis-à-vis de lui. Après tout, les anges sont censés être des êtes pur non ? (Heurm… XD) Je murmurais alors un léger merci tout en continuant de lui sourire. Par contre maintenant, que j’ai vu sa vraie forme ne risque t-il pas de vouloir voir à quoi je ressemble moi ? Arf ! J’espère qu’il n’est pas aussi curieux. Je suis loin d’être aussi impressionnant que lui. A part donner un côté super mignon en plus de ma panoplie, adorable Miki. Cela m’aide pas vraiment. Et puis, pour peut qu’il sache pas ce que je suis. Oh ! Pourquoi les Kitsunes sont si peu connu ? Surement à cause de notre nombre si peu élevé. Je suis pas sur qu’il ait un autre Kitsune dans les murs de cette école a part moi, la vie est parfois bien triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Mar 3 Aoû - 19:57

    Je restais silencieux et immobile. Je me sentais bien ! Sous cette forme, je me sentais véritablement bien. J’avais l’impression que mon cœur n’éttoufait plus. De plus tout mes pouvoirs regagnaient leurs vrai puissance. La sensibilité de mes sens était décuplée, si bien que je n’avais aucun mal à entendre les rapides battements que faisait le cœur de Miki. Je ressentais toutes les émotions de cette pièce. La joie, l’étonnement, l’admiration. Tout, je ressentais tout ! Ca faisait du bien de pouvoir se laisser aller sans rien avoir à craindre. En fait, je ne regrettais pas que ce soit lui mon nouveau colocataire. Je n’aurais plus besoin de mettre le collier quand il serait là. En fait, il apportait des avantages ce p’tit bonhomme. Je crois que finalement il pourra rester dans la chambre. Quoi ?! Dans un sens j’aurais bien été capable de le chasser, ou bien de tout faire pour qu’il demande à partir. Après tout, je n’étais surement pas le colocataire le plus cool. Jm’étais quand même fighter avec Blondi’ dès le premier jour, quand à ShinIchi… Ca aurait pu vite mal tourner également. Mais finalement, je l’aimais bien Miki, c’était bien comme ça.
    Je sentais ses doigts effleurer mes plumes. Il s’avança ensuite pour faire face. Un magnifique sourire aux lèvres, rempli de bonheur. Son commentaire sur ma beauté me fit éclater de rire. C’était trop bête. De un, je n’avais pas besoin ça pour que les filles soient à mes pieds. Ce n’était pas pour me vanter, mais jusqu’à présent je n’avais eut trop de mal à mettre une fille dans mon lit. Et même des gars… De deux, même si je le pouvais, je ne me baladerais surement pas sous cette forme. Je ne voulais pas que l’on sache que j’étais un ange. C’était aussi simple que ça. C’est vrai que certaines personnes le savaient, mais si je leurs avais dit, c’est que je les appréciais et que je leurs faisaient confiance. Comme pour Miki. Je ne lui aurais jamais montré mes ailes si je n’avais pas confiance en lui. Je l’aurais tout simplement envoyé promener. Je souris en entendant son merci. C’était plutôt à moi de le remercier. Grace à lui, je venais d’obtenir une nouvelle liberté. J’avais de moins en moins besoin de me cacher. J’approchais doucement mes lèvres des siennes en passant ma main sur sa joue. Et un petit bisous de remerciment ! C’était plus fort que moi, il était trop mignon ce gosse.


      « Et toi ? Quel genre de… Bestiole es tu ? »

    Je n’avais pas réussi à sortir le mot monstre. Le mot monstre ne collait pas à son adorable bouille. Et puis de nous deux, le plus monstrueux c’était surement moi. Je le regardais avec curiosité, en essayant de deviner ce qu’il pouvait bien être. Un neko ou une fée. Enfin, une espèce de nature docile. Pas dans le genre des Loup-Garou ou des démons. De toute façon c’était déjà pas un démon. Ca c’était clair et net. Non pas parce que ça ne collait pas à son caractère – Après tout, les apparences sont trompeuses. J’en suis le premier exemple – Mais parce que si ça avait été un démon, je l’aurais senti dès l’instant même où il avait ouvert cette porte. Je ne lui demandais pas forcement de se montrer sous sa vrai forme, ni même me le dire clairement, mais si au moins il pouvait me mettre sur la voie, ça me ferait plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Jeu 5 Aoû - 0:32

    Le regard fixe dans celui de Hiroki je lui souriais simplement tout en regardant par moment ses ailes. J’aurais aimé lui ressembler mais, moi j’ai hérité de quelque chose d’assez embarrassant. Je suis loin de pouvoir faire un jour très viril ! Enfin, certain Kitsune le sont mais, je sais pas je dois être trop mignon d’après pas mal de personne. Ma petite bouille fait que mes oreilles de renard ainsi que mes neufs queues me rendent adorable. Ah ! Qu’elle chance… Mouais. Lui au moins, il fait viril même avec ses ailes. Il y a une injustice énorme sur cette planète c’est dingue. Je sentais quelque chose de frais se poser sur mes lèvres alors que je frissonner doucement, je n’étais pas encore réellement habituer à ce genre de contact cela me gêné encore assez. Il avait faire des drôles d’habitude celui-là. Mais tous les anges font la même chose ? Je penchais légèrement ma tête sur le côté tout en rougissant légèrement. Moi ? Quel genre de bestiole je suis ? Ce mot me fis sourire amusé par ce dernier tandis que je soupirais rapidement en baissant les yeux au sol. Suis-je réellement obligeais de lui dire ? Bon, une chose de positif, il ne risquait pas de me sauter au cou en hurlant combien je suis mignon. J’ai déjà eu une fois ce coup là avec une humaine. C’était … Humiliant presque. Je passais doucement ma main dans mes cheveux assez contrarié par cela avant de regarder Hiroki de nouveau. Allez il faut que je fasse un effort pour lui. Il m’avait fait confiance je peux bien en faire de même.

      « Je suis… Je suis un… Kitsune. »


    Je baissais de nouveau les yeux au sol plutôt honteux de ma vraie nature. Certes, j’y trouve des avantages avec mes pouvoirs. Mais c’est pas la meilleure des conditions tout de même. Je prenais doucement dans mes mains mon collier pour le retirer doucement. J’ai pas envie de faire cela, mais il le faut bien. Et s’il venait à se moquer de moi ? Que ferais-je ? Des oreilles de renards apparurent rapidement sur le haut de ma tête tandis que mes neufs queues apparaissaient a leur tours. Contrairement a toute attente ces dernières n’étaient pas si imposante que cela et cela n’était pas moche à voir. Mes oreilles se plaquèrent en arrière sur mon crane tandis qu’un léger cri s’échappa de ma gorge. Je me sentais mal à l’aise à présent et il m’était impossible de le regarder en face. Mes joues étaient rouges écarlates tandis que le soleil dehors se couvrait quelque peu rendant la visibilité dans la chambre plus difficile. Rien de bien important on pouvaient toujours parfaitement se voir. Mais, sans mon collier le temps varie bien plus facile en fonction de mes sentiments.

      « Je suis loin d’être une créature intéressante à voir tu sais… J’ai pas autant de classe que toi. »


    Je passais ma main dans mes cheveux les torturant quelque peu au passage avant de lever enfin les yeux vers Hiroki. Mes oreilles se redressèrent légèrement alors que j’adressais un léger sourire au jeune homme.

      « Il faut que tu saches aussi que mon vrai prénom c’est pas Miki, je peux pas garder le vrai ici étant un … Prince. »


    Je baissais de nouveau les yeux. Je me sentais encore plus gêné il allait surement me prendre pour un fou mais tant pis. Il fallait qu’il sache, de plus garder cela rien que pour moi c’était trop dur ! Je me rapprochais de Hiroki, me mettant sur la pointe des pieds j’encerclais le cou de l’ange avec mes bras. Mon visage se glissa alors au niveau de son oreille pour me laisser la possibilité de lui murmurer mon vrai prénom. Je veux qu’il le connaisse lui ! Et lui seul.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Ven 6 Aoû - 17:09

    Le regard de Miki croisa le mien. Il avait l’air contrarié, comme si m’a question ne lui avait pas plu. Quoi ? C’était le mot « Bestiole » qui le gênait ? Je le regardais tout en essayant de deviner de quelle race il était. Neko ! Je pariais tout sur Neko. Avouez franchement que ça lui irait bien. Deux petites oreilles sur le haut de sa tête ainsi qu’une queue. Il bégaya un peu. Apparemment, pour lui non plus c’était pas tellement simple de l’avouer. Je restais assez ébahi en entendant sa réponse. Kitsune… Je croyais qu’ils avaient tous disparu. Du moins, on m’avait dit qu’ils avaient tous disparu, que l’espèce s’était éteinte. Il baissa les yeux gêné par la situation. Il posa lentement ses doigts sur son collier et le retira à son tour. Deux oreilles de renard apparurent de chaque coté de sa tête, ainsi que ses queues. Il en avait combien ? Je m’efforçais de les compter. Une, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit et neuf ! Neuf ? J’en restais complètement ébahi. Si mes souvenirs étaient bons, la puissance d’un Kitsune pouvait se juger à son nombre de queues, et le maximum était de neuf queues. Wouaaah ! Qui aurait cru que ce petit bonhomme pouvait être l’un des plus puissants de son espèce… Honnêtement, j’avais un peu de mal à m’en remettre. Ses joues viraient à l’écarlate, tandis que le temps variait également. Ne me dites pas qu’il pouvait contrôler la météo…
    Il trouvait sa race nettement moins « classe » que la mienne. Bah sur ce coup là il se trompait complètement. Être ange n’avait pas grand-chose de classe. Et je savais très bien de quoi je parlais. Je l’écoutais avec attention. Son vrai prénom, son histoire de prince… Je ne doutais pas une seconde de sa sincérité. Ca paraissait un peu invraisemblable, mais lui j’étais prêt à le croire. Si quelqu’un d’autre était venu me dire ça, je pense que je l’aurais pris pour un fou. Mais tout cela venant de Miki ne me laissait aucun doute sur la vérité. Mais s’il était un prince, cela signifiait qu’il était très important pour les siens. Vous pensez que je peux tirer une bonne rançon avec lui ? Quoi ! C’est plutôt un moyen facile pour se faire de l’argent. Alors pourquoi ne pas en profiter ? C’est bon, j’arrête de raconter des conneries. Je ne lui ferais pas de mal, c’est promis. Il passa ses bras autour de mon cou, et glissa son visage au niveau de mon oreille. Son vrai prénom… Il me le murmura doucement, me suppliant de ne le dire à personne. De toute façon, je ne comptais pas raconter le moindre détail de ce qui c’était passé dans cette chambre. C’était notre secret, à lui et moi. Je pris le garçon dans mes bras, posant sa tête contre moi poitrine. Trop adorable. Je caressais ses cheveux, jouant quelques fois avec ses oreilles. Je trouvais ça trop mignon. Ses oreilles, et puis ses queues. Dites, j’ai le droit de l’adopter ?
    Je me décollais doucement du jeune homme. Je repassais encore une fois ma main sur l’une de ses oreilles. J’aime trop ! Puis je repris le collier qu’il tenait dans la main pour lui repasser autour du coup. Je voyais bien qu’il était mal à l’aise dans cette situation. Inutile de le laisser se torturer l’esprit encore plus longtemps. Il en avait fait bien assez comme ça. Je remis mon collier à mon tour. Un grand sourire apparu sur mes lèvres. Finalement, cette journée n’était pas si horrible que ça. Je fis un sourire à Miki.


      « Ne t’inquiète, ton secret sera bien gardé. Et puis, il ne vaut mieux pas que quelqu’un apprenne ce qu’il s’est passé dans cette chambre, on risquerait d’avoir des problèmes tout les deux. Mais je pige pas trop, si t’es vraiment un prince, pourquoi t’es venu t’enterrer ici ? »

    C’est vrai que j’avais un peu de mal à comprendre ce point là. Moi si j’avais été un prince, je serais tranquillement resté chez moi à donner des ordres, mais jamais je serais venu ici. Pourquoi venir se prendre la tête dans une académie pareil quand on peut reigner sans soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Sam 7 Aoû - 23:48

    Un frisson parcourut mon corps alors que je sentais la main du jeune homme venir frôler mes oreilles de renard. Je les plaqués légèrement en arrière gémissant légèrement. Pas que je n’aimais pas cela, mais je dois avouer que c’était assez étrange pour moi. Personne, n’avait jamais touché à mes oreilles. Enfin, dans mon royaume étant tous pareils il n’y a aucun intérêt pour les autres de me tripoter les oreilles. Mais je ne pouvais rien dire, après tout j’avais été tenté moi aussi pour frôler du bout des doigt ses ailes. Je pouvais tout de même supporter cela. Et ce n’était pas désagréable au contraire. Même super agréable. J’aurais bien voulut me transformer littéralement en animal pour qu’il continue de cette façon a me chouchouter. Je me lovais contre la poitrine du jeune homme alors qu’il me serrait dans ses bras tout en déposant ma tête sur son torse. Fermant les yeux, je me calmais et apprécier réellement ses attentions. Qu’il fasse attention, je risquerais fort de me balader en Kitsune dans la chambre tout le temps juste pour qu’il agisse tout le temps ainsi avec moi. Je me serais bien endormi ainsi dans ses bras quitte a devoir dormir debout, peut importe j’étais tellement bien ainsi. Un léger ronronnement s’échappa du fond de ma gorge tandis que je rouvris les yeux pour regarder de nouveau le jeune homme alors qu’il se décoller de moi. Oh ! J’aurais pas du ronronner c’est ca ? Je penchais légèrement la tête sur le côté alors que je souriais a l’ange qui me remettais mon collier (Ouaf! XD). Je le regardais faire de même pour lui et par la suite j’allais m’asseoir sur mon lit. Tout en soupirant je l’écoutais essayant de trouver quoi lui répondre exactement, pas facile.

      « Ah … Si je suis ici c’est pour recevoir une éducation et une instruction. Aucun futur Roi n’a le droit d’être un pur idiot. Je dois avouer que parfois j’aurais bien aimé que les filles puissent prendre la succession. Ma grande sœur est plus douée que moi pour tout cela. Je préfère profiter de la vie et m’amuser. Mais voilà, je suis le prince héritier qui quoiqu’il arrive devras poser ses fesses sur le trône. »


    Si cela aurait été possible j’aurais changé de sexe également, un échange ni vu ni connu avec ma sœur et voilà ! Enfin quoique, tout bien réfléchis être une fille ca doit être horrible ! Non, je suis bien tel que je suis. Je me levé de mon lit pour alors me mettre à farfouiller dans mes affaires. Je ressortis alors un paquet de Mikado tout fier de moi je le levais vers Hiroki pour le secouer légèrement. Avec un air gamin j’entrepris d’ouvrir le paquet pour alors mettre un bâtonnet dans ma bouche pour le manger doucement.

      « Mais dis moi Hiroki… Et toi ? Tu as des vrais raisons d’être ici ? T’es tombé du ciel ? Tu t’es cassé une aile ? Tu peux plus voler ? Et c’est pour ca qu’il avait plein de plume tout a l’heure ? Hein dis ? »


    Ma voix était de plus en plus paniqué alors que je m’imaginé tout les scénario possible dans mon esprit. Oh ! Et si un démon lui avait tendu un piège. Tout en mangeant plus rapidement mon bâtonnet chocolaté je frémissais à l’idée que quelqu’un aurait pu lui faire du mal. Je m’approchais de Hiroki posant mes mains sur ses épaules et le fixant d’un air grave je pris un grande inspiration avant de lui montrer le paquet de Mikado.

      « Tu en veux un ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Ven 20 Aoû - 16:03

    Je jouais une dernière fois avec une mèche des ses cheveux avant qu’il ne s’éloigne vraiment de moi pour allé s’assoir sur son lit. Je regrettais de lui avoir remis son collier. Il était tellement plus mignon avec ses oreilles et ses queues. Oh ! Dis-moi que tu n’es pas un bon élève et que tu l’enlèveras souvent. Je quittais le milieu de la pièce pour allé m’assoir sur mon lit également. J’écoutais la raison de sa présence ici. C’est vrai que quand on est issu d’une famille royale, on ne rigole pas sur l’éducation, pas question pour les héritiers de faire n’importe quoi. En fait j’étais bien content de ne pas être prince. Moi qui avais rarement su supporté une quelconque forme d’autorité, je n’aurais pas rigolé longtemps en étant prince. J’aurais surement pas supporté des ordres de mes parents et toutes les règles du protocole jusqu’à ce que je puisse monter sur le trône. Finalement, naitre dans une famille « normal » avait aussi ses avantages. Je trouvais qu’il me ressemblait un peu sur les bords. Lui aussi, il voulait se battre pour sa liberté. Grande Sœur ? Un sourire malicieux apparu sur mes lèvres. Vous pensez que je pourrais enlever Miki et ensuite demander de faire un échange entre sa sœur et lui ? Me tapez pas, je blague ! J’avais Miki, je le gardais. Oui j’étais égoïste, et alors ? Fallait pas me mettre dans la même chambre qu’un garçon aussi mignon. Je le regardais fouiller dans ses affaires pour en sortir un paquet de Mikado. Il commença à en manger un tout en me demandant pourquoi moi j’étais ici.
    Je baissais les yeux. Si seulement l’une de ses idées pouvait être vrai… Si seulement je pouvais être ici car je mettais simplement cassé une aile, tout serait beaucoup plus simple. Je n’osais pas lui répondre. J’avais peur… qu’il me déteste… J’avais du mal à me comprendre… Moi qui était si détaché de tout habituellement, pourquoi l’idée qu’il puisse me détester me faisait mal… ? Contrairement à ce qu’il pensait, être un ange n’avait rien de classe à mes yeux. Moi j’avais enfreint toutes les règles, j’avais tout fait pour qu’on me rejette, pour gagner ma liberté. Certes, j’avais choisi cette vie, mais lui il ne pourrait peut être pas comprendre… Comprendre pourquoi j’avais choisi une vie de débauche plutôt que celle d’un ange. Ma vérité était très peu sympathique à entendre. Je ne n’osais pas lui avouer. J’avais fait tellement de mal autour de moi, j’avais tant profité des autres, je ne voulais qu’il pense que j’allais faire pareil avec lui. Je ne voulais qu’il comprenne jusqu’à quel point j’avais pu être inhumain. Je relevais la tête vers le jeune homme.


      « Tu sais Miki, il n’est parfois pas bon d’apprendre la vérité… Y a des jours où il vaut mieux rester dans l’ignorance, si on ne veut pas souffrir. Mais ne t’inquiète pas, mes ailes vont très bien et je peux toujours voler. Les plumes étaient là car je ne les avais pas libérées depuis trop longtemps. »

    Je lui fis un sourire. Un peu forcé certes, mais un sourire quand même. Il se leva pour me rejoindre et posa ses mains sur mes épaules avant de me proposer un mikado. Je l’embrassais une nouvelle fois avant dans prendre un dans le paquet. Un nouveau sourire apparu sur mes lèvres, les siennes avaient un arrière gout de chocolat. Qu’est ce que c’était bon ! Comment ça pervers ? C’était pas ma faute, je le trouvais véritablement craquant. Et puis, c’était une preuve d’affection. Si jamais il trouvait mon comportement déplacé, il me le ferait savoir. Non ? Jusqu’à maintenant il ne s’en était pas plein. Par contre, c’était légal ce que je faisais ? Du moins, je ne risquais pas de me faire attaquer par une horde de Kitsune en colère pour avoir toucher leur prince, hein ? Après tout, je ne savais pas grand-chose sur leur manière de vivre. Je me mis à rire légèrement.

      « Rassure moi, personne ne me coupera la tête pour t’avoir câliné, hein ? »

    Quoi ? Moi, je ne tenais pas à mourir aussi jeune. Et puis pour une fois que je me montrais gentil. Je me laissais tomber sur le dos en entrainant Miki avec moi. Je posais une main sur sa tête, et commençais à jouer avec ses cheveux. Si seulement nous pouvions rester ainsi pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Mar 24 Aoû - 21:16

    Je n’ai donc pas le droit de savoir pourquoi il est ici. Je dois avouer que j’étais réellement déçu ne me fait-il pas assez confiance ? Oh ! Je sais on se connait pas vraiment Hiroki mais, je ne dirais rien, je te le promet. Je lui ai confiais beaucoup de chose sur moi et en échange j’avais le droit à sa discrétion. D’un sens c’est lui qui a raison… Mais je suis triste tout de même. Je ne pouvais tout de même pas lui en vouloir très longtemps car peu de temps après je sentais de nouveau ses lèvres sur moi. Je dois avouer que j’avais toujours du mal à m’habituer à cette façon de faire. Enfin ! On s’y habitue vite ! C’est loin d’être désagréable. Un léger sourire put rapidement se lire sur mon visage alors que mes joues prirent quelques couleurs. Un léger rire s’échappa de ma gorge alors qu’il me demandait s’il ne risquait pas d’avoir la tête coupée. Oh si ! Mon père va surement même l’accrocher dans sa salle aux trophées ! A côté des têtes coupées pour tout ceux qui ont osés approchés la princesse ou le prince. Je levais les yeux au ciel sans pour autant lui répondre de suite. Je dois avouer que je ne savais pas trop quoi répondre. Entre Kitsunes nous sommes très unis et c’est rien si on voit deux hommes ou femmes se câliner devant tout le monde. Mais étant d’une autre espèce cela risque de changer… Je me crispais légèrement alors que je me sentais partir en avant. Me retrouvant sur Hiroki, je me mettais à rougir rapidement tout en me raidissant. Qu’est-ce qui fait ? Je fermais doucement les yeux alors que je sentais sa main commencer à jouer avec mes cheveux. Je voudrais bien laisser mon côté renard ressortir et couiner de plaisir mais autant éviter n’est-ce pas ? Je rouvris lentement les yeux posant alors mon visage sur le torse du jeune homme. Je reprenais lentement confiance en moi et commençais à accepter cette position bizarre.

      « Je laisserais personne te faire de mal Hiroki… Même si pour cela je dois affronter les personnes de mon espèces. Je veux pas qu’on te fasse de mal par ma faute. Mais ne tant fait pas, nous Kitsunes, sommes normalement des créatures calme et paisible, en tout cas dans mon clan c’est le cas. On est tous très proche les uns des autres. Mais ici vous avez des façon de faire bien étrange. Mais j’aime bien ! »


    Je me redressais légèrement tout en souriant à l’ange. Je rapprochais mon visage du sien pour simplement frotter mon nez contre le sien avant de rire. Mais rapidement je le fixais dans les yeux. Hiroki tu es quelqu’un de bizarre pourtant je t’apprécie beaucoup. Suis-je normal ? Non absolument pas… Mon regard fut rapidement attiré par mon ami le rouge gorge qui c’était reposé à la fenêtre. Oh ! Te revoilà toi ! Désolé mais pour le moment je préfère m’occuper de Hiroki. C’est plus amusant de jouer avec lui. Je soupirais avant de regarder le jeune homme.

      « Dit … Toi qui a l’air de connaitre les humains. C’est vrai qu’ils… enfin qu’ils s’embrassent avec la langue des fois ? Ca doit pas être pratique. Ils sont bizarre quand même. Nous généralement on agit simplement par des accolades et c’est tout. Vous avez une façon d’agir qui m’échappe totalement. »


    Je fronçais les sourcils alors que je le regardais assez contrarié. Ben oui ! Moi j’y comprend plus rien à leur façon d’agir. Moi petit prince que je suis j'ai du mal à comprendre. Je déposais un furtif baiser sur les lèvres de Hiroki avant de me redresser. Ben ouais ... J'ai peur qu'il ose m'embrasser avec la langue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroki Katsuya
avatar
Diabolic Angel Psychopath

Messages : 1169
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Sam 28 Aoû - 0:30

    Malgré la position plutôt étrange dans laquelle nous nous trouvions, je me sentais bien. Je me demandais comment réagirais certaines personnes si elles voyaient de quelle façon j’agissais avec Miki. Je suis sure que la plupart penseraient qu’il m’a jeté un sort, ou bien que j’ai complètement perdu la tête. Haha ! Ils n’auraient peut être pas tort. Même moi j’avais un peu de mal à me rendre compte jusqu’à quel point je pouvais être gentil avec lui. Moi qui était d’ordinaire si détaché de tout. On ne peut pas dire que c’était dans mes habitudes de me montrer si docile, surtout avec un gamin. Quand mon cerveau avait-il cessé de fonctionner correctement ? D’un autre côté j’en avais rien à foutre de tout ça. Je ne voulais pas gâcher ses instants de bonheur à réfléchir à toutes ces questions. Les réflexions qu’on me ferait sur ma relation avec Miki ne me ferait ni chaud ni froid. Je le savais bien. Mais c’était peut être pour lui que je posais autant de questions. Je ne voulais pas qu’il souffre à cause de moi. Que ce soit directement à cause de moi, ou bien par les propos des autres. Je savais que certains d’hésiteraient pas à dire à Miki quelle était ma vraie nature. Et honnêtement, ce n’était pas très sympathique à entendre. Pourquoi était ce toujours aussi compliqué avec moi ? Si seulement je pouvais faire dans la simplicité de temps en temps… Ca m’arrangerait plutôt bien. Je continuais de jouer avec ses cheveux, comme pour me détendre et évité de trop réfléchir.
    Il redressa la tête pour me promettre de me protéger. Parce qu’y avait vraiment un risque pour qu’on me coupe la tête ? Je laissais retomber ma tête contre le matelas du lit. Pas que j’avais vraiment peur qu’un Kitsune essaye de me déchiqueter la tête, mais parce que l’idée que ce soit Miki qui me protège ne me plaisait pas. S’il cherchait à me protéger, que se soit contre les Kitsunes ou bien n’importe qui d’autre, c’était lui qui risquait de souffrir le plus. J’avais beau être un ange, ceux qui m’avaient fréquenté étaient rarement comblés de bonheur. Bien au contraire, j’avais plutôt tendance à attirer les ennuis. Mais comment lui expliquer qu’il ne fallait pas qu’il s’approche trop de moi alors que je ne cessais de le câliner et l’embrasser depuis tout à l’heure… Je commençais à avoir mal à la tête à trop réfléchir, et de façon tellement contradictoire… Il se redressa légèrement pour rapprocher son visage du mien. Je fus tenté de l’embrasser à nouveau mais me retint. Il approcha son visage et frotta simplement son nez au mien. Bisou esquimau ! Ca faisait bien longtemps dit donc. Il me fixa un moment avant de reprendre la parole.
    Il me demanda si c’était vrai que les humains s’embrassaient avec la langue. Je ne pus m’empêcher de rire. Il était tellement naïf ! Et pourtant, chez lui ça ne me dérangeait pas. C’est vrai que je connaissais plutôt bien les pratiques humaines, pour les avoir utilisées un bon paquet de fois, moi aussi. Il déposa ses lèvres rapidement sur les miennes, un peu comme si il y avait eut peur que je l’embrasse avec la langue. Ce n’était pas l’envie qui m’en manquait, mais disons que j’éprouvais comme une certaine gêne à enlever cet adorable garçon du petit nuage sur lequel il vivait. Je n’avais aucune idée sur les coutumes des Kitsunes, mais ça m’étonnait quand même qu’il soit à se point pure et innocent. On n’en trouvait quasiment plus des personnes comme ça, même chez les humains. Je lui fis un sourire. Il valait tout de même mieux qu’il ne s’approche pas trop de moi, au risque de me tenter. Trop tard, j’étais déjà beaucoup trop tenté. Je poussais légèrement sa tête vers la mienne. Je posais mes lèvres sur les siennes, mais rentrais doucement ma langue dans sa bouche, afin d’allé titiller la sienne. Ma main, elle, glissa jusqu’à sa joue que je caressais doucement avec le pouce.
    Cependant je mis pas longtemps pour décoller mes lèvres des siennes. Mais quel con… Je reposais ma tête sur le lit, cachant mon visage à l’aide de mon bras. J’avais les joues écarlates, je le sentais bien. Qu’est ce qui m’avait pris de l’embrasser ainsi alors que ça avait l’air de le rendre nerveux ? Raaah ! Pourquoi est ce qu’il m’attirait autant aussi ? Hiroki Katsuya, tu n’es qu’un abruti de première classe ! J’espérais que mon baiser ne mettrait pas trop de distance entre nous, mais d’un côté, ça m’étonnerait. Je m’en voulais de l’emmener sur ce chemin, pourtant j’avais bien du mal à me contrôler. Je n’osais pas enlever mon bras de sur mon visage, j’avais peur de son regard, peur de sa réaction. C’était donc sans le regarder que mes mots traversèrent mes lèvres.


      « Désolé… Je pense… Qu’il faudrait mieux que tu ne m’approches plus si… tu ne veux plus que ce genre de chose arrive. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoléane M. Archdeacon
avatar
Me so Cute ? •
No ! Just Beautiful

Messages : 1025
Date d'inscription : 04/10/2009


MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki] Sam 28 Aoû - 17:02

    Je devais être sur un petit nuage en compagnie de Hiroki. Je suis persuadé que si jamais quelqu’un venait à rentrer dans la chambre je ne le remarquerais même pas. J’étais bien avec lui, heureux et paisible. Cela faisait un moment que je ne m’étais pas sentis si bien avec une autre personne surtout autre qu’un Kitsune. Je le regardais quelque peu admiratif, il est réellement beau. Je dois rêver n’est-ce pas ? Ce n’est pas possible un être comme lui ne peut avoir envie de rester avec moi. Je crois que j’aurais bien pu m’endormir sur lui, bien qu’une légère crainte de l’écraser m’aurait fait peur. Après tout une fois endormis j’aurais été plus lourd vu que tout mon poids se serait réellement appuyé sur lui. Mon regard se reposa dans le sien alors que je sentais une pression au niveau de mon visage. Qu’est-ce qu’il fait ? Un léger sourire apparut sur mon visage alors que ses lèvres rentrèrent en contact avec les miennes. Toutefois, je sentais quelque chose venir s’impose dans ma bouche. Un léger gémissement prit vie dans ma gorge tandis que je me crispais en sentant cette chose venir toucher ma langue. Arrête ! Je fermais les yeux me raidissant un peu plus chaque instant. Malgré cela une chose vint me rassurer rapidement, le fait qu’il caresse ma joue eut pour effet de me réconforter. Je suis un idiot d’avoir peur ainsi n’est-ce pas ? Il ne fait rien de mal. Mais cela est étrange. Je rouvris lentement les yeux alors que je sentais les lèvres du jeune homme quitter les miennes. Je tremblais légèrement tandis que je le fixais.

    Ma respiration était rapide tandis que mon cœur semblait avoir du mal à reprendre un rythme normal. Je l’écoutais parler sans réellement en tenir compte. Arrête, ne me demande plus pardon a chaque fois. J’aime le fait que tu sois là pour m’apprendre de nouvelle chose. Un léger sourire apparut sur mon visage alors que je me m’étais à califourchon sur Hiroki. Je prenais doucement sa main dans la main la posant au niveau de mon cœur alors que je le regardais droit dans les yeux. Je me penchais vers lui rapprochant nos visage laissant juste quelques millimètres entre nous.

      « Je veux pas fuir … Je crois que je suis capable d’accepter ce qui peut m’arriver. Alors me demande pas de partir. »


    Je lâchais doucement sa main qui se trouvait au niveau de mon cœur qui semblait toujours avoir du mal à redevenir à la normale. Je lui souriais doucement avant de descendre de Hiroki pour rassembler mes affaires. C’est pas tout ca, mais je dois m’entrainer ! Bien oui, j’ai pas mal d’activité en club alors il faut bien que je m’entraine de temps en temps. Je rangeais mes affaires dans mon sac en bandoulière avant de me retourner vers Hiroki en souriant.

      « Réfléchis bien. Mais fait attention à ce que tu peux dire Hiroki. Me demande plus jamais de plus m’approcher de toi, sinon je ferrais ce que tu souhaites. Si tu tiens à moi tu devrais savoir bien vite que j’aurais besoin de ta présence. »


    Je sais, être aussi sérieux et plus enfantin me changeait beaucoup mais après tout étant un futur Roi je suis tout de même être capable d’être mature par moment. Je mis mon sac sur mon épaule et je m’avançais vers la porte de la chambre pour en sortir. Je restais en moment plantais au milieu de la pièce avant de soupirer et commencer à marcher. Fais le bon choix Hiroki. S’il te plait… Je t’en supplie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monstres en cage ? [Miki]

Revenir en haut Aller en bas
 

Monstres en cage ? [Miki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Close :: Close-
Sauter vers: