Une école de monstre ou l'on apprend à vivre comme des humains
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faute avouée ... [Ryuzaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Faute avouée ... [Ryuzaki] Mar 6 Juil - 16:00

Je déambulais silencieusement dans les allées de l’immense bibliothèque de l'Académie. Quand je disais immenses, je ne mentais pas, on aurait pu se perdre tellement cette bibliothèque était grande. Je pris donc soin de prendre un livre qui m'intéressait vraiment et de bien repérer où j'étais pour pouvoir sortir sans me perdre. Je m'assis tranquillement à une table et commençait à lire mon livre en silence. Ce dernier régnait dans la bibliothèque ... en même temps c'était plutôt logique, non ? Enfin bref.

Je m'assis en tailleur sur ma chaise, et posais finalement le livre sur la table. Je sortis un paquet de feuille et des crayons de couleur. Je pris un crayon vert pomme et commençait à griffonnais sur la premier feuille blanche. Des noms de groupes ou de chanteur que j'affectionnais tout partulièrement. "Cinema bizarre", "Vamps", "Dir en greys", " Korn", "L'Arc-En-ciel", "KAT-TUN", "Fall out boy", "30 second to mars", "Bb brunes", Girugamesh", "Beast", Indochine", "Iron Maiden", "Eric Clapton", "Jeff Buckley", "Mcfly", "Marylin Manson", "Mettalica", "Miyavi","Muse","My Chemical Romance","Scorpions", "Sex Pistols", "Simple Plan","Slipknot", "Sum 41", "The All American Reject", "The Clash", "The Gazette", "Versailles", "Yiruma" ... et des tas d'autres choses. Comme mes chansons préféré ou encore des phrases qui m'ont marqué. Dont une "Parfois, ça fait tellement du bien d'aimer les gens qu'on aime, que ça finit par faire mal". Tiens, ça ferait un bon sujet de philo ça "Pourquoi on aime les gens alors qu'on sait pertinemment qu'ils vont nous faire du mal un jour ou l'autre" ?

Je pris mon cahier de brouillon et sur la première ligne de la page, je notais cette question. Ce n'était pas vraiment mon genre de faire de devoirs en plus, mais là, la question était trop importante pour ne pas y répondre. Je n'allais pas organiser ça comme un vrai devoir. J'allais répondre à cette question comme bon me semblait.

Je levais les yeux de mon cahier et tombait sur le prof de philo qui devait chercher un livre. je baissais alors automatiquement les yeux. Miki et moi avions séché le dernier cours de philosophie ... c'était aussi pour ça que nous nous étions retrouvez en retenue. Je priais pour qu'il ne m'ait pas reconnu. Mais il fallait dire qu'il n'y avait pas beaucoup de fasse rousse dans l'académie. Bien que la dernière fois que nous nous étions vu j'étais blonde. Il se retourna, tendis que moi je le fixais toujours, pensive.

Je remarquais qu'il allait dire quelque chose. Et avant qu'il n’est pu prendre la parole je dis en faisait la moue :

- Euh désolé d'avoir sécher le dernier cours de philo.

Ah bravo Lola ... comme excuse on ne peut vraiment pas faire pire ! C'est pitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
Sakki Korosu
avatar
ADMIN DÉCHU
Sous-Directeur Tyranique.


Messages : 1702
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 25
Localisation : Dans l'eau.


MessageSujet: Re: Faute avouée ... [Ryuzaki] Mar 6 Juil - 21:08

Plonger dans sa lecture, le vampire lui se retrouvait toutefois déboussoler malgré la simplicité de cette nouvelle vie. Pourquoi? Eh bien maintenant il vivait le jour et non la nuit. Lorsqu’il y a des siècles que vous dormez le jour et que du jour au lendemain le monde devient de nouveau dans un cycle normal cela serait aussi difficile. Enfin cela étant dit il avait maintenant commencé plusieurs cours et s’adapte doucement a cette nouvelle vie. Maintenant il ne chassait plus, sa lui manquait, chasser pour le sang, tuer… Chose qui était fréquent dans sa vie seulement voir de nouveau le soleil lui redonnais impression de vivre malgré que la sensation est loin d’être comparable.

Réfugier a l’intérieur de la bibliothèque, cherchant a travers les manuscrit les textes qui ne faisait pas partie de sa grande collection, les œuvres qu’écrivais les anciens poètes ou bien encore les écrivains sont bien plus remarquable que ceux d’aujourd’hui. Un livre a la main, lisant brièvement ces lignes il vint le remettre contre une tablette, son doigt lui glissant sur les vieilles couvertures de cuire souvent recouvert de cuire, cela causer par le manque d’intérêt que les élèves ont envers sa. Il trouva donc un vieux manuscrit au quel se trouvait une écriture latine, les pages jaunis par le temps lui indiqua brièvement son temps de vie. Il retourna alors vers les tables ou il y remarqua une élève qui semblait craintive a son égard, il la fixa un moment tout en serrant légèrement les dents. Un loup-garou, cela causait peut-être son attitude mais il se rappela doucement de celle-ci, une de ces élèves, elle ne c’était pas présenter a son dernier cours. Va s’avoir pourquoi, peut-être est-ce du au faite que leur deux races ne s’entend pas très bien. Ryu lui pour sa part en porte pas grand intérêt et ne se mêle tout simplement pas de ces conneries l’ah! Il marcha vers celle-ci puis sans même qu’il lui parle elle prit la parole s’excusant. Il laissa échapper un rire pour ensuite reprendre la parole sur un ton éloquent mais convenable, enfin selon son point vue.

Les actes ne sont jamais aussi grands que les paroles… Très chère au lieu de sécher mes cours pour suite à cela vous excuser prenez la peine de vous présenter. Si ta culture personnelle ne t’es pas importante ne vient pas brimer la mienne avec ces paroles sans réel pesant. Est-ce compris?

Il venait d’être disons malpoli, sévère, dure. Oui mais pourquoi ne pas l’être? C’est son erreur, qu’elle assume ces propres actions. Regardant dans les yeux la personne qui se trouvait devant lui, un regard sombre et glacial qui était accompagné d’un magnétique sourire des plus charmants. Certes arrogant et des plus intolérables, une personne presque méchante il dégage à la fois une énergie qui le rend attirant et mystérieux. Cela est surement du a son coter vampire.

Spoiler:
 

_________________

C'est un monde où les sentiments ne sont rien qu'une gêne
Le son des billes qu'on déplace sur le boulier sale résonne
Qui pousse les billes dans le boulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Faute avouée ... [Ryuzaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Academy :: Close :: Close-
Sauter vers: